Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Théorème vivant

Couverture du livre Théorème vivant

Auteur : Cédric Villani

Illustrateur : Claude Gondard

Date de saisie : 21/09/2012

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Grasset, Paris, France

Collection : Roman

Prix : 19.00 €

ISBN : 978-2-246-79882-8

GENCOD : 9782246798828

Sorti le : 22/08/2012

Le roman de Cédric Villani se présente comme le témoignage d'un mathématicien mettant en scène son activité de penseur autour de mathématiciens, interlocuteurs morts ou vivants.
Les lecteurs découvriront les lieux d'élaboration de la matière à penser en passant par Le Japon, La France, les États-Unis... là où s'élaborent les «théorèmes».
Ces lieux bien souvent rappellent ceux décrits par Robert Merle, une «zone protégée» pour chercheurs qui est à l'abri du cours du monde...
«Épopée de la genèse d'un théorème sous forme d'instantanés», tout se passe comme si le mathématicien est un artiste qui élabore son oeuvre dans un atelier-laboratoire et affute ses instruments ou ses arguments.
Mais l'artiste se prépare-t-il à recevoir une MF ?


  • Le courrier des auteurs : 26/01/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Cédric Villani, presque 39 ans, mathématicien.
... mathématicien social bien sur : enseignant, chercheur, directeur d'institut, auteur...

2) Quel est le thème central de ce livre ?
La genèse d'une avancée mathématique, d'une création - depuis la rencontre féconde entre les deux chercheurs qui vont y travailler, jusqu'à la naissance, quand le nouveau théorème, publie, sera divulgué.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"Mon coeur vaincra sans coup férir." Mais c'est emprunté à Apollinaire !

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Je crois qu'il serait de nombreuses musiques, parlant toutes à la fois.
Mais s'il faut n'en mettre qu'une, que ce soit le second concerto pour piano de Prokofiev.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
L'émotion de la création, le frisson de l'incertitude, la joie des rebondissements et rencontres de la vie.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Aucun rituel précis, même si parfois le thé et la musique sont indispensables.
Quand je suis lancé, je peux écrire n'importe où et n'importe quand.
En termes de logiciels, je ne fais jamais d'infidélités à LaTeX.

7) Comment vous vient l'inspiration ?
Sans trop prévenir...

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ?
Vraiment pas ! ! Ou alors j'ai bien oublié. Ou plutôt, je me serais vu en créateur de dessins animés.

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lecteur) ?
Hmm... à l'enfance, comme tout le monde, ce fut Le Petit Prince, que l'on trouve dans toutes les librairies du monde ou presque. Puis un amour fou pour Fantômette de Georges Chaulet.
Ensuite ce furent de grands classiques : Alexandre Dumas, Arsène Lupin, Jack London, Sherlock Holmes, Mark Twain, Edmond Dantès, Marcel Pagnol, le Professeur Challenger... puis Maupassant, Hugo, Balzac, Verne, Zola...
Quelques oeuvres plus particulièrement marquantes de ma jeunesse (en vrac) :
Ascanio d'Alexandre Dumas, Le K de Buzzatti, Moby Dick de Melville, L'Aiguille Creuse de Maurice Leblanc, Une étude en rouge de Conan Doyle, Bilbo de Tolkien, L'Écume des jours de Vian, Alice de Lewis Carroll, Fantômes et farfafouilles de Fredric Brown, Chroniques martiennes de Ray Bradbury... Et encore plus tard, les oeuvres de Monteilhet et Philip K. Dick.

10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
A vous donner un bon coup de poing sur le crâne (citation piquée a Kafka)

11) Quelle place tiennent les librairies dans votre vie ?
Les librairies sont parmi les endroits les plus importants de ma vie, et je ne dis même pas cela pour vous flatter. Souvent j'entre dans une librairie juste pour l'ambiance et le plaisir de voir des livres. Ou que j'aille dans le monde, je prends toujours un moment pour visiter des librairies et acheter des livres, même si je ne parle pas un mot de la langue du pays. Lors de mon dernier voyage, a Sao Paulo, le premier endroit que j'ai visite était la grande et belle Livraria Cultural, avec un bonheur sans égal !


  • Les présentations des éditeurs : 26/01/2013

Théorème vivant est le récit de la genèse d'une avancée mathématique. Nous voici emportés dans le quotidien d'un jeune chercheur de talent : un véritable «road-trip», de Kyoto à Princeton et de Lyon à Hyderabad, dont Villani tient, au jour le jour, le carnet de bord. Entre des échanges enflammés avec son collaborateur et compagnon de route, quelques refrains de chansons fredonnés au fil des équations et les histoires merveilleuses que ce père de famille raconte à ses enfants, on suit la lente et chaotique élaboration d'un nouveau théorème qui lui vaudra la plus prestigieuse distinction du monde des mathématiques.

Aux antipodes de l'ouvrage de vulgarisation scientifique traditionnel, Théorème vivant est un chant passionné qui se lit comme un roman d'aventures, jalonné de portraits de quelques-uns des plus grands noms de l'histoire des mathématiques et parsemé de vertigineuses équations qui exercent sur le lecteur une irrésistible fascination.

Avis à tous ceux qui gardent un souvenir cruel de l'étude des fonctions et de la résolution d'équations à plus d'une inconnue : Théorème vivant vous réconciliera avec cette science dont Cédric Villani sait comme personne, par la grâce de sa passion, transmettre la magie, la beauté et la poésie.

Cédric Villani, jeune mathématicien d'exception, raconte comment, jour après jour, a germé le théorème qui lui a valu de recevoir en 2010 la médaille Fields.



  • La revue de presse Florent Georgesco - Le Monde du 13 septembre 2012

Théorème vivant est un passionnant document sur ce qui dans la science n'est pas scientifique. En rapportant la création du fameux théorème à ses conditions concrètes, Cédric Villani tourne autour de la réalité de son travail et, quoiqu'il en dise tout ce qu'il est possible d'en dire, bute sur la nature exacte de son inspiration. " Il y a une voix dans ma tête ", écrit-il. Tout à coup, l'idée est là. Une fois de plus, on ne l'aura pas vue venir. La littérature ne relaye pas la science pour la comprendre mieux : elle n'est que le meilleur moyen d'admettre qu'il est impossible de comprendre. Son objet, en dernier ressort, c'est le scientifique même, renvoyé à l'énigme qu'il est à ses propres yeux.


  • La revue de presse - Télérama du 12 septembre 2012

Tout au long d'un récit plein de malice, Cédric Villani, médaille Fields 2010, nous raconte la genèse du théorème qu'il a créé avec son collègue Clément Mouhot, les obstacles rencontrés, dépassés, les idées qu'il faut sans cesse réinventer...
La passion et la magie de la création, voilà ce qui compte. Pas la peine de connaître le latin pour vibrer en écoutant la messe en ut de Mozart. Et vibrant, le Théorème de Villani l'est assurément.


  • Les courts extraits de livres : 26/01/2013

Lyon, le 23 mars 2008

Un dimanche à 13 heures ; le laboratoire serait désert, s'il n'y avait deux mathématiciens affairés. Un rendez-vous intime pour une séance de travail au calme, dans le bureau que j'occupe depuis huit ans au troisième étage de l'École normale supérieure de Lyon.
Assis dans un fauteuil confortable, je tapote énergiquement sur le large bureau, les doigts déployés telles les pattes d'une araignée, comme mon professeur de piano m'y a entraîné jadis.
À ma gauche, sur une table séparée, une station de travail informatique. À ma droite, une armoire contenant quelques centaines de livres qui parlent de mathématique et de physique. Derrière moi, soigneusement rangés sur de longues étagères, des milliers et des milliers de pages d'articles, photocopiés à une époque ancestrale où les revues scientifiques n'étaient pas encore électroniques ; et des reproductions de nombreux ouvrages de recherche, photocopillés à une époque où mon salaire ne me permettait pas d'étancher ma soif de livres. Il y a aussi un bon mètre linéaire de brouillons, méticuleusement archivés durant de longues années ; et tout autant de notes manuscrites, témoins d'innombrables heures passées à écouter des exposés de recherche. Sur le bureau devant moi, Gaspard, mon ordinateur portable, baptisé en l'honneur de Gaspard Monge, le grand mathématicien révolutionnaire ; et une pile de feuilles couvertes de symboles mathématiques, griffonnées aux huit coins du monde et rassemblées pour l'occasion.
Mon complice, Clément Mouhot, regard pétillant et marqueur à la main, se tient près du grand tableau blanc qui occupe tout le mur en face de moi.
- Alors explique, pourquoi tu m'as fait venir, c'est quoi ton projet ? Tu n'as pas trop donné de détails dans ton mail...
- Je me remets à mon vieux démon, évidemment c'est très ambitieux, c'est la régularité pour Boltzmann inhomogène.
- Régularité conditionnelle ? Tu veux dire, modulo des bornes de régularité minimales ?
- Non, inconditionnelle.
- Carrément ! Pas dans un cadre perturbatif ? Tu crois qu'on est prêts ?
- Oui, je m'y suis remis, j'ai à peu près bien avancé, j'ai des idées, mais là je suis bloqué. J'ai décomposé la difficulté avec plusieurs modèles réduits, mais même le plus simple m'échappe. Je croyais l'avoir avec un argument de principe de maximum, et là non, tout s'est écroulé. J'ai besoin d'en parler.
- Vas-y, je t'écoute.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia