Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

A propos de la librairie : GANDOSSI


Ses coordonnées

Adresse:
27, rue de Paris
95350 SAINT-BRICE-SOUS-FORÊT
France

Téléphone : 06 31 97 59 59



Les coups de cœur de ses libraires

Le titre peu ordinaire de ce recueil de nouvelles qui est également celui du premier des trente et un textes cache un univers à la fois baroque, loufoque complètement barré pour le meilleur d'une écriture exceptionnelle. Alex Burrett a soif de mots et s'en sert pour inventer des situations incroyables qui vous surprennent à chaque histoire Des personnages cannibales, une chèvre qui se mange les pattes pour éviter la famine, deux amoureux qui ne peuvent vivre que collés l'un à l'autre tellement ils s'aiment, des abattoirs humains qui font froid dans le dos, un chagrin d'amour poétique et tant d'autres folies littéraires. Nous sommes très souvent proche d'un Boris Vian, Dino Buzzati ou encore Italo Calvino voir Salman Rushdie pour le mélange entre réalité et conte pour adulte. Un livre à dévorer d'urgence pour connaître de vraies émotions dans tous les sens du terme. Un chef d'oeuvre.


Inventer des personnages et des situations, ou pas, pour parler de la vie, un sacré challenge qu'Agnès Bihl relève avec brio. Génial est le qualificatif qui convient le mieux après avoir refermé ce livre.
«Quand on voit son passé au fond d'un cendrier et que l'horizon tient dans un écran télé, il en faut de la force, pour ne pas se laisser couler. Ce serait tellement plus simple.» C'est avec ces mots que commence «La vie rêvée des autres».
Drôle, percutant et impertinent, le travail littéraire de l'auteur-interprète Agnès Bihl surprend, elle ose tout.
Elle n'hésite pas à mettre en avant un personnage raciste et homophobe Jacky, Ferdinand, Delphine, Magali et Mado, les protagonistes de cette fiction bouleversent le lecteur, leur force de caractère et leurs faiblesses nous touchent.
Une écriture poétique et provocante, sans retenue, un langage d'aujourd'hui, une langue qui résonne.
Notre coeur fait boum de la première à la dernière page.


  • Emmanuel Ronseaux : Amours - Léonor de Récondo - Sabine Wespieser éditeur, Paris, France - 20/03/2015

Ce roman est une véritable fête des corps.
Comment Céleste une bonne arrive après un drame à faire aimer son corps à Victoire une noble mariée à un avocat par obligation.
Nous sommes en 1908 dans un village où la moindre rumeur vraie ou fausse peut aboutir à une catastrophe pour la victime.
Amour, sensualité, poésie et beauté des sentiments, une passionnante histoire qui entraîne le lecteur dans un autre monde.
L'auteur nous apporte la preuve, à travers cette fiction, que la liberté peut dépasser les contraintes de vie imposer par l'église à certaines femmes prisonnières de leurs conditions «Amours», nous emporte dans un tourbillon d'émotions.
Ne boudons pas le plaisir de partager ce moment littéraire et recommandons ce roman au plus grand nombre de personnes rencontrées au fil de nos errances quotidiennes.


Entre rêve et cauchemar, conte de fées et goulag, amour et résistance Bernard Prou nous raconte l'itinéraire d'Alexis Vassilkov, un homme du vingtième siècle né en 1893 qui serait le fils de l'illustre écrivain Guy de Maupassant. Sa mère Liouba une peintre russe correspondait avec Maupassant, jusqu'au jour où elle décide de lui rendre visite à Paris. L'auteur a une imagination débordante qui fait de son roman un passionnant récit plein de vie et de mort une existence écrite avec style. Je vous encourage à faire ce voyage, vous ne le regretterez pas. En revanche, ne comptez pas sur moi pour vous dire si Alexis Vassilkov est bien un fils de Maupassant, il vous faudra le découvrir seul.


  • Emmanuel Ronseaux : Le ruban - Ito Ogawa - Philippe Picquier, Arles, France - 12/01/2015

Une grand-mère et une petite fille partagent la même passion pour les oiseaux. Ruban naît dans le chapeau de Sumire grâce à l'éclosion d'un oeuf. A partir de ce moment la perruche callopsitte va devenir le fil rouge de ce roman extraordinaire. Elle sera toujours là pour réconforter les âmes en peine. Qu'il s'appelle Ruban, Banana ou Sûbo, il fera le bonheur de bien des gens mais se retrouvera parfois au milieu de drames. Ito Ogawa a imaginé une histoire d'amour entre Sumire et Hans un allemand resté à l'Est le 13 août 1961 à la construction du mur. Cette structure anti-liberté cause bien du malheur aux êtres séparés de leur famille et de leurs amis. Émotion et poésie sont au rendez-vous de cette fiction, les personnages sont passionnants. Une respiration littéraire nécessaire dans cette société contemporaine bruyante et fatigante. Ne passez pas à côté de ce livre unique comme l'était le précédent («Le restaurant de l'amour retrouvé» chez Picquier).


La guerre civile espagnole vient de se terminer. Deux soeurs, séparées par la frontière, vont tout faire pour se rencontrer coûte que coûte. C'est là que commence un voyage pas comme les autres à la fois drôle, émouvant, dramatique, rocambolesque et picaresque à travers un paysage de toute beauté. Le quotidien n'est pas toujours facile mais chacun se débrouille comme il peut Le lecteur adopte cette famille et les personnages qu'elle rencontre et se passionne pour le récit. Il y a de la vie, beaucoup de vie dans ce roman, chacun des protagonistes possède le don de nous émouvoir. L'histoire du père de la narratrice réquisitionné par les allemands au cours de la seconde guerre mondiale est intéressante et permet de réfléchir sur le comportement de l'être Humain.


Il y a des livres exceptionnels, celui-là en est un. Hélène Elisabeth a réussi avec son «Journal d'une jeune fille irlandaise (1845-1847)» à nous émouvoir de la première à la dernière page, un vrai petit miracle. Tout d'abord, l'écriture est simple et belle, choisir la forme du journal pour raconter la famine en 1845, un sujet rarement traité en littérature est une merveilleuse idée. Tous les personnages sont intéressants de par leur humanité, mais surtout l'élégance de leur comportement est exemplaire et sobrement décrite. Nous apprenons plein de choses importantes grâce à la bonne tenue du journal d'Ann, notre héroïne irlandaise qui nous procure beaucoup d'émotion. Au-delà de la lecture de cet ouvrage, le récit du voyage en bateau en Australie est captivant, un vrai moment d'aventure et de vie. La fin, inattendue, vous surprend. Au final, il n'y a qu'un mot à dire bravo à Hélène Elisabeth pour ces bouleversantes deux cent cinquante pages.


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia