Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

Les coups de cœur de Magali Garnero de la librairie A LIVR'OUVERT à PARIS, France


L'Autriche va mal... Chômage, spéculation financière... Le gouvernement, dans la personne de son Chancelier a enfin trouvé la solution ! ! Puisque toutes les entreprises et les capitaux sont aux mains des juifs, il suffit de les expulser ! Bien sûr on leur rachètera leurs biens, mais à un prix dérisoire. Ainsi les autrichiens pourront retrouver la place qui leur ait dû, le travail, l'argent et les femmes. Tous les députés sont d'accord, la loi va être votée ! Les juifs, suivant leur catégorie socio-professionnelle ont d'un mois à un an pour laisser leur place et leur maison. Les autrichiens fêtent le nouvel an dans l'allégresse et le soulagement le plus total. La vie à Vienne commence à changer...

Dans ce livre, écrit en 1922 et se voulant humoristique, il n'est fait mention que de l'évacuation des juifs hors de l'Autriche mais on pourrait le qualifier de livre prémonitoire sur la montée du nazisme et l'éradication des juifs. Hugo Bettauer décrit le climat de terreur antisémite qui régnait en Autriche à cette époque. Roman qui fait froid dans le dos.


Pétula de Wilde est une jeune adolescente. Elle culpabilise car elle se croit responsable de la mort de sa petite soeur. Elle a d'ailleurs de nombreux tocs, comme se laver les mains à tout bout de champs, faire des détours pour éviter des endroits dangereux... Elle est prudente jusqu'à l'excès et fait d'ailleurs partie d'un groupe de jeunes qui se nomme ARTpsy. Chacun y va pour discuter et régler ses problèmes.

Depuis deux ans, Pétula s'est totalement isolée des autres, elle a perdu sa meilleure amie. Elle fait tout pour que le mariage de ses parents tienne bon, quitte à faire le ménage et s'occuper de tous les chats que sa mère ramène sans cesse. Lors d'un après-midi à Artpsy, son regard croise pour la première fois celui d'un adolescent à qui il manque une main, c'est l'homme bionique. Il va changer sa vie et celle de son entourage en filmant des scénettes. Lui aussi a subi un traumatisme

Un beau roman pour adolescents sur la culpabilité et l'amitié. Les personnages essaient de vivre chaque jour l'un après l'autre. Des moments de joies, d'émotion ou de trahison parsèment cette histoire de petites touches indispensables.


  • Le choix des libraires : Mercy, Mary, Patty (3 choix) - Lola Lafon - Actes Sud, Arles, France - 01/09/2017

Dans ce cinquième roman Lola Lafon revient sur l'affaire Patricia Hearst, fille d'un magnat de la presse américaine, enlevée en février 1974 par la SLA (Armée Symbionaise de Libération). L'affaire nous est rapportée par une jeune femme de 30 ans passés, qui s'adresse à une autre, Gene Neveva.

Gene Neveva est une professeure américaine, en poste dans une école bordelaise. Elle a été chargée par les avocats de la famille Hearst d'établir un dossier pour la défense de Patty. Révolutionnaire dans l'âme, elle a participé aux manifestations contre la guerre du Vietnam et dénonce régulièrement le côté sombre de l'Amérique à ses étudiantes. Elle embauche une jeune femme, Violaine (alias Violette) pour l'aider à dépouiller les articles de presse parus de février 1974 à octobre 1975 sur l'affaire.

Le titre vient de trois femmes qui se sont révoltées contre leur milieu pour prendre la défense de communautés minoritaires : Mercy Short, accusée de sorcellerie en 1690, Mary Jemison qui préféra vivre avec les Senecas qui l'avaient enlevée en 1753 et Patricia Hearst qui embrasse la cause de la SLA. Très bon témoignage, éclairant, avec une écriture particulière et originale.


  • Le choix des libraires : Le murmure du vent (1 choix) - Karen Viggers - Editions les Escales, Paris - 24/08/2017

Ce nouveau livre de Karen Viggers raconte l'amitié entre deux femmes de deux générations différentes :

Daphné : une vieille dame qui a longtemps vécu dans le bush australien, mais qui a dû quitter sa maison pour retourner à la ville quand l'état a voulu construire un centre d'astronomie. Elle a passé son enfance sur ces terres arides, a côtoyé Johnny, un aborigène pendant son adolescence et s'est mariée avec Doug pour fonder une famille.

Abby, jeune étudiante, chercheuse qui suit et surveille les kangourous. Sa mère étant morte depuis plusieurs année, elle est devenue l'intermédiaire entre son frère, un peu dépressif, et son père, remarié à une femme qu'elle n'aime pas plus que cela. Daphné lui rappelle sa grand mère qu'elle adoré et c'est tout naturellement que les deux femmes sont rapprochées. Toutes deux sont amoureuses de cette nature sauvage et Daphné a pris l'habitude de raconter ses souvenirs à Abby, oreille attentive et enthousiaste.

Sur fond d'histoire romanesque, c'est en fait l'Australie qui est dépeinte. Son histoire avec les aborigènes, ses plaines, ses paysages, son problème de gestion des populations de kangourous. L'amour de l'auteur transparaît dans son écriture et nous fait dévorer le livre jusqu'au bout. En ces temps de vacances, j'irai bien faire un tour en Australie ! !


  • Le choix des libraires : La tresse (3 choix) - Laetitia Colombani - Grasset, Paris, France - 02/08/2017

Trois femmes ; Sarah, avocate associée dans un cabinet canadien très réputé. Giulia, ouvrière dans une usine sicilienne de cheveux, fille du patron. Et Smita, une intouchable d'Inde, dont le métier consiste à récupérer les excréments des castes supérieures.

Toutes trois vont devoir se battre contre la fatalité.
Hors de question que Lalita reprenne le panier de sa mère, Smita veut qu'elle aille à l'école.
L'accident du père de Giulia ne peut signifier la fermeture de l'usine.
Le cancer de Sarah ne doit pas être connu de ses enfants et encore moins de ses collègue.

Trois destins sont relatés dans ce roman. Trois histoires qui finissent par se rejoindre. Trois mèches pour cette tresse. Ce roman particulièrement émouvant est en fait une dose d'espoir.


  • Le choix des libraires : La veuve des Van Gogh (1 choix) - Camilo Sánchez - Liana Levi, Paris, France - 25/07/2017

À la mort de Vincent Van Gogh, Théo, se laisse partir à la dérive et c'est totalement impuissante que sa femme Johanna Van Gogh-Bonger, le regarde dépérir lentement mais sûrement. Contrairement à lui, elle va se battre pour survivre. Elle a plusieurs raisons de le faire.

- elle veut que leur enfant, nommé Vincent comme son oncle, ait une enfance heureuse,
- elle doit survivre à la malédiction qui accable la famille de son époux,
- le peintre leur a laissé plus de 600 toiles qui méritent d'être exposées.

C'est en quittant Paris qu'elle prend enfin sa vie en main, comme peu de femmes le font à cette époque et acquière la villa Helma où elle entrepose les toiles de son beau-frère puis organise des expositions qui le feront connaître de tous.

C'est le travail de longue haleine d'une femme, sa persévérance et ses rencontres qui vont finir par apporter la gloire, posthume, à l'un des peintres français les plus connus. L'écriture dépeint avec pudeur et intensité l'histoire peu connue de Johanna Van Gogh-Bonger. Y sont insérés des extraits des lettres de Vincent à Théo mais aussi des bouts du journal intime de Johanna.


  • Le choix des libraires : Fille de joie (2 choix) - Kiyoko Murata - Actes Sud, Arles, France - 15/07/2017

1903 au Japon, Aio Ichi vient d'être vendue par son père à la maison Shinonome, une maison du plaisir (close) très réputée, qui propose les services de prostituées. Son périple commence par sa défloraison par le maître des lieux, puis son apprentissage du métier.

Tous les jours elle va à l'école féminine où Mlle Tetsuko lui apprend, ainsi qu'à ses camarades, à lire, écrire, compter, composer des Haikus.
Tous les soirs, elle est à la disposition des clients. Ses gains rembourseront la dette contractée par ses parents.

Elle admire les deux oïrans, Mlle Shinonome et Mlle Murasaki, leur grâce, leur culture et leur assurance.

C'est le quotidien de cette maison qui nous est ici conté comme savent le faire les auteurs japonais. Aucune violence et beaucoup de poésie. Du tact pour les scènes difficiles et une vision enfantine, parfois naïve, souvent lucide. Un moment de lecture très agréable.


  • Le choix des libraires : Fendre l'armure (2 choix) - Anna Gavalda - Dilettante, Paris, France - 13/07/2017

Anna Gavalda est l'une de mes auteurs préférés... Son premier recueil de nouvelles : Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part m'avait tellement séduite qu'à chaque livre qui sortait, je me jetais dessus comme la misère sur le monde... L'échappée belle, La vie en mieux... Fendre l'armure est tout aussi merveilleux.

Une jeune fille de banlieue se laisse compter fleurette par un poète, une femme alcoolique sympathise avec une femme amoureuse, un homme enterre son chien, un autre emmène une femme manger un happy meal, un père sourit en apprenant la dernière bêtise de son fils, une amitié naît entre deux hommes habitant sur le même palier, ayant un amour commun des belles chaussures et une gueule de bois farouche qui fait prendre une mauvaise décision ?

Dans ce recueil, tous les personnages sont attachants, ayant chacun leur style et leur histoire. Prévoir des mouchoirs et des éclats de rire. Le talent d'Anna Gavalda a de nouveau frappé ! !


  • Le choix des libraires : Ecorchures (1 choix) - Tess Gerritsen - Presses de la Cité, Paris, France - 30/06/2017

Voilà une nouvelle enquête de l'inspecteur Jane Rizzoli et du Dr Maura Isles, médecin légiste. Cette fois elles sont lancées sur les traces d'un tueur qui s'en prend à ses victimes comme le font les chasseurs avec leur gibier.
Le premier corps est celui d'un taxidermiste. Son corps a été pendu par les pieds, chez lui, laissé à la garde de ses chats et son chien, qui ont commencé à s'en nourrir.
Parallèlement nous suivons l'histoire de vacanciers, partis en Afrique pour faire un safari qui tourne petit à petit au massacre.

Dans ce roman, l'auteur nous fait propose dès le départ un assassin. Cela pourrait être un enquête simple mais ce n'est pas le cas car Tess Gerritsen aime embrouiller ses lecteurs ! ! Polar bien ficelé ! C'est toujours un plaisir de retrouver Jane et Maura, ainsi que les personnages secondaires qui tournent autour.


Agatha Crispies est enquêtrice à New-York, Colorado, à ne pas confondre avec New-York, New-York ville dans laquelle elle a fait ses armes mais qu'elle a dû quitter suite à sa mutation punitive dans le Colorado. Hors dans cette ville qui vous accueille avec de très nombreux ronds-points, il ne se passe rien. Mais rien de rien... À tel point que les policiers ont mis en place des clubs (lecture, tricot, fléchettes...) pour s'occuper.
Alors quand le cadavre d'un homme perforé de 150 coups d'aiguille est retrouvé, Agatha a bien l'intention de mener l'enquête et de découvrir qui est l'assassin. Et tout cela, sans téléphone portable ni Internet (et encore moins Facebook) car dans son bled, il n'y a pas de réseau ! !

Polar amusant voire loufoque. L'héroïne essaye d'appliquer les méthodes du manuel de flic tout en les interprétant à sa sauce... Elle suit également la douteuse méthode de son père et partage ses commentaires sur son boulot. Ses suspects sont cueillis suivant un raisonnement qui n'appartient qu'à elle. Lecteur sérieux s'abstenir. Cela reste un excellent moment de lecture tout comme les précédents livres de l'auteur.


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2017 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia