Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. La mort au crépuscule

Couverture du livre La mort au crépuscule

Auteur : William Gay

Traducteur : Jean-Paul Gratias

Date de saisie : 19/07/2012

Genre : Policiers

Editeur : Gallimard, Paris, France

Collection : Folio. Folio policier, n° 648

Prix : 6.95 €

ISBN : 978-2-07-043972-0

GENCOD : 9782070439720

Sorti le : 15/03/2012

Si William Gay était conteur, nulle doute que l'on trouverait dans son corpus "Le Petit chaperon rouge" car dans ce très beau thriller réédité aujourd'hui dans sa version poche chez Folio, le lecteur plonge au coeur d'un univers cruel hanté par les ténèbres que n'auraient pas renié Perrault ou les frères Grimm. Ou Wes Craven, si d'aventure le maître de l'épouvante au cinéma se munissait d'une plume.
Si les oiseaux se cachent pour mourir, Kenneth Tyler, lui, le fait pour survivre. Dans la forêt du Harrikin, au fin fond du Tennessee, le jeune homme erre à la recherche d'une issue à son calvaire, poursuivi par Sutter, un dangereux psychopathe payé par le croque-mort Fenton Breece dont Tyler et sa soeur ont découvert le terrible secret.
S'ensuit donc un récit haletant dominé par la description d'une végétation belle et inquiétante qui a repris ses droits, et d'où émergent parfois des personnages d'illuminés de passage, perclus de folie, bouffis de solitude ou rendus âpres par la misère. William Gay a remporté deux prix littéraires amplement mérités avec cette oeuvre lugubre, angoissante et stylistiquement maîtrisée.


  • Les présentations des éditeurs : 25/07/2012

La mort au crépuscule
Grand Prix de littérature policière 2010

Prix Mystère de la critique 2011 Kenneth et Corrie Tyler ont découvert l'abominable secret de Fenton Breece, le fossoyeur pervers et nécrophile qui vient d'enterrer leur père. Ils décident de le faire chanter. Mais le croque-mort n'a pas l'intention de se laisser faire et lance à leurs trousses Sutter, un dangereux psychopathe. À travers les forêts lugubres et maléfiques, dans les paysages sauvages et dangereux du Tennessee, s'engage alors entre l'adolescent et le tueur une course-poursuite dont nul ne sortira indemne...

«Crépusculaire. Sauvage. Halluciné. Un roman des ténèbres porté par une construction vertigineuse, où s'étreignent et luttent sourdes mélancolies et folles cruautés, une poésie qui serait un subtil mélange de tendresse et de douleurs.»
Martine Laval, Télérama

William Gay est né en 1943 dans le Tennessee. Il a combattu au Vietnam avec les Marines, puis vécu à New York et à Chicago. Revenu s'établir " au pays " en 1978, il a gagné sa vie comme couvreur, charpentier et peintre en bâtiment. S'il n'a cessé d'écrire depuis l'âge de 15 ans, inspiré par la lecture de Thomas Wolfe, c'est seulement en 1998 que ses nouvelles ont été publiées dans des revues littéraires. La Mort au crépuscule, son troisième roman, a reçu le Grand prix de littérature policière (catégorie étranger) en 2010.


  • Les courts extraits de livres : 25/07/2012

Le chariot surgit du soleil accompagné du vacarme de ses roues cerclées de fer tournant sur le schiste, sa peinture gris argent défraîchie enflammée d'orange par la lumière maléfique qui embrasait l'horizon derrière lui, le conducteur, dédaignant la route pour le raccourci de la pente abrupte, à présent debout et tirant les rênes en alternance, serrant le frein d'une seule main jusqu'au moment où les roues se bloquaient et dérapaient puis le relâchant de telle façon que le chariot et l'attelage et lui-même se déplaçaient dans une cacophonie perpétuellement changeante de cris, de vibrations, de grincements et s'ajoutant à tout cela en bruit de fond le perpétuel crissement aigu de l'acier sur la pierre.
Magasin Patton. Un homme au large sourire voulut stopper le chariot en levant le bras mais le véhicule ne s'arrêta pas. Quand il remarqua la cargaison recouverte d'une courtepointe que le chariot transportait, il lança : Qu'est-ce que t'as là-dedans, Sandy ?
Le conducteur se tourna et cracha et s'essuya la bouche et jeta un bref regard en arrière mais il n'immobilisa pas le chariot. Des morts, répondit-il. Le chariot poursuivit sa route et disparut comme une charrette fantôme dans la brume vaporeuse qui s'élevait de la rivière.
Quand ils entrèrent dans Ackerman's Field le chariot et son étrange cargaison entraînèrent à leur suite une collection hétéroclite de gamins et de chiens qui aboyaient et quelques automobiles poussiéreuses au toit arrondi et des lève-tôt déjà sortis de chez eux et suffisamment curieux pour se joindre à la parade macabre jusqu'à sa destination ultime : la pelouse du tribunal.
Avant même d'être descendu du chariot l'homme dit : Amenez-moi le shérif Bellwether jusqu'ici.
Un gros bonhomme en salopette s'était approché du chariot. Bellwether, on est parti le chercher, dit-il. Qui est-ce que tu transportes là, Sandy ?
L'homme ôta la courtepointe d'un geste un tant soit peu théâtral, assez semblable à celui d'un magicien de cauchemar proposant un tour de passe-passe à l'appréciation des spectateurs.
Bon sang, Sandy, cette fille est à moitié nue. Tu n'as donc pas eu assez de respect pour la recouvrir ?
L'homme qu'on appelait Sandy cracha. Je suis pas Fenton Breece, Hooper. C'est pas moi, l'entrepreneur de pompes funèbres. Tout ce que j'ai entrepris, c'est de les amener ici. Et c'est tout ce que j'ai l'intention d'entreprendre. Tu veux t'occuper d'eux, tu les recouvres toi-même.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia