Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

Les coups de cœur de Marianne Kmiecik de la librairie LES LISIÈRES à ROUBAIX, France


Quand on nous parle de réduction du temps de travail, de revenu de base, d'extinction de la pauvreté, d'ouverture des frontières, ils sont nombreux à taxer de naïveté les penseurs qui osent mettre en avant ces idées. Pourtant, l'histoire et de nombreuses études ont montré que ces idées étaient non seulement réalisables, mais également bénéfiques à l'ensemble de la société ! Historien et journaliste, Rutger Bregman s'appuie sur de nombreux travaux, d'Esther Duflot à Thomas Piketty en passant par David Graeber, et sur des expériences historiques oubliées, pour prouver que ces idées ne sont pas si folles ! Nous avons besoin d'utopies, ce sont par elles que passeront les progrès et que s'amélioreront nos conditions de vie et de travail. Cet ouvrage stimulant et d'une rare accessibilité nous invite à réfléchir à ce que nous voulons et à arrêter d'écouter naïvement les pontes du capitalisme ! Revigorant !


«Tout en elle respire la vie, la joie, la déportée semble être restée à Auschwitz et Ravensbrück : «Je me promets d'éclatantes revanches», écrit-elle à Louis Jouvet à peine libérée.»

«Elle», c'est Charlotte Delbo, résistante pendant la seconde guerre mondiale, déportée dans les camps, qui en est sortie vivante et qui n'a eu de cesse d'écrire pour tenir à distance l'oubli qui guettait ces codétenues, mortes avant la libération. Dans ce texte inclassable mais à la puissance ô combien mémorable, Valentine Goby nous conte ses lectures de l'oeuvre de Charlotte Delbo, elle nous embarque dans l'histoire de cette femme extraordinaire, que l'histoire à impitoyablement reléguée au second plan et dont le nom est bien trop méconnu... Parsemé de réflexions sur la déportation, la vie concentrationnaire, la littérature, l'art et l'écriture, cet ouvrage submerge, tel un raz-de-marée, il vous entraîne et vous chahute, et, surtout, vous marque profondément !
«Elle dit à Chancel : «Je n'oublie pas et en même temps j'oublie.» Elle est le paradoxe de l'écriture qui avive et anesthésie, la vie et la mort concomitante ; la vie triomphe à la fin»

«Et comme l'amoureuse dont la langue ne tarit pas sur l'objet de son coeur, je voudrais par ce livre susciter, par contagion irrésistible, le désir de connaître Charlotte Delbo, et de l'aimer.» Valentine Goby. C'est une réussite, mais tellement plus encore... Un ouvrage bouleversant !


Alors qu'il est sur le point de se faire poursuivre en justice par son éditeur (parce qu'il ne lui a pas remis un manuscrit pour lequel il avait reçu de conséquents à-valoir), Samuel apprend que sa mère, qui l'a abandonné quand il avait 11 ans, a agressé un candidat à la présidentielle en lui jetant des cailloux ? Repérant-là une aubaine, il propose à son éditeur de rédiger un ouvrage révélation sur l'histoire de sa mère ! Se plongeant dans l'histoire de Faye, Samuel s'aperçoit qu'il ne la connaît qu'à peine : d'une adolescence dans les années 1960 à l'attentat du 11/09/2001 en passant par les émeutes à Chicago et la guerre du Vietnam, il découvre la vie d'une femme en prises avec ses démons et revisite l'histoire contemporaine des États-Unis.
Passionnante de bout en bout, cette fresque ambitieuse entraîne le lecteur au coeur des vies de nombreux personnages secondaires : Pwnage, accro aux jeux vidéo, Bethany, la violoniste prodige, Bishop, traumatisé dans son enfance, ou encore Frank, l'émigré norvégien aux histoires de fantômes ! Plongez-vous dans ce roman comme on les aime tant, prenants et brillants, vous serez scotchés jusqu'aux ultimes révélations... C'est magistral !


  • Le choix des libraires : Rosa la rouge (1 choix) - Kate Evans - Amsterdam, Paris, France - 23/09/2017

Quelle intelligence ! Quel courage ! Quelle audace ! Voilà ce qu'on peut se dire en achevant la lecture de Rosa La Rouge. Ce formidable roman graphique dresse le portrait de cette femme incroyable, de son enfance dans la Pologne tsariste et antisémite, jusqu'à son assassinat dans l'Allemagne de 1919, en passant par la Suisse et l'Angleterre. Mais il s'agit ici non seulement de sa vie privée mais aussi et surtout de la construction de sa pensée, de ses capacités de réflexion et d'écriture, simplement prodigieuses, et de son inégalable talent d'oratrice !
Des dessins en noir et blanc, une construction brillante et sensible, la clarté des propos et la richesse des notes font de cette BD l'ouvrage parfait pour découvrir ou re-découvrir Rosa Luxemburg. Rosa la Rouge !


  • Le choix des libraires : Une histoire des abeilles (2 choix) - Maja Lunde - Presses de la Cité, Paris, France - 09/09/2017

Il est vrai qu'une histoire des abeilles par une auteure qui se prénomme Maja a de quoi faire rire ! Pourtant, à la lecture, ce roman est loin d'amuser ; il effraie, impressionne, emporte son lecteur et pousse à la réflexion !
En Angleterre, en 1851, un père de famille mélancolique et frustré étudie les abeilles et cherche à construire la ruche idéale. En 2007, en Ohio, un apiculteur renfrogné apprend que son fils unique ne reprendra pas l'exploitation familiale. Confronté à des disparitions mystérieuses d'abeilles, il s'inquiète pour l'avenir... Dans la Chine de 2098, Tao, jeune femme chargée de polliniser les arbres fruitiers à la main, voit son fils atteint d'une étrange maladie. Pour tenter de comprendre ce qui lui est arrivé, elle se lance dans des recherches qui la renvoient au «grand effondrement» dont a été victime l'humanité...
Grande fresque, entre histoire, présent et avenir, ce magnifique roman, richement documenté, nous invite à comprendre notre environnement, et à en prendre soin, tant qu'il est encore temps !


  • Le choix des libraires : La nuit des béguines (3 choix) - Aline Kiner - Liana Levi, Paris, France - 07/09/2017

Libres de Dieu comme des hommes, les béguines vivaient au moyen-âge en communautés, elles pouvaient choisir d'étudier, de travailler et de vivre comme bon leur semble ! En 1310, en plein Paris, l'une de ces communautés évolue paisiblement : Ysabel, qui connaît les secrets des plantes et en fabrique des remèdes, Ade, la jeune veuve solitaire, Jeanne, qui tient une boutique de tissus, et des centaines d'autres... Mais quand débarque Maheut la Rousse, jeune femme rebelle fuyant des noces imposées et pourchassée par un franciscain de sa région, la tranquillité du clos est rompue. À cette époque trouble, où les templiers sont pourchassés, où l'hérésie hante le royaume et où une béguine est brûlée vive pour un manuscrit interdit, ces femmes doivent redoubler d'ingéniosité pour préserver leurs liberté et leur mode de vie !
Étonnant par son thème, attachant par ses personnages - ces béguines libres d'esprit et de corps, à une époque où leurs semblables devaient obéissance à un père ou à un mari -, envoûtant par son style seyant parfaitement à l'époque contée, et étincelant par l'érudition joyeuse dont fait preuve Aline Kiner, La Nuit des Béguines est un récit éblouissant qu'on souhaiterait ne jamais quitter !


À travers de multiples exemples, Pierre Ziemniak dresse un état des lieux de la création de séries en France depuis plus de 60 ans. Remontant aux origines, à travers les romans feuilletons ou les feuilletons radiophoniques, et présentant l'évolution des créations, des mini-séries aux formats plus longs, l'ouvrage s'intéresse à la fois aux processus créatifs et aux failles des productions françaises. Le renouveau récent des séries françaises, avec Le Bureau des légendes ou Les Revenants, s'apprécie notamment au vu des exportations à l'étranger ! Comparant la situation avec d'autres nations ? USA, Grande-Bretagne, Scandinavie, entre autres - l'auteur montre que le chemin est encore long...
Style précis et incisif, qualités d'analyse et de réflexion, exemples foisonnants ; cet ouvrage se révèle absolument passionnant, donnant surtout envie de s'installer devant le petit écran !


Culture de la célébrité, télé-réalité, images retouchées et faux-semblant, système éducatif dominé par l'argent et les grandes entreprises, culte de la carrière et des réseaux, psychologie positive comme méthode de coercition... L'Empire de l'illusion est un essai édifiant sur l'appauvrissement de la culture au profit d'une société gangrenée par le culte de l'image et du spectacle et la recherche de bénéfices à tout prix !
Des spectacles de lutte professionnelle à l'univers de la pornographie en passant par les grandes universités américaines, Chris Hedges évoque de nombreux exemples, dans un style vif et rythmé. L'ancien correspondant de guerre, spécialiste des questions de société et de politique, nous invite à réfléchir et à prendre du recul sur les images qui envahissent nos vies !
Un essai passionnant et éclairant !


Il a plu des oiseaux ! Cette information laisse le narrateur de Pourquoi les oiseaux meurent abasourdi. Ce qui le choque plus encore, c'est que tout le monde s'en fout ! Délaissant son appartement parisien et l'écriture d'une thèse déjà passablement abandonnée, le jeune homme décide de se rendre sur les lieux. Direction Bonsecours, près de Rouen, d'où il est justement originaire. Embarquant à bord d'un bateau de croisière pour troisième âge, il descend la Seine, espérant voir fleurir les indices le long du fleuve ? Suivant les maigres pistes obtenues grâce à ses rencontres notre détective progresse lentement, mais il est très loin de se douter qu'il trouvera surtout ce qu'il n'était pas venu chercher !
Dans ce «rivertrip» tonitruant et bourré d'humour, Victor Pouchet parvient à entraîner le lecteur sur les traces d'un phénomène étonnant et inquiétant. Réalisant la prouesse de citer Frédéric Berthet et Charles H. Fort dans un même ouvrage, il nous invite à prêter un peu plus attention à notre étrange environnement !

Les éditions Finitude nous offre en cette rentrée un texte percutant et un objet particulièrement soigné, dont la couverture à elle seule mérite bien quelques instants d'observation (la liste du «casting» en dernière page vous laissera d'ailleurs rêveur) !


Après FrICTIONS, recueil de nouvelles d'une grande modernité et particulièrement entraînant, Pablo Martin Sanchez nous revient avec un roman polyphonique exaltant, nous plongeant dans l'Espagne de 1977, du 18 mars 1977 plus précisément, une Espagne en pleine Transition Démocratique après la mort de Franco.

Il y a Clara, petite-fille qui a bien des soucis avec un camarade de classe ; Gerardo, le professeur qui cache plus d'un secret ; Carlota, l'étudiante en journalisme qui ose aller au devant des ennuis ; José Maria, le chef d'entreprise qui a bien des choses à se reprocher ; Maria Dolores, incarnant la voix d'un tableau qui a vu passer le siècle ; et Solitario VI, lévrier de course qui rêve d'une autre vie. Ce 18 mars 1977, de minuit jusqu'au soir, chaque personnage nous emporte dans son univers, son destin se mêlant inexorablement à celui des cinq autres : pour le meilleur ou pour le pire ? !
Des manifestations étudiantes réclamant l'amnistie au trafic de nouveaux-nés en passant par la corruption et la répression, l'auteur convoque toutes les plaies de l'Espagne de l'époque, révélant par là les «fissures du contes» et la violence d'une période complexe.

L'Instant décisif, tour à tour, vous remue, vous émeut, vous révolte, et toujours vous passionne ! Une fois encore, Pablo Martin Sanchez parvient à innover, impressionnant par la composition parfaitement maîtrisée de ses récits, par la vitalité de sa langue, la dynamique de son style et la profondeur de ses propos !


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2017 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia