Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

A propos de la librairie : MAJUSCULE LA ROSE DES VENTS


Ses coordonnées

Adresse:
28, place du Général de Gaulle
59280 ARMENTIÈRES
France

Téléphone : 03 20 77 13 96

Site Internet : http://www.majuscule-demey.net/



Les coups de cœur de ses libraires

Rachel est une jeune journaliste judiciaire. Elle vit avec Jonny, a un job qui lui plait et la vie lui sourit. Mais le jour où elle va couvrir une disparition et découvre lors de la conférence de presse qu'il s'agit de sa meilleure amie Clara, Tout s'effondre.
Où est passée Clara ? Pourquoi n'est elle pas venue à leur rendez vous quelques heures avant de disparaitre ?
L'enquête de Rachel va la mener dans une spirale infernale où le passé ressurgit et où l'amitié peut être tour à tour haine et amour.
Un premier roman très réussi jusqu'à la dernière page ! !


  • Coline Meurot : Chemins - Michèle Lesbre - Sabine Wespieser éditeur, Paris, France - 15/01/2015

Dans ce nouveau roman, Michèle Lesbre nous emmène sur les traces de son père en retournant sur les lieux qui ont compté pour elle.
Elle nous offre un voyage le long d'un canal, au gré des rencontres qu'elle y fera.
Comme dans ces précédents romans, on a envie de faire de bout de "Chemins" avec elle...


Au sortir de la première guerre mondiale, un village lorrain se reconstruit sur les ruines laissées par les combats. La jeune Louise y est recueillie par Anne la sage femme qui va former à l'art d'accoucher. Mais Louise va apprendre bien plus au près des habitants : la solidarité mais aussi la dureté des femmes entre elles.
Nathalie Hug offre une magnifique histoire faite de personnages très forts, à la fois troublants et attachants ; une histoire de femmes qui tentent de se reconstruire et de reconstruire leur monde.


Trois frères, deux femmes, autant de parcours et de prises de position dans cette petite ville rebelle de Mir Ali au Nord Ouest du Pakistan, à la frontière afghane. En une matinée, le premier jour de la fête de l'Aïd, leurs choix vont tout faire basculer et leurs chemins vont se rejoindre ou se séparer...
Fatima Bhutto est une jeune journaliste pakistanaise; Avec «Les lunes de Mir Ali» elle passe avec brio du journalisme au roman. Elle y traite à la fois la difficulté de vivre avec l'héritage familial, la fidélité ou la trahison de ses idéaux de jeunesse et la douleur de la perte. Elle nous donne l'occasion de découvrir les revendications des régions tribales pour nous qui ne connaissons souvent du Pakistan que les conflits avec l'Inde ou pour qui ces combats se réduisent à la question des talibans afghans.


Pour son premier roman Édouard Louis nous livre le récit (sûrement autobiographique) d'une enfance passée dans une famille pauvre de la campagne picarde. Pas facile d'être d'un différent dans ces milieux là...
Eddy va grandir sous les coups et les moqueries dans la honte et le mépris de plus en plus fort envers sa famille qui lui rend bien.
Dans une écriture directe et parfois très crue, il nous décrit sans pathos la violence de la rupture avec son milieu.
Un très beau premier roman lucide et lumineux !


  • Coline Meurot : Le sourire des femmes - Nicolas Barreau - Ed. Héloïse d'Ormesson, Paris, France - 12/04/2014

Une jeune femme attristée par un chagrin d'amour, un éditeur timide et un peu gauche et au milieu un livre écrit par un mystérieux auteur britannique. Mélangez et vous obtiendrez une succulente comédie sentimentale !
Dans premier roman écrit à deux voix, on se laisse emporter dans les quiproquos, les mensonges qui en entraînent d'autres et on se demande jusqu'au bout comment nos héros vont se sortir de leurs péripéties.
Entre le Paris des petits restaurants et des balades en bord de Seine et celui de monde de l'édition, Nicolas Barreau nous offre un roman drôle et attachant.


  • Coline Meurot : Quatre murs - Kéthévane Davrichewy - Sabine Wespieser éditeur, Paris, France - 28/02/2014

Quatre frères et soeurs se retrouvent dans la maison familiale sur la demande de leur mère.
Entre ces "quatre murs", les relations sont tendues.
Comment ont ils pu en arriver là ? Eux qui étaient si proches étant enfants, comment les rancunes et les non-dits ont ils pu tant s'accumuler ?
Encore une fois Kéthévane Davrichewy nous offre un magnifique roman sur l'amour et les relations humaines qui se font et se défont...


  • Coline Meurot : Elle a disparu - Gwendolen Gross - Liana Levi, Paris, France - 12/01/2014

Dans un quartier de la banlieue New-Yorkaise aux pelouses bien entretenues et aux rosiers bien taillés, la vie suit son cours. Jusqu'à la disparition de la Linsey, jeune femme appréciée de tous sur le point de partir pour l'université.
Et alors, les portes s'ouvrent et on découvre les secrets, les hontes et les travers de chacun : mère de famille adultère, vieux prof de musique qui effraie les enfants, pré-ado à la marge, petit ami délaissé au moment du départ pour la fac...
Comme souvent dans ces quartiers d'apparence tout rose (qui ne sont pas sans rappeler un certain Wisteria Lane...), un évènement suffit à fissurer les apparences à révéler les drames enfouis de la middle class américaine.


Un nom imprononçable, des interdictions absurdes au nom de la révolution, des appartements dans des immeubles sordides : voici le récit cocasse d'une enfance à la marge.

Saïd est le fils de Martha Harris, une juive américaine et de Mahmoud Sayrafiezadeh, professeur de mathématiques iranien. Le couple épouse la doctrine trotskiste peu avant la naissance de Saïd et ils deviennent tous deux de fervents militants.
En quelques années Mahmoud devient un membre éminent du Parti Socialiste des Travailleurs et délaisse sa famille pour oeuvrer à l'avènement de la révolution.
Martha est diplômée de l'université mais vogue pourtant de petits boulots en petits boulots pensant ainsi rester fidèle à ses idéaux.
Son frère et sa soeur plus âgés sont dès l'adolescence des membres actifs du Parti adeptes des après-midis de distribution de tracts.
Sur fond de révolution iranienne et de présidence Reagan, les conflits diplomatiques vont s'immiscer dans la vie du garçon et le forcer à choisir son camp plus vite que prévu.
«Le jour où les skateboards seront gratuits» est le récit touchant et plein d'humour d'une enfance à la marge : un petit garçon qui grandit au fil des manifestations contre l'impérialisme occidental et des boycotts imposés par le parti ; qui a une photo de Fidel Castro accrochée au dessus de son lit et qui se tait quand il entend les autres enfants fustiger les communistes.


  • Coline Meurot : Noces de charbon - Sophie Chauveau - Gallimard, Paris, France - 11/01/2014

Deux familles, deux mondes, et une union : un siècle de charbon raconté à travers ses hommes et ses femmes...

Sophie Chauveau s'est éloignée de la biographie historique pour nous raconter l'histoire de sa famille. L'histoire en fait de deux familles : l'une de mineurs de fond, l'autre de dirigeants de compagnie minière.
Chez les Larivière, les hommes descendent au fond et les filles n'aspirent qu'à quitter la mine. Tout sauf devenir femme de mineur, mère de mineurs, ne pas fournir de nouveaux esclaves aux Houillères, sortir de l'ombre du terril.
Chez les Fourny, les hommes sont discrets, les femmes et les enfants ne travaillent pas et dépensent la fortune familiale. Hyppolite est directeur de la compagnie d'Anzin. Loin de sa famille, il fait de son mieux pour améliorer les conditions des mineurs. Mais les exploitants restent les exploitants et font fortune sur le dos des ouvriers qui meurent du grisou ou de la silicose.
Avec ces deux familles, nous traversons le siècle en suivant les filles qui fuient pour Paris, deviennent cocottes entretenues ou femmes émancipées ; les garçons qui deviennent dandys ou prennent la suite du père. La seconde guerre mondiale apportera dans ces familles comme ailleurs, ses engagements et ses divisions. Mais malgré tout, ces deux mondes vont se confronter et se lier.
Ce roman très documenté passionne tant par la découverte du monde minier que par la saga familiale haletante !


Après nous avoir raconté ses fils (Où on va papa ?) et sa femme (Veuf), Jean-Louis Fournier nous fait découvrir sa fille. Il nous raconte comment elle s'est convertie au catholicisme après avoir rencontré celui qu'il appelle «Monseigneur». Au texte initial, ont été rajoutées quelques pages écrites par sa fille, comme une réponse aux attaques paternelles grinçantes... Comme toujours drôle et tendre, un texte court qui se savoure.


  • Coline Meurot : Moscou Babylone - Owen Matthews - Editions les Escales, Paris - 11/09/2013

Roman Lambert est un jeune britannique de bonne famille. Fraîchement diplômé, il décide de partir à Moscou, dans la Russie natale de sa mère. Il déniche un job dans les relations publiques et intègre vite la vie des expatriés moscovites : drogues, boîtes de nuit et prostituées...
Dans la Russie post-soviétique qui tente de se fondre dans le monde capitaliste, les excès sont de mises.
Après un premier roman autobiographique, Owen Matthews décrit ici la vie de ce pays tiraillé entre les traces du communisme et la tentation capitaliste. De la misère des campagnes à la décadence urbaine, on découvre une époque où tout est remis en question : le bien, le mal, la morale, l'amour...
Un roman détonnant !


Un jour d'été dans un quartier de Brooklyn, deux adolescentes en mal d'aventure partent dans la baie sur un canot gonflable. Elles dérivent le long de la côte et le lendemain l'une d'elle est retrouvée inanimée sur une plage. L'autre reste introuvable.
Cet évènement va bouleverser la vie du quartier déjà agitée par la fracture entre les quartiers résidentiels et les cités.
L'épicier souhaite ressouder les habitants autour de ce drame, un jeune noir veut tout faire pour ne plus être désigner comme le coupable de la disparition, l'adolescente cherche à se reconstruite seule dans l'absence de son amie et le jeune tagueur intrigue...
Un très beau roman qui traite à la fois des transformations urbaines des États-Unis, de la souffrance de l'adolescence ou de la peur de tourner la page sur un passé douloureux... L'auteur nous tient en haleine en dévoilant peu à peu le mystère de la disparition et en mettant le quartier et ses habitants au centre du livre.


M. Y. est un tueur à gages. Depuis plus d'un an il tente de tuer Eduardo Blaisten. Mais tout joue contre lui. En plus de souffrir de tous les maux les plus rares connus sur terre, il est poursuivi par une malchance chronique. Cet hypocondriaque "au devoir kantien" nous raconte ses différentes tentatives d'atteindre sa cible. Il se compare aux plus grands noms de la littérature, eux aussi malades invétérés tous plus atteints les uns que les autres.
Une perle désopilante et touchante où l'on rit tout en côtoyant Edgar Allan Poe, Voltaire et consorts. Un régal !


  • Coline Meurot : 06 h 41 - Jean-Philippe Blondel - Buchet Chastel, Paris, France - 23/02/2013

Qui n'a jamais recroisé une vieille connaissance perdue de vue et s'est demandé comment réagir ?
C'est ce qui arrive à Cécile et Philippe qui 27 ans auparavant ont été brièvement amants. Ils se retrouvent côte à côte dans le train de 6h41 entre Troyes et Paris. Ils ont le temps du trajet pour se souvenir de leur jeunesse et décider s'ils vont s'aborder.
Jean-Philippe Blondel fait d'une situation somme toute banale un roman fort sur les rencontres et les évènements infimes qui transforment notre vie...


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia