Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Mouloud Feraoun : un écrivain engagé

Couverture du livre Mouloud Feraoun : un écrivain engagé

Auteur : José Lenzini

Préface : Louis Gardel

Date de saisie : 13/06/2013

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Actes Sud, Arles, France | Solin, Arles, France

Collection : Solin

Prix : 25.00 €

ISBN : 9782330019518

GENCOD : 9782330019518

Sorti le : 29/05/2013

  • Les présentations des éditeurs : 01/06/2013

Deux écrivains nés en Algérie, Mouloud Feraoun et son ami Albert Camus, auraient eu cent ans en 2013.
Dans cette première biographie de Mouloud Feraoun, José Lenzini s'attarde, à juste titre, sur l'enfance de l'écrivain et dresse un état des lieux de l'Algérie du début du siècle dernier, dont on s'étonne, avec le recul, qu'on ait pu proclamer que c'était la France. Qu'il suffise de rappeler la réalité de la conquête, les insurrections noyées dans le sang, les enfumages de Bugeaud, le massacre de la manifestation de Sétif au sortir de la dernière guerre.
Un miracle pourtant dans cette déréliction - le fils d'un pauvre paysan, Mouloud Feraoun, qui réussit si bien à l'école qu'il devient instituteur puis directeur. Une belle carrière professionnelle avec, pour couronnement, sa reconnaissance comme écrivain quand il publiera Le Fils du pauvre en 1950, peu avant le début des "événements" d'Algérie et de leur cortège d'horreurs, qui vont tout bouleverser.
Mouloud Feraoun, évidemment, n'aura pas à choisir son camp. Cet homme de culture, amoureux inconditionnel des lettres françaises, cet écrivain algérien de langue française, auteur de La Terre et le Sang, des Jours de Kabylie, des Chemins qui montent, de Si Mohand... ne reniera pas ses origines. Ce qui ne l'empêchera pas, après avoir dénoncé la répression féroce de l'armée française, de critiquer certaines pratiques des rebelles, avec qui on sait aujourd'hui qu'il était en contact au plus haut niveau ; tout ce dont témoignera son Journal.
Jusqu'au bout, sans tapage, avec un courage tranquille, Mouloud Feraoun sera "engagé" Refusant d'accepter de De Gaulle en personne un poste prestigieux, il répondra en revanche aux sollicitations de son amie Germaine Tillion et s'occupera des Centres sociaux, un projet socio-éducatif pour les plus démunis - les ruraux appauvris et les habitants des bidonvilles.
C'est cette dernière fonction et sa notoriété d'écrivain qui lui vaudront, avec cinq de ses collègues, d'être assassiné à Alger, en 1962, par un commando de I'oas, le jour même de la signature des accords d'Évian mettant fin officiellement à la guerre d'Algérie.

Né à Sétif, journaliste et enseignant, José Lenzini est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages touchant à l'Algérie, dont trois consacrés à Albert Camus, qui est pour lui un sujet de prédilection et de travail depuis plus de vingt ans.
Chez Actes Sud ont déjà paru deux de ses récits biographiques.Barberousse. Chemin de proies en Méditerranée (1995) et Les Derniers Jours de la vie d'Albert Camus (2009).



  • La revue de presse Bruno Frappat - La Croix du 12 juin 2013

«Le fils du pauvre» - ce fut le titre de son premier roman, largement autobiographique - aurait eu 100 ans cette année. Mais Mouloud Feraoun a été assassiné le 15 mars 1962, à la veille de la signature des accords d'Évian, par un commando de l'OAS...
Dans sa belle biographie de Feraoun, José Lenzini, auteur de plusieurs livres sur sa propre terre natale, et notamment sur Albert Camus (né la même année que Feraoun), raconte que le chef du commando d'assassins, qui vit toujours, parade dans une ville de la Côte d'Azur où il est premier adjoint au maire...
À cheval entre deux mondes, deux civilisations, entre la culture française qu'il admire mais lui laisse un goût d'inachevé, il ne se voit pas comme un «assimilé». Né berbère il demeure berbère. Il ne se considère pas comme un «Français», en dépit des affirmations officielles de l'époque et des tentatives d'annexion de ce «bon indigène», exemplaire...
Il est mort du simplisme qui a meurtri deux peuples  : le peuple algérien, le peuple «pied-noir». Deux peuples entraînés vers l'abîme et le sang. Mais il savait bien quel était le sien. Sa culture était française et son coeur algérien.


  • La revue de presse Julie Clarini - Le Monde du 6 juin 2013

Révolté par l'ordre colonial, mais refusant la violence, à ses étudiants qui, dans les premières années de la guerre, lui demandaient que faire, il répondait : continuer vos études. Un tiède, Feraoun ? Son biographe le voit comme un humaniste, de ce fait sans cesse renvoyé dans l'autre camp, pris dans les contradictions de l'Algérie coloniale.


  • Les courts extraits de livres : 01/06/2013

Extrait de la préface de Louis Gardel

Mouloud Feraoun a été assassiné par un commando de l'OAS le 15 mars 1962. Le même jour étaient signés les accords d'Évian qui mettaient fin à la guerre d'Algérie. José Lenzini relate dans le détail à la fin de son ouvrage les circonstances de ce meurtre programmé qui fit six victimes parmi les responsables des centres sociaux d'Algérie réunis ce jeudi à Ben-Aknoun, dans la banlieue d'Alger, par Max Marchand, le directeur du service, dont Feraoun était l'adjoint. Il semble avéré que Feraoun n'était pas visé personnellement. Avec ses collègues, Algériens et Français, qui en ces temps de violence déchaînée tentaient de maintenir, vaille que vaille, les valeurs de l'humanisme et de la raison, il symbolisait ce que les tueurs de l'OAS ne pouvaient supporter. Cette fin, révoltante et stupide, est comme le point d'orgue de la tragédie qui a déchiré l'Algérie et la France durant tant d'années et dont les effets continuent de marquer les relations des deux pays et des deux peuples.
L'oeuvre de Feraoun, écrivain algérien de langue française, reste et témoigne. Mais l'itinéraire et la personnalité de l'homme que la biographie de José Lenzini révèle éclairent une histoire qui, pour beaucoup des fils de l'Algérie, fut désespérante et où l'on peut, pourtant, avec le recul du temps, trouver des raisons d'espérer pour l'avenir.
Du côté des combattants algériens de l'indépendance, on a longtemps reproché à Feraoun la modération de ses engagements. Et il est de fait qu'il n'a jamais admis que pour atteindre des fins justes, tous les moyens étaient bons. On l'a rangé un peu vite, parce qu'il écrivait des romans et qu'il les publiait en France, dans le camp des écrivains d'Algérie révulsés par le colonialisme et par le sort fait aux Algériens par la France, mais attentifs aussi au sort des Européens et des Juifs.
Feraoun a été lié d'une amitié fraternelle à Emmanuel Roblès. Il a sympathisé avec Jules Roy et Max-Pol Fouchet. Il admirait Camus. Cependant, il n'a jamais oublié qu'il était lié à sa terre natale par des générations d'ancêtres, porteurs d'une histoire et d'une culture particulières et que ses amis libéraux, même s'ils étaient issus de gens misérables sans rien de commun avec les gros colons, étaient des immigrés venus d'Europe.
Kabyle, fils de pauvres, Feraoun est devenu instituteur à la force du poignet. Élève à l'École normale, il s'est imprégné de valeurs qu'il a faites siennes parce qu'elles correspondaient en profondeur à sa nature : s'élever et se rendre meilleur par l'éducation, l'usage de la raison et du libre arbitre. Du "parti de la France", lui ? Non, du parti qu'il avait choisi, en pleine conscience, réticent aux impératifs du fanatisme, fidèle aux siens et à son pays.


  • L’amour des livres, avec Bonnelecture.fr : 28/06/2013

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Les livres sont des miroirs qui nous renvoient souvent à notre image...


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia