Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

A propos de la librairie : CULTURA


Ses coordonnées

Adresse:
ZC Carré Sud
146, rue Jean Lauret
30898 NÎMES
France

Téléphone : 04.66.70.92.70

Site Internet : http://www.cultura.com



Les coups de cœur de ses libraires

Les romanciers nous passionnent, grâce à l'ampleur de leur imaginaire. Ils ont si doués que parfois on se sait plus si nous sommes dans la réalité, ou dans la fiction. C'est le cas de la formidable Alexandra Echkenazi, qui fut longtemps journaliste spécialisée dans les faits divers (et dans les faits de société).
Alexandra est également scénariste pour le cinéma. C'est vous dire combien l'auteure est fascinée par les histoires qui vous happent littéralement, sans nous laisser une seconde de répit !
Mary Meyer ? Son nom n'évoque rien et pourtant. Ce roman nous révèle le destin complexe de celle qui joua un rôle déterminant dans l'une des plus grandes énigmes du XXème siècle...
Fin des années 1950, États-Unis. Mary Meyer vit à Langley avec son mari haut gradé de la CIA et leurs trois enfants. Artiste peintre, féministe, pacifiste - elle est fichée par le FBI comme une activiste de gauche -, Mary est à l'affût de nouvelles expériences.
Quand l'un de ses enfants meurt accidentellement, tout s'effondre. Mary décide de s'installer seule avec ses deux garçons dans le quartier de Georgetown, à Washington, où résident toute la classe politique et la haute société. C'est alors qu'elle recroise un certain J. rencontré vingt ans plus tôt à l'université, et que naît une passion qui va durer plusieurs années. Mary accepte de rester l'amour secret de cet homme qui ne peut l'officialiser en raison de ses fonctions. Elle est pourtant celle qui agit dans l'ombre, à ses côtés.
Celui qu'elle aime meurt à Dallas le 22 novembre 1963...
Mary est assassinée un an plus tard au bord du fleuve Potomac.
Le journal qu'elle tenait n'a jamais été retrouvé. Le journal du véritable amour de JFK...
La fiction et le réalité fusionnent donc, pour notre plus grand bonheur de lecteur


L'amour ne peut être dérobé. Les sentiments forment un trésor fabuleux, protégé par notre âme. Les écrivains connaissent ce prodige : ils nous émerveillent en racontant les plus belles histoires d'amour. Pour cette raison nous sommes bouleversés par les livres. La jeune romancière anglaise Iona GREY trouble les lecteurs d'outre-manche, en publiant un extraordinaire premier roman :
À la nuit tombée, fuyant la violence de son compagnon, une jeune femme court dans les rues glacées de Londres. Jess n'a nulle part où aller. Surgissant dans une ruelle déserte, elle trouve refuge dans une maison abandonnée. Le lendemain matin, le facteur glisse une lettre mystérieuse par la porte. Incapable de résister à la tentation, Jess ne peut s'empêcher de la lire et se retrouve plongée dans une histoire d'amour d'un autre temps.
1943. Dans une église de Londres bombardée par le Blitz, Stella rencontre Dan, un aviateur américain. Très vite, ils sont irrésistiblement attirés l'un par l'autre. Leur histoire est a priori impossible. Rien ne joue en leur faveur : elle vient de se marier à un pasteur, lui n'a qu'une chance sur cinq de sortir vivant de cette guerre. Perdus et sans repères, la seule chose à laquelle les deux amants peuvent s'accrocher sont les lettres qu'ils s'écrivent, promesses d'un bonheur à venir.
Le temps a passé, le destin est cruel, mais Jess est déterminée à savoir ce qui leur est arrivé. Inspirée par cet amour, portée par son enquête, elle trouvera à son tour les clefs d'un avenir meilleur.
Demain est le plus beau jour de notre vie : nous les libraires le savons. Avec le souffle des écrivains, nous adorons les lendemains magnifiés par le destin. Iona Grey entre dans nos vies.


Mark Haddon, le génial romancier anglais, a deux qualités principales : l'humour (c'est normal, il est anglais) et une connaissance parfaite de la psychologie des enfants (et des adolescents).
Ce cocktail magique donne naissance à un roman hilarant, baptisé «Les vacances à l'anglaise».
Pour se réconcilier avec sa soeur Angela, Richard a l'idée saugrenue de l'inviter à passer des vacances au pays de Galles en compagnie de sa petite famille
Quatre adultes plutôt paumés ou atypiques, accompagnés d'adolescents et enfants flottants, se retrouvent enfermés (il pleut tout le temps) dans une maison du Pays de Galles. Bien sûr les portables ne passent pas (on est au bout du monde). Les portraits de chacun (adultes ou enfants) sont un festival de drôlerie.
Mark Haddon a eu l'idée excellente de raconter ces «Vacances à l'anglaise» en mélangeant la réalité avec l'imaginaire des enfants et adolescents (voire celui des adultes, quand il s'agit des fantasmes...). Ce récit quasi onirique, marié à l'humour décapant de l'auteur, donne une tonalité unique et originale au récit. Tout y passe, les premiers émois d'Alex cohabitant avec Mélissa (peut-on tomber amoureux de la belle-fille de son oncle, se demande Alex ?), la crise mystique de Daisy, les interrogations métaphysiques de Benjy (huit ans...). Au bout du compte (ou faut-il écrire «au bout du conte» ?), la réconciliation va-t-elle l'emporter ? Brad Pitt a repéré, pour une adaptation cinématographique, l'ampleur et la singularité de Mark Haddon. Bravo Brad, comme toi nous sommes emballés par ce roman de ouf.


  • Jean : Canada - Richard Ford - Ed. de l'Olivier, Paris, France - 13/05/2014

Le grand écrivain américain Richard Ford, couvert de prix prestigieux, publie un nouveau roman qu'on ne lâche pas. Comment une famille sans histoire de la middle class américaine a-t-elle basculé dans le fait divers lamentable ? Dell Parsons, le narrateur, a 15 ans quand ses parents sont mis en prison après avoir raté un hold-up qui devait rembourser des dettes encombrantes. Dell fuit au Canada pour éviter l'orphelinat. C'est la fin de l'innocence. Bien plus tard, au terme d'une vie passée en exil, il raconte le destin douloureux et atypique de sa famille. Le septième livre de Richard Ford est un chant puissant, funèbre et magnifique, un magistral requiem à la jeunesse perdue. La saveur âpre et mystérieuse de la vie y est minutieusement décrite. Ford, au sommet de sa forme, compose une histoire prenant la forme inattendue d'un support de méditation. Le romancier nous happe dans une évidence troublante. La simplicité de ses phrases participe de ce trouble insidieux. Le lecteur découvre une brèche menant vers l'inextricable enchaînement des destinées. Canada est aussi le portrait sensible des inquiétudes de l'adolescence. La solitude américaine, et son implacable réalité, sont décrites avec finesse et discernement. Le talent de Ford est impressionnant de réalisme clair-obscur. La richesse narrative du récit nous envahit d'un sentiment étrange, aux marges de la fiction. Canada est un chef d'oeuvre.


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia