Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

A propos de la librairie : DU ROND-POINT


Ses coordonnées

Adresse:
2 bis, avenue Franklin Roosevelt
75008 PARIS
France

Téléphone : 01 44 95 98 22

Site Internet : http://www.librairiedurondpoint.fr



Les coups de cœur de ses libraires

Un dialogue sensible entre une fille et sa mère atteinte de la maladie d'Alzheimer.
Comment communiquer, et reconnaître son enfant dont l'identité a «tellement changé» lorsque les souvenirs vous fuient, que la mémoire vous fait défaut ?
Un texte magnifique où l'émotion côtoie l'humour et la douleur avec subtilité.


De l'histoire de Nadia Comaneci, on retient surtout l'image de cette frêle gamine de 14 ans, qui, aux Jeux Olympiques de Montréal en 1976, fut la première à obtenir le «Perfect Ten».
A partir de la vie de cette gymnaste appartenant aujourd'hui à la mythologie sportive, Lola Lafon modèle un personnage de roman qu'elle suit de sa rencontre avec son entraîneur Béla Karolyi à sa fuite pour les États-Unis en 1989, et avec lequel elle mène un dialogue fictif.
Icône pop, modèle d'une perfection obtenue à force de travail, idole déchue, petit soldat du communisme roumain, opportuniste, fascinante enfant-fée, ou machine à gagner, qui est vraiment Nadia C. ?
Une jolie réflexion en contexte sur la célébrité, la désappropriation du corps, l'instrumentalisation des êtres, le sport, la politique et la liberté.


  • Gwendoline Gaciarz : Sirènes - Pauline Bureau - Actes Sud-Papiers, Arles - 19/11/2014

Annie, Hélène, Aurore : trois femmes, trois générations, un destin bousculé en commun.
Au bout de ce cheminement d'existences mises à l'arrêt par la disparition d'un mari, d'un père, il y a Aurore, chanteuse, qui perd un jour sa voix en plein concert. Aurore, contrainte de remettre en question sa vie, à presque 30 ans, "sans boulot, sans mec, sans enfant", pour défaire les noeuds de son histoire familiale, et pouvoir chanter à nouveau.
Une pièce pleine de finesse, dont les allers-retours temporels construisent une intrigue captivante.


C'est toujours un grand plaisir de découvrir un nouvel album de Gilles Bachelet, et de retrouver son humour tendre et farfelu.
Cette fois, il a choisi pour héros un escargot-chevalier, qui doit vite, très vite, partir combattre à la guerre, et dont nous allons suivre la journée.
Et comme chacun le sait, les escargots ne se distinguent pas particulièrement par leur rapidité...
Une belle histoire sur le sens des priorités (et sur la procrastination) aux illustrations chargées de clins d'oeil et de références.


Rêves de théâtres... : Les quatre-vingt-dix théâtres présentés dans ce magnifique ouvrage ont en commun le fait de n'avoir jamais pu être bâtis. Du théâtre sur pivot imaginé par Caïus Scribonus Curion au théâtre que Philippe Starck et Jean Nouvel ont dessiné en 1985 pour Tokyo, en passant par le Théâtre des Capucines que Claude-Nicolas Ledoux, célèbre architecte d'utopies, s'était proposé de construire à Paris, en lieu du Couvent des Capucines, on voyage à travers le temps et l'espace au fil de projets reflétant des idéaux sociaux tant que techniques de leur époque.


Deux textes de théâtre à la portée universelle.....
Daral Shaga, c'est le nom donné à l'immigré qui reste, après un voyage éprouvant et chargé d'épreuves, prisonnier derrière les grilles de son rêve de fuite et de liberté.
Maudits les innocents retrace la progression des colonnes d'enfants français et allemands qui formèrent en 1212 ce que l'on appela la "croisade des enfants", une croisade spontanée, obstinée, défiant toute forme d'autorité.
Tragique et magnifique, un texte qui résonne tout particulièrement dans nos esprits contemporains.


  • Gwendoline Gaciarz : Bye bye Elvis - Caroline De Mulder - Actes Sud, Arles, France - 08/09/2014

D'un côté, Elvis, la rock star, l'idole appartenant à la culture populaire comme à l'inconscient collectif.
De l'autre John White, américain hors d'âge vivant de nos jours dans les quartiers chics de Paris, dans un appartement laissant entrevoir un passé fait de fastes et de luxe.
Quel lien unit ces deux personnages ?
La vie d'Elvis, son parcours, ses succès et ses fragilités, tout le monde les connaît...
Mais Caroline de Mulder nous offre une nouvelle vision de l'icône, en proposant d'observer les évènements du point de vue de ce dernier. Il apparaît sous un jour nouveau, trop sensible et pas taillé pour le costume qu'on le contraint à endosser, très loin de l'homme dans la lumière.
C'est la voix d'Yvonne qui nous raconte John White : embauchée comme dame de compagnie auprès de ce vieil homme fantasque et mystérieux, au physique imposant et à la santé fragile, elle l'accompagnera 20 ans durant, sans pour autant réussir à percer le secret de son passé. Jusqu'au jour où John disparaît...
Avec son phrasé musical et déconcertant, Caroline de Mulder nous emmène au fil de ces deux récits entrecroisés, tout au long d'un roman que l'on peine à lâcher.


  • Gwendoline Gaciarz : Belle gueule de bois - Pierre Deschavannes - Rouergue, Arles, France - 08/09/2014

Belle gueule de bois, c'est avant tout un magnifique OVNI au milieu de la production littéraire destinée aux adolescents à laquelle on est habitué. Un texte d'une grande poésie, ponctué par les illustrations de l'auteur, évoquant le carnet de bord ou le journal intime, et surtout le récit d'un amour filial sans égal.
Pierre vit seul avec son père au milieu de la montagne, un père loin d'être exemplaire, bourru, souvent emporté par l'alcool, mais qu'il aime plus que tout et sur lequel il veille. Le récit d'une relation complexe, douloureuse et unique, qui parlera surtout aux adolescents et aux adultes.
A partir de 14 ans.


  • Gwendoline Gaciarz : La part des nuages - Thomas Vinau - Alma éditeur, Paris, France - 04/09/2014

Comment poursuivre une existence inchangée depuis toujours lorsque l'on découvre qu'une part essentielle d'enfance nous a quitté ?
A 37 Ans, Joseph se laisse flotter dans la continuité du temps depuis toujours. Sa femme l'a quitté, mais c'est l'absence passagère de son petit garçon, parti pour quelques jours en vacances, qui le plongera dans le désarroi le plus profond.
Il se met alors en stand-by de sa propre existence, d'un emploi qu'il subit, d'un quotidien qu'il se refuse à maîtriser.
C'est dans la cabane du petit Noé qu'il se retranche pour quelques jours, se décidant à mener une vie buissonnière, histoire d'ouvrir la porte à l'imprévu, et qui sait, de retrouver le don de lire dans les nuages...
Thomas Vinau possède l'art de dire beaucoup avec peu, le pouvoir d'évocation de ses mots est immense et fait de ce roman un petit bijou qui porte et transporte son lecteur. C'est peut-être cela, la poésie...


Ce matin, Adrien n'est plus le même : c'est décidé, désormais il faudra l'appeler Louis, et lui obéir, puisque le Roi de la France, c'est lui.
Ce n'est pas du goût de sa maman, qui, à une semaine de son mariage avec Bruno, n'est pas d'humeur à ce genre de fantaisie. Quant à Mathias, le fils aîné de ce dernier, il ne voit pas pourquoi Adrien aurait droit à un traitement de faveur, et pas lui. Tout d'abord, seuls Bruno et Salomé, la cadette, amusée par cette distraction, acceptent de se plier aux volontés du souverain en herbe.
Mais Isabelle, la grand-mère d'Adrien, a une petite idée pour remettre un semblant d'ordre dans cette drôle de famille recomposée...


Tout devrait séparer Lulu et Marcel, aux tempéraments si différents. Lulu est populaire, fan de foot, extraverti, tandis que Marcel est un élève studieux, discret et patient. Et pourtant, ces deux-là sont inséparables depuis le cours préparatoire...
Jusqu'au jour où, au détour d'une sortie scolaire, Lulu surprend son meilleur copain déambulant main dans la main avec UNE FILLE ! Comment Marcel peut-il préférer la compagnie d'une fille à la sienne ? Trahison !
Dès lors, c'est la guerre, une guerre qui va prendre des proportions que les deux garçons n'auraient jamais pu imaginer.
Un roman sincère, avec des personnages auxquels il est facile de s'identifier.


  • Gwendoline Gaciarz : Vacances force 8 - Cathy Ribeiro - Actes Sud junior, Arles, France - 04/07/2014

Force 8, c'est le nom du cahier que la maman de Joris, 11 ans, lui a offert pour qu'il puisse se confier pendant les trois semaines de vacances qu'il passera avec son père, son «amie-e» Claire, et les deux enfants de cette dernière. Joris appréhende ces vacances, il déteste Claire, en veut à son père, et ne souhaite pas rencontrer James et Olivia.
Jour après jour, il consigne le déroulement de ses journées dans le détail, décrit la colère qu'il éprouve envers son père, raconte combien sa mère lui manque. Et puis, au bout d'une semaine, les parents de Claire, le chien Elvis, James et Olivia les rejoignent... Surprise : Olivia est DIFFÉRENTE...
Le récit d'un été où les préjugés et les barrières de Joris tombent les uns après les autres, le laissant changé, ouvert sur le monde, et surtout grandi.
Une écriture d'une grande finesse à laquelle on adhère avec plaisir !


La vie de Paul est bouleversée le jour où, dans la cour de récréation, il perd connaissance.
La cause de son malaise, et de la fatigue qui s'est emparée de lui depuis quelques temps, il la découvre en se réveillant à l'hôpital : elle a pour non diabète, une maladie qu'on soigne mais ne guérit pas, une maladie qui effraie énormément les adultes, et surtout ses parents. A l'hôpital, il va apprendre à «vivre avec», il va se faire un ami, aussi, Arthur.
Mais de retour dans la vraie vie, il devra faire face au regard des autres, pour qui il n'est désormais plus que «Paul le diabétique». En révolte contre sa maladie, c'est pourtant cette dernière qui lui apportera l'amitié précieuse d'Arthur, et le soutien d'Anaïs, pour qui son coeur s'emballe.
Un roman qui traite d'une maladie dont on parle peu, sans prendre ses jeunes lecteurs pour des idiots !


  • Gwendoline Gaciarz : La grève de la vie - Amélie Couture - Actes Sud junior, Arles, France - 19/06/2014

A partir de 8 ans
C'est le début des grandes vacances, et pour la première de son existence, Lucie, 8 ans, ne passera pas l'été chez sa grand-mère, la femme qui l'a élevée. Et pour cause : sa grand-mère est morte quelques mois plus tôt. Au programme, donc, ce sera la colonie, où son père et Isabelle, la nouvelle femme de ce dernier, préfèrent l'envoyer.
Mais Lucie ne l'entend pas de cette oreille. Oscillant entre une immense colère et une profonde tristesse, la petite fille entreprend une grève de la vie : Elle passera l'été enfermée dans sa chambre, ne s'amusera plus jamais, et restera à distance de son père, d'Isabelle et de ce petit frère de 7 mois dont elle ne veut pas entendre parler. Seul Cerise, son oiseau, son confident et ami de toujours, trouve grâce à ses yeux. Mais ce mois de Juillet prendra peut-être une tournure très différente de ce qu'elle imagine.
Un magnifique petit roman qu'on lit d'une traite, où l'on parle de chagrin, de mort, d'amour et de renouveau de la façon la plus délicate et réussie qui soit.


Marre du politiquement correct au bureau ?
Marre de l'ambiance au boulot ?
Envie de tout dynamiter ?
Osez mettre un carton rouge à la bienséance avec ces 109 tracts détachables et offrables à quiconque, et surtout aux collègues «fort méchants et peu nourris».
Héritière spirituelle des graphistes tchèques et des artistes de l'agit-prop, Claire Faÿ frappe encore une fois en proposant une nouvelle forme de communication au travail par l'humour et le jeu.
Donc, avant de voir tout rouge, affichez votre couleur à l'aide de cet outil fort utile et bien conçu pour désarmer les tensions et atteindre l'harmonie collective.


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia