Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. La servante du Seigneur

Couverture du livre La servante du Seigneur

Auteur : Jean-Louis Fournier

Date de saisie : 13/11/2013

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Stock, Paris, France

Collection : Bleue

Prix : 14.00 €

ISBN : 978-2-234-07536-8

GENCOD : 9782234075368

Sorti le : 21/08/2013

Après Où on va papa ? témoignage poignant de l'auteur qui relatait les difficultés d'être le père de deux enfants handicapés, voilà son nouveau livre où, après la mort des garçons il voit sa fille s'éloigner de lui pour se rapprocher de plus en plus de la religion, «depuis qu'elle a rencontré un certain Monseigneur, qui lui a fait rencontrer Jésus».

Jean-Louis Fournier partage ses souvenirs avec nous, les bons comme ceux de l'enfance de sa fille, et les mauvais correspondant à son éloignement.

Livre touchant, comme souvent chez l'auteur lorsqu'il nous parle de sa famille. Ce que j'ai apprécié le plus, c'est la possibilité qu'il a offerte à sa fille de répondre, en publiant sa lettre à la fin de l'édition.


Un cri d'amour ! le désarroi et l'appel désespéré d'un père qui a déjà beaucoup perdu, à sa fille entrée en religion avec une sévérité telle, qu'il ne la reconnaît plus.
«Reviens avant que je ne m'en aille» est sa supplique finale.
Poignant !


Après nous avoir raconté ses fils (Où on va papa ?) et sa femme (Veuf), Jean-Louis Fournier nous fait découvrir sa fille. Il nous raconte comment elle s'est convertie au catholicisme après avoir rencontré celui qu'il appelle «Monseigneur». Au texte initial, ont été rajoutées quelques pages écrites par sa fille, comme une réponse aux attaques paternelles grinçantes... Comme toujours drôle et tendre, un texte court qui se savoure.


Lydie Zannini recommande ce livre au micro de Valérie Expert dans A livre ouvert sur France Info

Jean-Louis Fournier adore sa famille. Il ne restait que sa fille qu'on ne connaissait pas.
C'est chose faite !
Elle a rencontré quelqu'un : un monseigneur qui a étudié la théologie à la faculté.
Avant cette rencontre, elle vivait du métier de graphiste. Ou vivotait. Mais elle s'arrête. Et ne vit plus.
Monseigneur l'a changée. Elle veut être sainte !

Comment un père peut-il vivre cette conversion ? Si ce n'est ce sectarisme ?

Au secours ! Mon Dieu Aide moi !

Fournier au sommet de son art.


Jean Louis Fournier est un auteur que je recommande avec plaisir, et pour cette rentrée de 2013, c'est un livre tout aussi superbe, avec autant de délicatesse, que "Veuf" qui nous arrive. Il est ici question de sa fille, de Dieu, de lui, de la vie, du bonheur, de l'espoir, de la réalité. Le ton à la fois doux et ironique, une écriture fluide et qui nous emporte, tout est réuni pour lire cet ouvrage d'une seule traite. On aimerait ne pas le refermer, que les mots ne s'arrêtent pas, en tout cas pas tout de suite.


  • Le courrier des auteurs : 22/10/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Un vieux père jaloux de Dieu.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
J'ai égaré ma fille, j'ai cherché partout, j'ai fouillé les forêts, j'ai sondé les lacs, j'ai passé le sable au tamis, j'ai cardé les nuages, j'ai filtré la mer, je l'ai retrouvé, elle a bien changé...

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Pourquoi depuis que tu es à Dieu, tu es odieuse ?

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Un duo entre un picolo et un violoncelle.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Apprendre à supporter avec un peu de légèreté et d'humour la partie douloureuse que les enfants font vivre à leurs parents.


  • Les présentations des éditeurs : 22/10/2013

Ma fille était belle, ma fille était intelligente, ma fille était drôle...
Mais elle a rencontré Monseigneur. Il a des bottines qui brillent et des oreilles pointues comme Belzébuth. Il lui a fait rencontrer Jésus. Depuis, ma fille n'est plus la même.
Elle veut être sainte.
Rose comme un bonbon, bleue comme le ciel.

Jean-Louis Fournier est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels, chez Stock, Où on va, papa ? (prix Femina 2008), Poète et paysan et Veuf.



  • La revue de presse Marianne Payot - L'Express, septembre 2013

La Servante du Seigneur, le dernier livre de Jean-Louis Fournier : un cri d'amour de l'auteur à sa fille "perdue"...
Ici ou là, le père assène quelques dures vérités, tout en essayant de comprendre le malaise et de se frayer un chemin au travers de leurs pudeurs respectives. "Reviens, avant que je m'en aille" : c'est sur cette dernière requête que se clôt ce délicat petit livre.


  • La revue de presse - Le Figaro du 22 août 2013

Ce récit fragmenté évoque sur quelque 120 pages cette fille tombée entre les mains d'un gourou, «devenue une femme grise, sérieuse comme un pape». Gageons que cette confession séduira ceux qui avaient aimé les précédents livres très personnels de l'auteur.


  • La revue de presse Valérie Trierweiler - Paris-Match, août 2013

Dans «La Servante du Seigneur», Jean-Louis Fournier déplore que sa fille, en se tournant vers Dieu, se soit tant éloignée de lui...
Jean-Louis Fournier souffre de son absence, plus encore de son silence. Mais c'est surtout l'incompréhension entre père et fille qui affleure à chaque page. Comme si Fournier, perdu dans sa solitude, refusait à sa fille le droit à la rupture, au refuge après la mort de ses frères. Un refuge autre que le sien. Après le deuil de ses deux garçons et de la femme aimée, il lui en reste un à accomplir, celui de l'enfant devenue femme. Ce texte brillant et tranchant comme une lame s'achève par un vibrant : «Reviens, avant que je m'en aille.» La plaie est béante.


  • Les courts extraits de livres : 22/10/2013

J'ai égaré ma fille.
Je suis retourné à l'endroit où je l'avais laissée, elle n'y était plus.
J'ai cherché partout.
J'ai fouillé les forêts, j'ai sondé les lacs, j'ai passé le sable au tamis, j'ai cardé les nuages, j'ai filtré la mer...
Je l'ai retrouvée.
Elle a bien changé.
Je l'ai à peine reconnue.
Elle est grave, elle est sérieuse, elle dit des mots qu'elle ne disait pas avant, elle parle comme un livre.
Je me demande si c'est vraiment elle.

Tu étais charmante et drôle.

Elle est devenue une dame grise, sérieuse comme un pape.
Elle est sévère, elle plaisante moins, elle est dogmatique, autoritaire, elle aime bien faire la morale aux autres.
Les autres, ceux qui ont toujours tort.

Tu t'habillais fort joliment de couleurs vives, tu n'avais pas peur d'être excentrique, même parfois extravagante, tu dénichais aux puces, pour une misère, des fringues étonnantes.

Elle ne se maquille plus. Elle est toujours belle, elle ressemble à un officier de l'Armée du Salut.

Maintenant, elle porte du classique, des vêtements sombres, couleur muraille.
Le loden avant la bure ?


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia