Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Salman Rushdie romancier

Couverture du livre Salman Rushdie romancier

Auteur : Damian Grant

Traducteur : Madeleine Descargues

Date de saisie : 22/12/2014

Genre : Littérature Etudes et théories

Editeur : Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve-d'Ascq, France

Collection : Lettres et civilisations étrangères. Domaines anglophones

Prix : 18.00 €

ISBN : 9782757407936

GENCOD : 9782757407936

Sorti le : 11/12/2014

  • Les présentations des éditeurs : 25/02/2015

Peu d'auteurs ont provoqué d'aussi vives controverses que Salman Rushdie, au cours des 25 dernières années. Le jeune écrivain couronné par le Booker Prize en 1981 pour Les Enfants de minuit se trouvait en effet propulsé le 14 février 1989 sur la scène publique internationale pour y devenir, plus qu'un romancier célèbre, un symbole de la lutte pour la liberté d'expression, suite à la fatwa prononcée à son encontre après la publication des Versets sataniques.
On peut dater de ce moment la naissance du terme d'islamophobie et de la polarisation idéologique entre un islam associé à l'obscurantisme, au terrorisme et un monde «démocratique» : comme si l'affaire Rushdie avait planté le décor des événements du 11 septembre 2001, devançant les débats du XXIe siècle.
Dans sa première édition (1999), l'ouvrage de Damian Grant proposait une analyse littéraire détaillée des premiers romans de Rushdie, ainsi qu'un survol de la critique. Une seconde édition, publiée en 2012, poursuit ce travail en abordant l'oeuvre romanesque depuis 2000. Replaçant chaque texte dans son contexte, cette étude suit les inflexions de la nouvelle voix fictionnelle créée par Rushdie, inspirées par la fusion de sa puissante imagination avec des mondes différents, parfois sombres, jaillis de la diversité de notre univers contemporain. La présente traduction est la première à donner au lecteur français cette vision d'ensemble d'une oeuvre incontournable, ainsi qu'une introduction indispensable à celle-ci.

Maître de conférences à l'Université de Manchester jusqu'en 2000, Damian Grant est l'auteur d'ouvrages critiques sur le roman. Il a dirigé pour le British Council le séminaire de littérature britannique contemporaine pendant 25 ans. Il enseigne et réside maintenant en France.

Professeur de littérature anglaise à l'Université de Valenciennes, Madeleine Descargues a publié 5 ouvrages et de nombreux articles sur l'empreinte du dix-huitième siècle dans notre modernité. Elle poursuit parallèlement une activité de traduction.


  • Les courts extraits de livres : 25/02/2015

Extrait de l'introduction

L'imagination et le roman

Vers le début du dix-neuvième siècle, à une époque, tout comme la nôtre, de tension internationale et d'instabilité politique faisant peser la menace d'atteintes aux libertés personnelles et à la liberté de pensée, et alors qu'il avait lui-même été persécuté en raison de son athéisme, le poète Shelley composa une Défense de la poésie, demeurée célèbre pour sa définition du rôle de l'imagination dans nos quêtes et dans nos vies. Les lois et les conventions issues de «la science morale», concède-t-il, sont peut-être nécessaires pour la conduite de «la vie civile et domestique», mais seule l'imagination révèle totalement notre humanité. «Un homme, s'il veut être bon avec grandeur, doit faire un usage intense et minutieux de son imagination», qui lui fasse pressentir une morale plus profonde que ne le sont les exigences de la raison. «Le grand instrument du bien moral est l'imagination ; et la poésie se préoccupe de l'effet en agissant sur la cause». Au début du vingt et unième siècle, après une longue série de guerres, de révolutions, d'anathèmes, nous sommes de fait plus conscients que jamais de la nécessité d'exercer activement notre imagination pour obtenir, conforter et défendre les valeurs qui nous définissent et conformément auxquelles nous nous efforçons de vivre. Paraphrasant d'assez près Shelley, Salman Rushdie, sujet de notre étude, l'affirme : l'imagination, «processus qui nous permet de construire nos images du monde [...] est une des clefs de notre humanité» (IH 143).
Il faut par ailleurs ajouter que l'appel à l'imagination, en tout temps, suscite le débat plutôt qu'il ne fait consensus. Dans ce texte d'une extraordinaire modernité qu'est le Conte du tonneau, Swift définissait l'imagination, tout au début du dix-huitième siècle, comme ce qui donne accès à l'éventail complet du potentiel humain, ce qui nous fait toucher «les extrêmes de la grandeur et de la bassesse, du bien et du mal». Comme pour confirmer l'intuition de Swift, la faculté que Johnson condamne ensuite comme «licencieuse et vagabonde» devient à la fin du siècle un principe de perception et d'expression pour les romantiques qui la portent au pinacle : elle est pour Coleridge «le souffle créateur de l'imagination». Mais dès le départ, les défenseurs du roman s'appuient moins fortement sur l'imagination que sur l'observation et la documentation - encore que l'exemple mémorable du Tristram Shandy de Sterne, en mettant l'accent sur «ce qui se passe dans l'esprit d'un homme», amène à nuancer ce propos. Émile Zola éjecte l'imagination de sa théorie du roman, au motif qu'une méthode rigoureusement scientifique n'en a pas besoin. Au vingtième siècle, toutes les positions pour ou contre le rôle de l'imagination dans la fiction seront défendues simultanément, des formules sacramentelles que propose Henry James dans L'Art du roman (1934) à la vision paradoxale qu'offre Samuel Beckett de la cessation de toute activité mentale dans Imagination morte imaginez (1965), en passant par les libertés prises par les auteurs de science-fiction et les tenants de la fantaisie ou du «réalisme magique». Quant aux auteurs que l'on dit parfois «d'ailleurs», tout particulièrement quand leur environnement est postcolonial, ils ont une tâche particulièrement ardue. Que l'on pense ici aux théorisations complexes de l'écrivain guyanais Wilson Harris, pour qui «une philosophie de l'histoire est peut-être enfouie dans les arts de l'imagination», le dynamisme du mélange culturel résidant quant à lui «dans sa capacité à redonner à l'ordre de l'imagination un élan qui le fasse évoluer». Harris s'est fait le porte-parole dans ses essais critiques de cette contre-culture de l'imagination qu'illustrent ses romans ; il voit en elle la réponse la plus positive et la plus créative qui soit à l'expérience du colonialisme, réponse à situer dans le cadre d'une «quête de nouvelles valeurs». Et c'est là, dans cet espace où s'affrontent des conceptions très différentes, qu'il nous faut placer le travail de Salman Rushdie.


  • Le mot préféré de l'auteur, avec LesMotsDesLivres.com : 25/02/2015

«Paradoxe» par Damian Grant
Le mot de la traductrice : Paradoxe : parce que la découverte du paradoxe est la première manifestation de l'esprit d'indépendance intellectuelle et qu'elle ouvre l'esprit sur le monde des contradictions. Je me rappelle, adolescente, la révélation que fut le paradoxe du menteur. S'il dit : «Je mens toujours», forcément, il ne ment pas, au moins une fois... Vertigineux ! Repérer les paradoxes, c'est une gymnastique de l'esprit qui apprend à se méfier des discours simplistes, en politique par exemple, et qui fait trébucher les vérités trop sûres d'elles-mêmes. Mais le paradoxe n'est pas seulement le petit provocateur qui prend plaisir à démonter les idées reçues, quitte à contrarier l'opinion commune - la doxa -, selon son étymologie. Il ne se contente pas de mettre fin à l'âge de la crédulité, de nous faire reconnaître nos propres absurdités ; il renforce la confiance en la complexité de la vie et en l'ingéniosité du vivant. Il donne au romancier - ici, Rushdie - la foi du doute.


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia