Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

A propos de la librairie : RAPID'LIVRES


Ses coordonnées

Adresse:
99 -101, rue du Général de Gaulle
10000 TROYES
France

Téléphone : 03 25 73 06 49

Site Internet : http://www.rapidlivres.blogspot.com/



Les coups de cœur de ses libraires

  • Manuel Thierry : Le premier miracle - Gilles Legardinier - Flammarion, Paris, France - 05/11/2016

Gilles Legardinier nous livre ici un petit OVNI littéraire : Ce roman est à la fois un roman d'espionnage et un thriller ésotérique à mi-chemin entre le Da Vinci Code, Indiana Jones et Modesty Blaise. Mais qu'on ne s'y trompe pas, il s'agit bel et bien d'un roman de Gilles Legardiner et ses inconditionnels y retrouveront sa griffe (de chat) et son humour.

L'auteur nous montre une fois de plus qu'il peut s'aventurer dans tous les domaines sans jamais se perdre.


  • Manuel Thierry : Check-point - Jean-Christophe Rufin - Gallimard, Paris, France - 12/05/2015

L'auteur signe ici son roman le plus autobiographique. Il y fait se rencontrer cinq personnes n'ayant pas grand-chose à voir ensemble sous prétexte de convoi humanitaire.

A la fois thriller psychologique et road-movie dans une Bosnie ravagée par la guerre, cet ouvrage est avant tout une introspective et une interrogation : Quelles sont les motivations qui poussent certaines personnes à s'engager dans l'humanitaire ? Est-ce que le désir profond d'aider son prochain y est pour quelque chose ou bien les raisons sont-elles bien plus floues ?
Le lecteur ne sortira pas indemne de ce roman malheureusement très juste. L'humanitaire ne se fonde pas sur les bons sentiments.


  • Manuel Thierry : Ca peut pas rater! - Gilles Legardinier - Fleuve éditions, Paris, France - 09/11/2014

Bien que ce livre reprenne les codes de la chick-lit, qu'il en suive le processus, c'est complètement autre chose ! Déjà, c'est un homme qui l'a écrit, et il l'a avant tout écrit pour lui. Marie, le narrateur et personnage principal est la femme idéale (vraiment ! ! ! Intelligente, belle, gentille, débrouillarde), et Hugues, con compagnon qui la jette comme une chaussette dès les premières lignes du roman est détestable ! C'est le cliché du macho qui a un jour pourri l'existence de tous les mecs en leur piquant leur petite amie et en se conduisant avec elle comme le pire des goujats ! J'ai adoré, et toute personne qui lira cet ouvrage adorera le détester !

Un livre qui s'adresse à tous ! Que vous soyez un homme, une femme, du genre macho ou sentimental, gentil ou méchant, jeune ou vieux arrogant ou prévenant, égoïste ou altruiste, timide ou grande gueule, vous ne pourrez qu'aimer la lecture de ce roman !

Les personnages ne sont pas campés physiquement, mais c'est pour que le lecteur y apporte sa propre expérience et puisse reconnaître plus facilement les personnages tirés de sa propre expérience ! C'est fabuleux ! On entre de plain pied dans la vie de l'héroïne, comme si elle était une vieille connaissance !
J'ai eu un vrai moment de tristesse quand il a fallu fermer le livre et quitter Marie ! Je suis complètement tombé amoureux de cette super nana !


Les deux derniers siècles ont vu un bouleversement de la société occidentale et la place de l'Église a considérablement évolué. Le XVIIIe siècle a vu une détérioration du pouvoir du clergé, cela a été dû en partie aux révolutions.

Pour l'auteur, cette évolution de l'occident a dû également faire évoluer la conception même de la fonction papale et donc du choix même du souverain pontife qui est devenu un acte extrêmement politique.

L'ouvrage commence en 1800 par l'élection de Pie VII pour se terminer par le décès de Jean-Paul II, retraçant en deux siècles les évolutions d'une civilisation et le rôle du pape dans les grands bouleversements historiques.

D'une perte d'influence à l'aube du XIXe siècle à un rétablissement de la foi et de la fonction pontificale au XXIe siècle, Henri Tincq analyse avec lucidité les desseins d'une institution qui veut, et qui arrive parfois, à tirer les ficelles de l'Histoire. Tout y est décortiqué, tant du point de vue de la société que de la personnalité individuelle des protagonistes.
Un livre qui se lit comme un roman, qu'on soit croyant ou non, et qui aidera à comprendre où en est l'Église et comment elle y est arrivée.


Le Champagne, on le déguste. Mais qui peut se targuer de connaître toutes les communes où on le conçoit ?

Michel Jolyot a décidé de partir à la découverte de ce terroir fabuleux en prenant le recul nécessaire et en photographiant du ciel les 319 municipalités où pousse le raisin qui sert à ce précieux nectar.

Une visite aérienne et étonnante d'une magnifique région.


Nouvelle traduction, nouvelle opportunité de découvrir (ou redécouvrir) ce chef-d'oeuvre uchronique de Philip K. Dick.
Dans cette réalité, les allemands ont gagné la Seconde Guerre Mondiale, et les alliés ont capitulé.
Pourtant, un homme, nommé "le Maître du Haut Chateau" semble être persuadé du contraire.
Qui dirige réellement les ficelles de ce passé recomposé dont le cours semble dicté par le Yi-ching ?

L'auteur nous livre ici une vision assez pessimiste de la vérité dans un roman à lire entre les lignes et dont un des thèmes : "la manipulation de la réalité et de l'information" semble plus que jamais d'actualité.


L'auteur, qui anime régulièrement une chronique sur France Culture (Les papous dans la tête) a eu la bonne idée de publier certains des textes qui ont régalé ses auditeurs.

Le postulat est simple : Sartre a écrit que l'enfer, c'est les autres. Bertrand lui pense que les autres, ce sont tout simplement des gens non fréquentables : les cons, les imbéciles heureux, les touristes, les voisins, les malades, les médecins. Autant de personnages posés sur terre pour nous pourrir l'existence.

Avec un humour décapant (ce livre a obtenu le grand prix de l'humour noir), On y trouve dressé un portrait au vitriol de toute la grande "fraternité" humaine. Chacun y reconnaîtra des personnes connues.

Corrosif, amusant, salutaire.


Sherlock Holmes est de retour.

Watson n'avait pas tout écrit sur Sherlock Holmes. Il prend une dernière fois sa plume pour écrire, au seuil de sa vie quelques récits d'affaires fameuses qu'il n'avait jamais publiées de son vivant.

Un recueil de nouvelles pour retrouver l'âme du plus célèbre des détectives écrites de main de maître par Anthony Horowitz à qui l'on doit les scénarii de quelques bonnes adaptations de romans d'Agatha Christie ainsi que de très bon épisodes de l'inspecteur Barnaby (et co-auteur de la prochaine adaptation de Tintin au cinéma). Bref, quand il prête sa plume au biographe de Sherlock Holmes, on sait d'avance qu'on ne s'ennuiera pas.


COMPLÉMENT INDISPENSABLE DU FILM, ce petit lexique est essentiel pour parfaire sa culture tontonnesque.

On y trouve une foule d'informations sur les auteurs, acteurs, les personnages, les lieux, quelques anecdotes croustillantes et même...

Quelques dialogues coupés au montage qui n'apparaissent dans aucun bonus DVD (Dont le dialogue complet : «c'est un drame ça, le whisky...» qui est inaudible dans le film qui avait pourtant été écrit, la caméra allant plutôt faire un tour du côté des cousins comparant leur artillerie.

Les illustrations dessinées de main de maître de Géga sont également un régal. Bref, un «must», comme on dit de nos jours ! Pratiquement un remède aux «nervous breakdown».


On appelle ça un roman policier inversé ou encore roman policier chinois. Il ne s'agit ni plus ni moins d'un technique d'écriture où le meurtrier se fait connaitre dès le début, et le suspens se trouve dans la méthode des investigateurs. Colombo en est le parfait exemple, et pourtant, Roy Vickers semble être un des instigateurs, et un maître dans cette technique de narration.

La trame des nouvelles de Roy Vickers c'est ça : Un meurtre parfait qui pourrait rester impuni s'il n'existait pas ce fameux "service des affaires classées" qui ressort de temps en temps les vieux dossiers et permet de trancher, toujours avec la plus parfaite ironie du sort, le noeud de l'affaire.

Omnibus a eu la très bonne idée de ressortir l'intégralité de ces nouvelles dans une compilation que tout amateur de polars se doit d'avoir dans sa bibliothèque.


On appelle ça un roman policier inversé ou encore roman policier chinois. Il ne s'agit ni plus ni moins d'un technique d'écriture où le meurtrier se fait connaitre dès le début, et le suspens se trouve dans la méthode des investigateurs. Colombo en est le parfait exemple, et pourtant, Roy Vickers semble être un des instigateurs, et un maître dans cette technique de narration.

La trame des nouvelles de Roy Vickers c'est ça : Un meurtre parfait qui pourrait rester impuni s'il n'existait pas ce fameux "service des affaires classées" qui ressort de temps en temps les vieux dossiers et permet de trancher, toujours avec la plus parfaite ironie du sort, le noeud de l'affaire.

Omnibus a eu la très bonne idée de ressortir l'intégralité de ces nouvelles dans une compilation que tout amateur de polars se doit d'avoir dans sa bibliothèque.


Une intrigue policière déjantée, des personnages plus cinglés les uns que les autres, de quoi faire un bon polar divertissant. Humour et intrigue réunis pour le pire et surtout le meilleur.

En quatre-cent-trente pages, on peut y voir évoluer les Spellman, une famille de détectives complètement barrés. Loin des clichés de ce genre de romans, ils n'évoluent pas dans un milieu glamour et se conduisent parfois en parfaits loosers.

Un roman d'été qui évite les clichés de la "chick lit" et apporte au lecteur un pur moment de délectation.


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia