Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

A propos de la librairie : L'ESSENTIEL


Ses coordonnées

Adresse:
55, Grande Rue
47700 CASTELJALOUX
France

Téléphone : 05 53 64 90 89

Site Internet : http://www.librairie-lessentiel.fr



Les coups de cœur de ses libraires

Seul dans sa forêt, John Moon rumine ses défaites et ses déconvenues qui l'ont amenées là. Heureusement qu'elle est là cette forêt, pour cacher sa vieille caravane, ses braconnages et son désespoir.
Voilà qu'un jour il abat autre chose que le daim qu'il pensait avoir aperçu. Et c'est pas de chance, encore une fois. Mais d'où elle sortait cette jeune femme ?
L'histoire de John Moon prend alors un tournant radical, parce que cette fois il va pas se laisser embobiner par le destin.

C'est un roman excellent, d'une grande puissance et d'une grande noirceur. Un roman plein de vie aussi, celle de la forêt, des bruits, des odeurs, des silences, digne des meilleurs romans de l'ouest américain.
Impossible de le lâcher avant la dernière pelletée de terre.


Passionnant et troublant roman d'anticipation écrit comme un carnet de bord.
A mi-chemin entre Cormac McCarthy et Jim Harrison, Peter Heller réussit le tour de force de trouver un peu d'espoir dans un monde dévasté par une forme de grippe foudroyante, l'inexorable changement climatique et l'extrême solitude des survivants.
Un premier roman étrangement captivant d'un auteur à suivre sans aucun doute.


Franco Antonello amène son fils autiste Andrea traverser les États-Unis en moto pour ses 18 ans.
D'étapes en arrêts, les personnalités du père et du fils se dévoilent face aux rencontres et aux situations rendues incongrues par les gestes d'Andrea envers les autres.
La route faisant, le voyage devient une vraie aventure épique et passionnante où plus rien ne peut arrêter les deux voyageurs qui veulent toujours aller plus loin.

C'est un récit de voyage "vrai", sensible, parfois difficile, étonnant, rempli d'humour et d'émotions.

Fulvio Ervas fait de cette histoire vécue un livre profond et heureux.


  • Xavier Delhert : L'alpiniste - Bernard Amy - Attila, Le Rayol-Canadel, France - 12/03/2013

Il en faut pour arriver à rendre sur papier les sentiments qui absorbent les "alpinistes" lors de leurs pérégrinations montagnardes. C'est souvent de l'ordre de l'indicible, de l'expérience personnelle profonde ou à se raconter entre convaincus...
Il y a des moments inscrits à jamais en vous et Bernard Amy avec ses textes réussit à les raconter comme personne.

Je recommande très chaleureusement ce recueil littéraire à tout lecteur pour connaître ou reconnaître les sensations qui habitent le grimpeur face aux sommets, les rencontres avec les habitants des montagnes et la solitude toujours aussi troublante qui irrigue l'esprit des personnages.
C'est très bien écrit et cela vous laissera sans voix (lisez "Les grands navires" p. 59).


  • Xavier Delhert : Wilderness - Lance Weller - Gallmeister, Paris, France - 07/02/2013

On suit d'abord Abel Truman, vieux soldat abimé par la guerre de sécession, vivant sur rives de l'océan pacifique dans les régions sauvages du nord-ouest américain avec son chien. Des ambiances qui restent longtemps en tête, une errance qui habite.
Il se remémore son vécu de la guerre et de la bataille de la Wilderness où il laissa beaucoup de ses amis, ses certitudes et l'assurance que la guerre n'est qu'une horreur permanente, sans aucun sens.
Et, un jour, deux hommes débarquent pour lui voler son chien. C'est le retour de la violence absurde et de cette impression de n'avoir pas pu choisir. Cette fois pourtant, Abel Truman ne va pas laisser le destin construire son oeuvre. Il part sur les traces des ces hommes et entame une aventure formidable vers sa propre rédemption où les valeurs humaines d'accueil, de partage et de sincérité ont plus de sens que toutes les autres.

Un livre incroyablement marquant et sensible, tout en densité et précision, d'une grande profondeur. Toujours surpris par le souffle de ce type de roman et la sècheresse de la nature face aux hommes même en guerre.

Ce livre est à ne pas manquer, sans aucun doute.


Un face à face entre un vieux braconnier et un vieux chamois va transformer la montagne et ses habitants à tout jamais.

En quelques pages simples et poétiques, le récit s'empare de nous. La beauté des hauts sommets, de la forêt, de la vie en altitude, Erri De Luca travaille le lecteur au corps et aux sens.

C'est un texte quasi-mythologique que ce duel entre l'homme et l'animal. On croit savoir dès le début qu'elle en sera l'issue et pourtant...

S'il y avait un refuge des écrivains du "grand dehors", gageons qu'Erri De Luca y ferait halte assez régulièrement pour s'y ressourcer avant de reprendre son chemin solitaire.


Un grand désert de pierre, de sable et d'herbes sèches, garni de collines, avec au premier plan un cavalier et un aigle posé sur son avant-bras, la photo qui orne la couverture de ce livre sur la Mongolie est éternelle, typique et (dans notre monde où tout n'est plus qu'image) presque éculée.
Pourtant, pourtant... tous les voyageurs dans l'âme ressentiront le même appel que celui que j'ai ressenti en regardant cette photographie : l'appel du voyage... du lointain, de l'ailleurs, de partir quoi, je ne sais plus comment le dire maintenant.
C'est comme cette phrase simple et évidente qui est prononcée à l'attention d'Antoine de Changy et Célina Antomarchi-Lamé, (les auteurs de ce merveilleux ouvrage) : "Venez passer l'hiver chez moi si vous voulez", une invitation magnifique, oui j'accepte aussi, j'accepte à travers leur regard et leur ouvrage aussi.
Les photos de ce livre sont de même ampleur : belles, rudes et accueillantes.
Ceux qui ont lu "Ciel bleu" de Galsan Tschinag retrouveront l'ambiance si sereine et poétique de la steppe du Haut-Altaï. Ceux qui ont suivi les pas de Marc Alaux dans son fameux "Sous les yourtes de Mongolie" mettront des images sur les paysages traversés.

C'est un livre très beau, je me répète, mais je ne peux m'en empêcher.
Bravo, bravo.


  • Xavier Delhert : Jeune femme au luth - Katharine Weber - les Ed. du Sonneur, Paris, France - 14/07/2012

Dans un cottage perdu de l'Irlande, Patricia Dolan, historienne de l'art américaine, se retrouve seule, face à un Vermeer.
Le tableau "Jeune femme au luth" a été dérobé à la couronne britannique par l'IRA.

Et la spécialiste des peintres hollandais qu'est notre héroïne louvoie entre un retour sur ce qui l'a amenée à être ici et des considérations très belles autour de la peinture.
Peu à peu le mystère s'éclaircit et la solution sera à la hauteur des meilleurs romans policiers.

C'est un excellent roman. Katharine Weber a une écriture très agréable et exigeante à la fois.
Les amoureux de Vermeer en auront pour leur argent !


  • Xavier Delhert : Pays de Cocagne - Gérard Donovan - Seuil, Paris, France - 14/07/2012

Gerard Donovan fait remonter dans ces treize nouvelles une Irlande sensible, humaine et vivante.
Les personnages vont tous avoir à faire un choix qui va changer leur vie ou leurs relations. Gallway, la ville de l'ouest, le coeur vif de l'Irlande, est le cadre silencieux de ces histoires où chacun essaye de retrouver un chemin.

Le passé mystérieux du pays rejaillit alors qu'un couple d'archéologue pas loin de la séparation découvrent un caveau antique, pressés par la présence incessante d'un entrepreneur d'autoroute que leur chantier bloque. Une des plus belles nouvelles que j'ai lu ces dernières années.
Un homme habitué à nager avec deux amis dans la baie de Gallway découvre un matin ce qu'ils pensent de lui et de sa vie.
Un vieux réparateur de radios erre à travers la ville et son passé. Un personnage magnifique mais complètement débordé par le monde contemporain.
Et enfin, la nouvelle "L'été des oiseaux" autour d'une petite fille, son père et la présence d'immigrés dans les milieux populaires. C'est très beau.

Le voyageur qui a parcouru l'Irlande ne doute pas une seconde que cette île est un "Pays de Cocagne" et ses chaleureux habitants particulièrement marqués par leur terre. Le mirage européen aura transformé le pays en une contrée au capitalisme prospère, laissant sur le bord du chemin l'histoire séculaire et les traditions ancrées autour d'un paysage superbe et difficile.

Et aujourd'hui que reste-t-il de l'âme irlandaise ?

Ce recueil de nouvelles, dans la lignée de Raymond Carver, est tout à fait remarquable, je le recommande chaudement.


Voilà bien longtemps que je n'avais pas été dévoré par un roman d'aventure !
Horatio Hornblower est embarqué comme aspirant de marine sur la frégate anglaise au nom magnifique : "L'indéfatigable". Embarrassé, hésitant et soumis au mal de mer, notre homme va pourtant se faire remarquer par son courage indéniable et ses idées aventureuses.
A la poursuite et l'abordage des navires français, à l'attaque des corsaires, dans une tentative de reconquête de la Bretagne française, lors de l'assaut des galères de Cadix, nous sommes véritablement au coeur des combats, de l'action et d'une forme géniale de récit, dont seuls les anglais ont le secret.
Ce premier tome de la réédition complète de l'oeuvre de Forester, celui de l'apprentissage d'Hornblower, est pour le lecteur un régal.

Le chapitre du passage de l'examen de Lieutenant, avec son cortège d'aspirants, la vie du pont et le final dont je ne vous dis rien est un vrai tour de force.

Même un terrien comme votre serviteur peut apprécier un ouvrage de mer comme celui là : son style enlevé, son langage technique, son personnage inventif, un récit d'un grand sens romanesque et un évident regard acerbe sur une époque troublée de l'Europe ainsi que sur les travers de la marine anglaise.

"- Cessez de bouger, sacredieu ! grogna Hornblower.
Le juron lui fit du bien, l'aida à garder son sang-froid. A moins d'une encablure, un vaisseau de ligne à trois ponts se dressait, parallèle à eux, par tribord. En avant, à bâbord, les contours encore indécis d'autres bâtiments de guerre étaient visibles. Que la corvette attirât, si peu que ce fût, l'attention sur elle, et rien ne pouvait la sauver."


  • Xavier Delhert : Noir océan - Stefan Mani - Gallimard, Paris, France - 14/07/2012

Huis clos maritime terrifiant. L'aventure du cargo "Per se" parti d'Islande pour l'Amérique du sud finira-t-elle ailleurs qu'en enfer ?

L'équipage est une association improbable de destins compliqués, de vies difficiles et de projets remplis d'espoir. Et l'intrusion d'un bandit radical, sans vergogne, au coeur d'une équipe trop bien rodée, achèvera de troubler le lecteur dans cette route houleuse et salée.

C'est un polar franchement génial et inquiétant.


  • Xavier Delhert : Les trois lumières - Claire Keegan - Sabine Wespieser éditeur, Paris, France - 02/06/2011

C'est l'histoire d'une rencontre, de trois lumières affaiblies qui vont se remettre à briller ensemble, le temps d'une saison.

Une "fillette" (elle n'aura de prénom que celui donné par son oncle : pétale) est déposée par son père chez son oncle et sa tante, les Kinsella. Elle va peu à peu découvrir avec ce couple sincère et bienveillant ce que signifie tendresse et amour parental.
John et Edna Kinsella vont retrouver des sensations et des souvenirs qu'ils avaient dissimulés au plus profond de leur être.
Car il y a un mystère qui plane et que "pétale" comprendra lors de son séjour chez les Kinsella. Elle comprendra surtout, combien parfois la vérité des sentiments est plus forte que tout.

Claire Keegan excelle encore une fois dans ce court récit sensible, subtil et poétique. En quelques lignes, elle a l'art maîtrisé de construire des personnages d'une grande force et des tableaux d'une belle sincérité.


Embarqués dans un bus au coeur d'un État du nord de l'Inde, en compagnie du revêche et attentif conducteur Mandal Singh, plusieurs passagers vont être confrontés à un évènement inattendu.

Et ces vies que l'on suit dans leurs trajets, leurs passés, leurs pensées, sont autant de destins indiens pris dans l'engrenage du changement de la société contemporaine de ce pays.

Le texte est doux et sensible, la chute singulière et tellement indienne.

C'est un petit bijou.


  • Xavier Delhert : Totally killer - Greg Olear - Gallmeister, Paris, France - 09/04/2011

Au début de ce livre, je me suis demandé dans quoi j'avais mis les pieds. Et pourtant, j'ai insisté et c'est une bonne surprise. Voilà donc une sorte de roman multiple et foisonnant de références où l'on ne comprend tout qu'au dernier chapitre.

New York dans les années 90, Taylor Schmidt, magnifique jeune femme de 23 ans aux dents qui rayent le parquet, est à la recherche d'un emploi. De galères en agences de chasseurs de têtes, elle tombe sur Quid Pro Quo : "Des jobs pour lesquels vous seriez prêts à tuer". Commence alors un autre roman hallucinant jusqu'à la fin...

Je vous laisse apprécier le cynisme autour de la révolution anti-baby boomers (diatribes réjouissantes) et les multiples clins d'oeil à New York et aux années 1990.
Les trentenaires me comprendront,... enfin, je crois...


Grande saga dense et roborative à la Irving.
Sur cinquante années de vie, nous suivons le parcours et ses méandres d'un père et son fils à travers leur histoire et l'histoire des États-Unis.

Tout commence dans un camp de bûcherons et de dravers (ceux qui conduisent les trains de bois sur les rivières) à Twisted River et d'une méprise d'enfant qui va faire basculer leur vie.
Forcés de fuir à tout jamais, soutenus moralement et physiquement par leur rude ami bûcheron Ketchum, Dominic (le père, "cuistot") et Daniel (le fils, futur écrivain) construiront leur vie autour d'un mensonge et des tentatives pour retrouver une vie normale.

John Irving nous balade dans leurs histoires culinaires, amoureuses et paternelles, surveillées de loin par Ketchum le personnage probablement le plus important de ce livre. Une sorte d'homme des bois brutal, soulard, au regard vif et acéré sur les dérives de la société et des politiques, et à l'amitié indéfectible.

Roman sur comment on devient écrivain ou comment se construit une écriture, on ne lit pas ce livre en une nuit (quoique), c'est comme un voyage au long cours dans lequel on replonge avec bonheur.


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia