Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

Les coups de cœur de Guillaume de la librairie CULTURA à CHANTEPIE, France


Alors que mille raisons objectives nous font trembler de peur, alors que le mot «espérance» semble avoir perdu tout sens, de merveilleux écrivains nous offrent le remède absolu, qui a pour nom la fantaisie. Alors un souffle inattendu de fraîcheur et de vitalité nous console et ranime notre besoin de légèreté. Nous avons tant besoin d'insouciance.
La formidable romancière américaine Caroline Bouet nous raconte une histoire qui fait la fortune des libraires :
Mme Freedman, jeune femme pleine d'idéaux, fait de son mieux pour enseigner l'anglais dans un lycée d'un coin perdu du Texas à des élèves plutôt dissipés. Parmi eux, Janice Gibbs, une jeune fille particulièrement féroce qui rejette toute forme d'autorité, et Cody Splunk, futur grand écrivain qui travaille à la conception d'une machine à remonter le temps.
A bout de nerfs, la fragile jeune femme se retrouve internée en hôpital psychiatrique. Dans ce lieu kafkaïen, elle est soumise à toutes sortes de pratiques saugrenues pour renflouer son compte de «Crédits psychologiques».
Loin de tout, Mme Freedman trouve néanmoins le moyen de continuer à échanger avec Janice et Cody. À travers dissertations, lettres, exercices thérapeutiques, shows télévisés et autres journaux intimes, ces trois personnages dévoilent leurs vies.
Dans un Texas white trash à l'odeur de tacos mêlée de fleurs de jasmin, et bercé par le doux chant des cigales, ce récit oscille entre éclats de rire et souvenirs poignants. Oui le succès de ce roman montre que l'imaginaire des romanciers nous est salutaire.
Alors que le cynisme semble l'emporter dans la valse des errances, Caroline Bouet ose la tendresse dans un océan de loufoquerie. Son amour de la vie nous irradie et nous réconcilie avec la confiance. Nous sommes sauvés par les livres : notre chance est immense.


  • Le choix des libraires : Austerlitz 10.5 (2 choix) - Anne-Laure Béatrix | Francois-Xavier Dillard - Belfond, Paris, France - 18/05/2016

La réalité et la fiction aiment se chamailler. Les écrivains font appel à leur formidable imagination pour tenter de nous changer les idées. Certains y réussissent admirablement, car leur création devient obsession pour le lecteur. Parfois (quand les auteurs sont très doués), la fiction devient réalité, et nous ne savons plus où donner de la tête. François-Xavier Dillard et Anne-Laure Béatrix font partie de ces surdoués dont l'écriture nous fait chavirer. Les histoires qu'ils inventent sont stupéfiantes de force et de réalisme. Alors nous sommes troublés, et le sol se met à trembler :
Imaginez un monde où la Joconde a disparu...
En 1910 la Seine avait atteint lors de la grande crue de Paris son niveau maximal : 8.62 mètres sur l'échelle hydrométrique du pont d'Austerlitz.
Aujourd'hui, la pluie tombe depuis trois jours dans la capitale. Les trois premiers jours les habitants de la grande ville ont râlé. Et puis, le soir du quatrième jour, l'alimentation électrique a été coupée. La plupart des arrondissements ont alors connu un black-out total faisant souffler un vent de panique sans précédent dans la population. Le métro a été fermé. L'ensemble du vaste réseau sous-terrain des transports publics s'étant retrouvé noyé par des hectolitres d'eau sombre et glacée. Lorsque les premiers immeubles se sont effondrés et que la grande vague de boue a déferlé sur la ville, une véritable hystérie collective s'est emparée des parisiens et les pires exactions ont été commises. Au nom de la survie... La peur, puis la violence ont déferlé sur la ville.
Paris est dévastée et la plupart des habitants, du moins ceux qui ont la chance d'avoir encore un toit, se terrent chez eux en attendant que cette pluie démentielle cesse enfin... Sous le pont d'Austerlitz l'eau a atteint son record : 10.5.
Un an plus tard, on sait que Paris ne sera plus jamais la même. Pour François Mallarmé qui a tout perdu dans cette catastrophe, sa femme et son enfant, la vie n'est qu'un long cauchemar. Il continue tant bien que mal à faire son boulot de flic dans une ville où plus rien n'a de sens. Jusqu'au jour où une affaire de meurtres sordides le ramène à sa réalité, au coeur même du Louvre, dans ce musée qui était le symbole de ce qui fut la plus belle ville du monde, et où même la Joconde a disparu....
Oui François-Xavier Dillard et Anne-Laure Béatrix sont des artistes qui transforment nos vies. N'est-ce pas le but et l'essence de la littérature : transformer nos vies et nous amener à une véritable transformation de l'existence. Les auteurs sont des alchimistes, qui font de l'or avec le plomb. Et nous, les lecteurs, sommes abasourdis !


  • Le choix des libraires : Je m'appelle Radar (1 choix) - Reif Larsen - NIL, Paris, France - 15/03/2016

Les romans sont des rêves éveillés. Ils nous permettent l'impossible, en osant l'amour et la fantaisie. Pour cette raison, ils sont notre bien le plus précieux. En accueillant notre âme, les romans sont au centre de nos vies. Ils nous protègent, à leur manière. Nous les libraires sommes bien des marchands de trésors (les livres sont nos trésors). Notre privilège est immense. Le romancier américain Reif Larsen enchante les lecteurs par milliers, car son imagination, son imaginaire sont merveilleux. En apprenant que Larsen est également cinéaste, nous ne sommes guère surpris :
L'histoire est un cercle, et la vie un spectacle de marionnettes, nous annone l'auteur... Au commencement, Radar. Il naît dans le New Jersey en 1975 alors qu'une panne d'électricité plonge l'hôpital dans le noir. Le petit garçon vient au monde avec une peau d'un «noir d'aubergine» tandis que ses parents, Charlene et Kermin, sont blancs et que Charlene est une femme fidèle. Déboussolée, elle le soumet à une batterie de tests. Après des années de vaine quête auprès de différents médecins, Charlene et Kermin tentent un ultime essai : ils acceptent la bizarre invitation de «Kirkenesferda», un groupe d'artistes-scientifiques du Grand Nord norvégien...
Amis lecteurs, ce roman-kaléidoscope est jubilatoire, culotté et mordant, et joue de tous les genres et de toutes les traditions. Après avoir écrit «L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet» (son premier roman) Reif Larsen est entré dans la cour des gros auteurs de best-sellers. C'est normal, il nous fascine littéralement, en cultivant le don de l'enchantement. Nous prenons sa proposition au pied de la lettre, en épousant la vie de toutes les couleurs, et en le remerciant de sa générosité inouïe.


  • Le choix des libraires : Carnets noirs (1 choix) - Stephen King - Albin Michel, Paris, France - 07/03/2016

Quand un livre nous plaît, il entre réellement dans notre vie. Les personnages des romans les plus populaires nous appartiennent : ils deviennent de proches amis, par exemple, comme si la fiction dépassait la réalité. Le génial Stephen King, amoureux fou des livres, connaît bien notre attachement (parfois irrationnel ou démesuré) aux personnages des livres. Il a écrit plus de 50 romans, tous best-sellers et plus de 200 nouvelles. King est devenu un mythe vivant de la littérature américaine. Dans «Carnets noirs», le romancier raconte comment la folie guette les lecteurs (ou libraires) que nous sommes :
en prenant sa retraite, John Rothstein a plongé dans le désespoir les millions de lecteurs des aventures de Jimmy Gold. Rendu fou de rage par la disparition de son héros favori, Morris Bellamy assassine le vieil écrivain pour s'emparer de sa fortune, mais surtout, de ses précieux carnets de notes. Le bonheur dans le crime ? C'est compter sans les mauvais tours du destin... et la perspicacité du détective Bill Hodges.
Après Misery, King renoue avec un de ses thèmes de prédilection : l'obsession d'un fan. Dans ce formidable roman noir où l'on retrouve les protagonistes de Mr. Mercedes (prix Edgar 2015), il rend un superbe hommage au pouvoir de la fiction, capable de susciter chez le lecteur le meilleur... ou le pire. Oui Stephen King, roi des écrivains, nous offre une somptueuse déclaration d'amour à la lecture et à la littérature américaine. C'est parfois merveilleux, émouvant, mais souvent effrayant.


  • Le choix des libraires : Quelqu'un comme toi (1 choix) - Xavier Bosch - Robert Laffont, Paris, France - 04/03/2016

Faut-il avoir peur de l'amour ? Les écrivains, gardiens de notre âme collective, savent au contraire qu'il faut aimer l'amour. Bien sûr l'amour est brûlant, mais il est indispensable dans notre quête de sens.
Le grand écrivain catalan Xavier Bosch a passionné ses milliers de lecteurs en racontant une histoire où l'amour est roi, où l'amour est un feu d'accomplissement. Accueillir l'amour, précise Xavier Bosch, c'est épouser le destin, c'est faire de la vie un athanor. Oui, on comprend que Merlin n'est pas loin :
Gina préfère les frilosités d'une vie tranquille aux dangers du grand amour. Puis un jour, un inconnu sonne chez elle. Dans un livre acheté chez un bouquiniste, il a trouvé un message : «Appelle-moi», suivi d'un numéro de téléphone et d'une adresse. Curieux, il est venu voir. Gina reconnaît l'écriture de Paulina, sa mère, morte alors qu'elle-même n'était qu'une enfant.
Surprise, elle part sur les traces de Paulina à Paris, ville mythique qui depuis toujours accueille les amants. Là, elle découvre la passion intense, d'une immense générosité, qui lia sa mère, jeune bourgeoise mariée, à un galeriste parisien. Elle en sera transformée.
Alors que les media véhiculent volontiers l'angoisse collective, sous forme d'un plomb sombre et annihilant, le roman de Xavier Bosch, au contraire, nous invite à aimer la vie et sa totalité. A lire ce livre épatant de jouvence, nous retrouvons la confiance dans la vie et dans l'amour. Le souffle de l'amour nous donne des ailes. Nous les amoureux des livres sommes subjugués par la force de la vie ne formons qu'un voeu : entrer dans la danse de l'amour.


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia