Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

Les coups de cœur de Marianne Kmiecik de la librairie LES LISIÈRES à ROUBAIX, France


  • Le choix des libraires : Creepy (1 choix) - Yutaka Maekawa - Les éditions d'est en ouest, Kyoto - 25/07/2017

Takakura est enseignant en psychologie criminelle à l'université. Il mène une vie paisible avec sa femme, dans un quartier résidentiel de Tokyo. Lorsqu'un ancien camarade de lycée lui rend visite et lui demande son avis sur une affaire de disparition, il pressent que les choses sont sur le point de basculer. Une jeune fille qui se réfugie chez lui, une maison incendiée, un voisin étrange et perturbant, un jeune homme qui harcèle une étudiante... Takakura a l'étrange intuition que tout est lié ! Mêlé bien malgré lui à cette vaste enquête, notre professeur parviendra-t-il à lever le voile sur les événements ?
Véritable thriller psychologique, ce roman policier se dévore. Grâce à la construction de son récit, Yutaka Maekawa parvient à distiller les indices pour rendre son intrigue absolument passionnante et glaçante ! À saluer également le travail de traduction de Sylvain Cardonnel et les éditions d'Est en Ouest pour avoir mis à l'honneur cet écrivain de talent !


Ah les malédictions littéraires... Aucun doute qu'Hélène Bessette en fut victime. Encensée par ses contemporains, Duras, Queneau, à la parution de ses romans chez Gallimard entre 1953 et 1973, cette auteure prodigieuse est aujourd'hui quasiment oubliée ! Heureusement, le label Othello des éditions Attila, qui fait la part belle aux oeuvres poétiques et artistiques, a décidé de republier ces textes majeurs de la littérature française.
Grand bien nous fasse ! Car à ouvrir au hasard Vingt minutes de silence, on comprend immédiatement que nous sommes face à une oeuvre innovante et fascinante, capable de changer une vie, de transformer son lecteur ! Avant même de commencer à lire, la mise en page nous ensorcelle : colonnes de mots, retours à la ligne intempestifs, majuscules effrayantes... Mais n'oublions pas l'intrigue, si on peut parler d'intrigue : un homme meurt assassiné, une nuit, dans sa maison. S'y trouve également sa femme, endormie -, sa bonne, Rose Trémière, et son fils, 15 ans, accusé du crime. Mais que s'est-il réellement passé dans cette famille où tout le monde lit des romans policiers, soit pour s'endormir, soit au lieu de s'endormir, soit dans «la solitude des femmes mal-mariées» ? On se laisse happer par ce roman déroutant mais ô combien resplendissant !


Ils fleurissent sur le net et dans les magazines, ces portraits de trentenaires diplômés de hautes écoles ou de master en tout genre, qui, lassés d'un univers en manque de sens et de concret, décident de tout quitter et de se lancer dans une nouvelle activité professionnelle, dans la production, la restauration ou la création d'un petit commerce de proximité... «Retrouver du sens», du contact, de la simplicité, serait-ce là le credo d'une génération qui se trouve confrontée à un monde du travail de plus en plus cloisonné, bureaucratisé et déshumanisé... C'est sur cette question passionnante que se penche Jean-Laurent Cassely, journaliste, «chroniqueur de la vie et de l'oeuvre des classes supérieures», selon son éditeur, Arkhé. Entre portraits, réflexions et analyses, le lecteur remet en question la notion de travail, de passion, d'urbanisme et de déclassement social ! Et si vous avez des doutes sur votre propre activité, plusieurs tests vous permettront de vérifier si vous avez un «métier à la con» ? Une lecture enivrante et pleine de sens !


Alors que toute sa famille souffrait de la famine, Maresi trouva refuge à l'Abbaye écarlate, un lieu paisible dirigé par une communauté de femmes, à l'écart du monde et de la sauvagerie des hommes. Des années plus tard, Maresi prend la plume pour nous raconter des événements tragiques survenus sur l'île ! Quand vient pour elle le moment de se pencher sur le commencement de cette histoire, c'est l'image de Yaï qui lui vient à l'esprit. Cette jeune fille, arrivée quelques mois avant le drame, cherchait à fuir un père tyrannique et violent, elle était loin de se douter qu'elle amènerai avec elle la fureur et le chaos !
Roman passionnant et profondément humain, Maresi nous pousse à réfléchir, aux côtés de personnages féminins d'une force et d'un courage inouïs, qui se révèlent alors qu'ils sont confrontés à de terribles péripéties... Surprenant et envoûtant ce roman nous embarque dans un univers magique dont on aimerait ne jamais sortir !


  • Le choix des libraires : Fille de joie (2 choix) - Kiyoko Murata - Actes Sud, Arles, France - 27/04/2017

Japon. A l'orée du XXème siècle, Ichi, 15 ans, est vendue à une maison close réputée. Pour ses parents, pêcheur et plongeuse, vendre leur fille était la seule solution pour échapper à la pauvreté. Mais dès les premiers jours, Ichi comprend qu'elle aura bien du mal à s'adapter à ce nouveau monde. Pas particulièrement jolie ni élégante, Ichi se démarque surtout par son caractère fort et sa soif d'apprendre ! Profitant d'un nouveau décret obligeant les tenanciers à envoyer leurs filles à l'école, Ichi apprend tout ce qu'elle peut ! Si la courtisane chargée d'éduquer Ichi lui apprend la soumission, l'art de l'épilation, du savoir-vivre et de la séduction ; la maîtresse d'école veille quant à elle à ce qu'Ichi sache lire, écrire, et surtout compter !
Formidable roman, Fille de Joie nous propulse dans l'univers confiné des prostituées de l'ère Meiji, en suivant un personnage au caractère bien trempé qui découvre contre toute attente la possibilité du choix et de la révolte !


Après quinze jours cloué au lit par une gastro, Pythagore Luchon est prêt à faire sa rentrée au lycée ! Il s'attend à une année semblable aux précédentes ; entre les sorties avec son amie Louise, les cours de maths donnés par sa mère, les entraînements de saut à la perche et les visites à son père, spécialiste de physique quantique, plongé dans le coma après une agression ? Mais dès son premier jour, la routine de Pythagore est renversée par une étrange fille aux cheveux rouges, vêtue d'une veste style militaire, qui semble lui avoir volé sa meilleure amie ! Perdu, perplexe, Pythagore est jaloux. Mais quand Foresta, la fille aux cheveux rouges, vient le trouver et lui annonce que Louise a disparu, il est prêt à tout pour aider son amie, même si cela inclus de découvrir un monde superposé auquel on accède par les «angles morts» des miroirs !
Fabuleux roman, Le Projet Starpoint, premier volet d'une trilogie, s'inscrit dans la lignée de grandes sagas fantastiques telles que Les Royaumes du Nord ou La Passe-miroir ! Avec ses personnages se révélant au lecteur et à eux-même, et ses aventures échevelées, La Fille aux cheveux rouges se dévore et laisse le lecteur abasourdi, trépidant d'impatience à l'idée de lire la suite !


  • Le choix des libraires : Les seigneurs de Bohen (1 choix) - Estelle Faye - Critic, Rennes, France - 29/03/2017

Quelle aventure ! Quelle immersion dans un monde si complexe ! Quel suspens haletant ! Se plonger dans Les Seigneurs de Bohen, c'est prendre le risque de ne plus vouloir en sortir, d'oublier toute réalité et de se laisser emporter dans l'aventure, aux côtés des multiples personnages... Maëve, la jeune sorcière des Havres qui veut plaider sa cause auprès de l ?impératrice ; Sainte-Étoile, le bretteur en quête de rédemption ; Sorenz, le franc-tireur qui souhaite faire tomber l'empire ; Wens, le clerc de notaire condamné aux mines ; ou encore Sigalit, la ravaudeuse dont la Voix se fera bientôt entendre ?
Dans un style percutant et maîtrisé, Estelle Faye nous embarque dans un univers de «dark fantasy» passionnant, nous prouvant que ce sont les petites gens qui font les grands peuples ! Le rythme soutenu, la plume tout en légèreté et puissance, les personnages attachants, et la culture riche et singulière, sont autant d'ingrédients qui font de ce roman une magnifique réussite !


  • Le choix des libraires : Héritières (1 choix) - Marie Redonnet - Le Tripode, Paris, France - 22/03/2017

Réunis pour la première fois dans un même volume, Héritières, publié par les éditions du Tripode, les trois courts romans de Marie Redonnet retrouvent toute leur force et leur cohérence ! Avec son écriture lancinante, toute en simplicité et finesse, Marie Redonnet nous conte les destins de trois femmes qui assistent, quasiment impuissantes, à la fin inéluctable de leur environnement ; un hôtel qui tombe en ruines dans Splendid Hôtel ; une vallée qui se dépeuple dans Forever Valley ; et une lagune bientôt ensevelie, une ville qu'on abandonne pour Mélie, dans Rose-Mélie-Rose. De roman en roman, Marie Redonnet gagne en puissance ; on est de plus en plus subjugué, happé par ces histoires, entre fables et contes cruels... Les voix de ces héroïnes, qui luttent de toutes leurs forces pour sauvegarder le monde tel qu'elles le connaissent, nous ensorcellent et nous entraînent toujours plus loin dans la folie des hommes !


Après avoir publié Témoin, recueil de textes issus d'une immersion dans un tribunal, les éditions La Contre Allée ont décidé de republier deux textes indisponibles de Sophie G. Lucas : Moujik Moujik et Notown. Ce qui saute aux yeux, de nouveau, c'est ce formidable talent qu'a Sophie G. Lucas de se faire la porte-parole des vies que l'on laisse trop souvent sous silence. Elle se fait témoin d'une réalité brute, crue, et parvient à rendre la parole à une marge oubliée ! Son travail, à mi-chemin entre poésie et documentaire, entre fiction et réalité, est une pépite ! Son style ciselé, précis, percutant est d'une beauté sans égale, d'une finesse et d'une sensibilité incroyables ; on lit et on relit ses courts textes qui nous vont droit au coeur, qui nous font voir les choses différemment... Que peut-on attendre de plus de la littérature ?


  • Le choix des libraires : Contre-jour (1 choix) - Sara Rosenberg - Editions La Contre-allée, Lille, France - 09/03/2017

«Toi, tu sais qu'il ne m'aurait pas laissée seule. Je ne sais pas, mais il y a quelque chose d'étrange, quelque chose qui n'a rien à voir avec moi, mais avec le procès.»
Lorsque Jeronimo est retrouvé mort dans une chambre d'hôtel et que la police conclut à un suicide, Griselda, sa femme, refuse de croire à ces conclusions et tente de comprendre ce qui est arrivé... Argentins exilés à Madrid, le couple mène une existence plongée dans le théâtre et la création, mais le passé, fait de crimes, de corruption et de peur, semble les rattraper.
Portrait d'une femme passionnée, roman profondément engagé, texte puissant, Contre-Jour est une ode à la littérature, au théâtre, à la liberté conquise et à la vérité ! Griselda, guidée par sa soif de vengeance autant que par son amour pour Jeronimo et pour le théâtre, est un personnage saisissant, surprenant, qui se révèle au fil des pages bien plus fort que ce que l'on pensait...


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2017 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia