Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Léviathan. Volume 3, Le pouvoir

Couverture du livre Léviathan. Volume 3, Le pouvoir

Auteur : Lionel Davoust

Date de saisie : 27/06/2013

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Don Quichotte éditions, Paris, France

Prix : 23.00 €

ISBN : 9782359491425

GENCOD : 9782359491425

Sorti le : 10/05/2013

  • Le courrier des auteurs : 26/07/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Un biologiste marin devenu écrivain, par amour de la fiction, des grands espaces et en raison d'une meilleure prédisposition à rêver que faire des maths. Traducteur et anthologiste à mes heures, je me consacre principalement à raconter des histoires qui jouent avec la réalité, voire la transforment complètement, et dans mon temps libre, je pars comme volontaire écologique et photographe en expédition scientifique à la rencontre des baleines et des dauphins.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
La lutte pour la liberté, la vérité du soi contre les mensonges que nous pouvons nous raconter à nous-mêmes. Le héros de Léviathan, Michael Petersen, est pourchassé par une organisation secrète qui l'a abreuvé de faux semblants sur son entourage, sa vie, son identité même. La libération passera par la connaissance de soi - une initiation -, malgré les terribles révélations que cette quête entraînera.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
En définitive, un homme n'est, et ne possède, que ce qu'il a dans le coeur.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Je cite en exergue d'un des chapitres la chanson Everything Passing By du groupe VAST, mais je crois que tout le livre serait mieux représenté par le morceau Blizzard, de la formation Two Steps from Hell.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Qu'ils s'emparent de l'histoire, vibrent, la vivent, se réjouissent et frémissent aux côtés des personnages, puis décident par eux-mêmes la morale qu'ils veulent donner aux événements. Je crois de plus en plus que les ingrédients d'un livre marquant sont, avant tout, un récit palpitant, mais également une portée, des dilemmes qui conduisent le lecteur à s'interroger. C'est l'idéal que je vise.


  • Les présentations des éditeurs : 26/07/2013

De nos jours, les progrès scientifiques ont chassé les vieilles superstitions et l'enchantement, cédant la place à une ère de raison où même la religion chancelle. Or, dans les profondeurs de l'inconscient, les traditions antiques, les peurs ancestrales, il subsiste une porte entrouverte sur des prodiges dépassant l'entendement. Ce n'est pas de la magie ; c'est du pouvoir. Rares sont ceux à y accéder. On les a appelés prophètes, sorciers, chamanes au fil des âges. La plupart ont été exterminés sur le bûcher, mais certains ont concrétisé les rêves les plus fous de l'humanité : richesse, domination. Jeunesse éternelle. Et ils se font la guerre - en riant.
Michael Petersen, biologiste marin, fait les frais de cette guerre. Pris dans une machination dont il ignore les enjeux mais dont il est la clef, il a vu presque tout son entourage périr de mort violente ; pire, il est lui-même la cible d'une chasse à l'homme qui le contraint à vivre en paria. Andrew Léon, l'agent du FBI qui a aidé la famille Petersen à fuir les États-Unis, est devenu lui aussi une proie : l'inquiétant Comité compte sur son outil de cartographie de la conscience humaine pour localiser Michael. Une course contre la montre s'engage, afin de détruire le biologiste avant l'éclosion de son pouvoir, capable d'anéantir l'organisation.
De révélations en rebondissements, le héros de Léviathan perce les voiles d'illusion qui entourent son existence. Mais il devra d'abord lutter pour sa survie, avec l'aide d'une ombre prédatrice, d'un faux prêtre et d'une vraie mage, jusqu'à l'affrontement décisif.

«Une aventure métaphorique qui tente la relecture des grands mythes de l'humanité, chargée de l'esprit de ses plus illustres ambassadeurs, de Dante à C.G. Jung.»
Le Point

Né en 1978, ingénieur en halieutique, Lionel Davoust se consacre pleinement à la littérature. Sa plume ciselée et son audace dans le mélange des genres lui valent les faveurs d'un public passionné et de la critique (prix Imaginales 2009).


  • Les courts extraits de livres : 26/07/2013

Masha Turgueniev surveillait l'océan en s'en méfiant comme d'un animal sauvage.
Pourtant, les eaux étaient enclavées, placides. En contrebas s'étendait un bras de mer d'à peine six cents mètres de large, dont la surface lisse s'embrasait de rouille dans le crépuscule terni par les lourds nuages d'hiver. Ferries et navires marchands glissaient sans plus qu'un chuintement de moteurs lointains. Mais la Russe observait le miroir embrasé dans l'espoir vain d'en percer les profondeurs.
Il y a tant de choses, songea-t-elle, que nous ignorons du monde.
Au-delà des pontons de la marina de Rushbrook, elle ne distinguait du continent canadien qu'une colline couverte de conifères denses. L'avancée des ombres entre les restes de neige et de glace la piqua d'un mauvais pressentiment et elle se tourna vivement vers son fils. À une trentaine de pas, Eric s'amusait en silence à casser avec une branche les congères grisâtres laissées sur le parking.
Rassurée, elle observa Michael, debout à côté d'elle. Son mari, l'homme qu'elle aimait, et à qui elle avait pourtant menti toute sa vie.
Les yeux marron de Michael s'étaient égarés sur l'océan. Lui ne semblait pas redouter les énigmes des profondeurs ; son expression rêveuse manifestait cette confiance aveugle en toute personne, en toute chose, dont on s'était si souvent servi à ses dépens.
«Je me demande toujours à quoi tu penses quand tu regardes l'océan comme ça», dit doucement Masha.
Le biologiste marin inclina lentement la tête sur le côté sans la regarder.
«Je me le demande aussi, répondit-il à mi-voix.
- Elle t'appelle ?
- C'est la mer, Megan, fit-il, distant. Elle ne peut pas m'appeler.»
Masha lui caressa le bras et eut un sourire tendre, teinté de nostalgie.
«Tu mens très mal.»
Il eut un léger sursaut, puis se tourna vers elle. Approchant des trente-cinq ans, Michael Petersen était solidement bâti : une carrure de joueur de football américain, une stature qui dépassait allègrement le mètre quatre-vingts, des traits robustes. Une apparence qui contrastait avec sa nature douce, souvent interprétée à tort comme de la lâcheté, et qui avait fait de lui la victime idéale d'un complot dont Masha, bien que partie prenante, ignorait tout des enjeux.
Il baissa les yeux, les lèvres entrouvertes. Puis se retourna vers le port de plaisance et sa forêt de gréements nus. De confortables yachts côtoyaient de petits bateaux de pêche dont la plupart, en triste état, arboraient des panneaux «À vendre». La crise mondiale n'épargnait personne, encore moins le port de Prince Rupert, niché au nord-ouest de la Colombie-Britannique, face au détroit d'Hécate.
Le couple était venu là sous de fausses identités, avec le soutien clandestin d'un agent du FBI franc-tireur, en quête de réponses qui, Masha le comprenait à présent, étaient pleinement capables de les détruire tous les deux. Elle se sentait comme une souris grattant en vain des parois lisses pour échapper à des eaux montantes, à la noyade.
À la terreur.
La réalité elle-même se dérobait sous ses pieds.
«C'est amusant comme l'âge change la perspective sur les choses, reprit Michael. Je suis venu ici avec mes parents quand j'avais sept ans, et pourtant je ne reconnais rien. Je ne me rappelle que le naufrage du Queen of Alberto., avec une clarté terrible. Les sons, la tempête... La peur. Mais autour de ça... Rien.


  • L’amour des livres, avec Bonnelecture.fr : 26/07/2013

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Les livres sont la chose à la fois la plus futile et la plus sérieuse du monde : futile parce que la fiction est par nature irréelle, et donc sans poids, mais aussi sérieuse parce que, de ces rêves en apparence sans conséquence, naissent des réflexions et des émotions qui conduisent à bouleverser des mondes entiers.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia