Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. L'épée de vérité. Volume 12, La machine à présages

Couverture du livre L'épée de vérité. Volume 12, La machine à présages

Auteur : Terry Goodkind

Traducteur : Jean-Claude Mallé

Date de saisie : 29/05/2012

Genre : Science-fiction, Fantastique

Editeur : Bragelonne, Paris, France

Collection : Fantasy

Prix : 25.00 €

ISBN : 9782352945680

GENCOD : 9782352945680

Sorti le : 18/05/2012

  • Les présentations des éditeurs : 29/05/2012

Après de longues années de guerre menée contre Jagang et ses hordes, Richard et Kahlan se réjouissent du retour de la paix. Mais le destin n'en a pas fini avec eux... Et cette fois, la menace ne vient plus de l'extérieur, mais de l'intérieur même du palais où une mystérieuse machine, découverte par hasard, produit en série de sinistres présages... Il est déjà temps de reprendre les armes : heureusement, le Sourcier et la Mère Inquisitrice n'ont jamais été du genre à baisser les bras !

Né en 1948 dans le Nebraska, Terry Goodkind, romancier américain, est l'auteur d'une série de onze romans de fantasy à succès, "L'épée de vérité", traduite dans de nombreuses langues et vendue dans le monde entier à plus de 20 millions d'exemplaires. Une série télévisée basée sur l'ensemble des volumes a été réalisée aux USA en 2008. La totalité des romans, de "La première leçon du sorcier" (2003) à "L'ombre d'une inquisitrice" (2011), en passant par "La pierre des larmes" (2005) ou "Les piliers de la création" (2007), a été éditée en France par les éditions Bragelonne, au rythme d'un tome par an, de même que "Dettes d'os" (2008) sorte de prologue à l'histoire puisqu'on y découvre la jeunesse de certains des héros. En 2012, "La machine à présages" donne un nouveau souffle à l'épopée.


  • Les courts extraits de livres : 29/05/2012

- Les ténèbres... Il y a les ténèbres..., murmura le gamin.
Richard fronça les sourcils, doutant d'avoir bien entendu. Puis il jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule. Visiblement inquiète, Kahlan paraissait déconcertée, tout comme lui.
Le gamin reposait sur un tapis posé à même le sol devant une tente couverte de colliers de perles colorées. Ces derniers temps, le marché en plein air qui s'étendait au pied du palais était devenu une petite cité où se pressaient des centaines de pavillons, de chariots et d'étalages. Les milliers de gens venus des quatre coins du pays - et parfois de plus loin que ça - pour la célébration du grand mariage, la veille, s'étaient aujourd'hui rués sur le marché. Pris d'une frénésie d'achat, ils acquéraient aussi bien des souvenirs que du pain frais, de la viande rôtie, des boissons et des potions exotiques et, justement, des colliers de perles colorées.
Le souffle dangereusement court, le garçon gardait les yeux fermés. Se penchant un peu plus vers lui, Richard murmura :
- Les ténèbres ?
Le gamin acquiesça presque imperceptiblement.
- Oui, les ténèbres sont partout...
Bien entendu, il n'en était rien. De beaux rayons de soleil matinaux venaient réchauffer les badauds qui déambulaient dans le labyrinthe de «rues» qui s'était naturellement créé entre les divers étals et les véhicules. Mais le gamin, Richard l'aurait parié, n'avait sûrement pas conscience de l'atmosphère festive qui l'entourait.
Ses propos, apparemment dépourvus d'agressivité, avaient un sens caché. En eux, on sentait comme une noirceur qui concernait un tout autre endroit que le paisible marché.
Du coin de l'oeil, Richard vit des promeneurs ralentir le pas pour mieux regarder le seigneur Rahl et la Mère Inquisitrice accroupis devant un jeune garçon malade et sa mère. Tout autour, la musique entraînante des artistes des rues peinait à couvrir le brouhaha des conversations, des éclats de rire et d'une multitude d'âpres marchandages. Pour la plupart des gens, voir en chair et en os le seigneur Rahl et la Mère Inquisitrice était une expérience rare et inoubliable. Un moment de leur vie qu'ils raconteraient encore dans dix ou vingt ans, une fois retournés chez eux.
Des gardes de la Première Phalange se tenaient un peu à l'écart. Mais eux, ils s'intéressaient à la foule, attentifs au moindre détail inquiétant. Et bien qu'il n'y eût aucune raison de redouter des problèmes, ils faisaient en sorte que les curieux n'approchent pas trop du couple qu'ils avaient mission de protéger.
Cela dit, tout le monde était d'excellente humeur. Après les années de guerre, une période de malheur et de souffrance, la paix revenue apportait avec elle des promesses de prospérité et de bonheur. Le mariage de la veille, aux yeux de tous, marquait le début d'une nouvelle ère. Le prologue à un monde empli de merveilles que nul n'aurait jamais osé imaginer.
Au milieu de tant d'allégresse, les sombres paroles du gamin paraissaient déplacées - un discours qui n'appartenait pas vraiment au monde réel.
Dans sa robe blanche chatoyante, le symbole même de son statut de Mère Inquisitrice, Kahlan semblait nimbée d'une aura, comme si elle était un esprit du bien venu visiter l'humanité par cette belle matinée de début du printemps. Alors que le Sourcier soulevait la tête du garçon, sa compagne tendit une gourde d'eau vers sa bouche aux lèvres craquelées.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia