Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Tonbo : au coeur du Yamato

Couverture du livre Tonbo : au coeur du Yamato

Auteur : Aki Shimazaki

Date de saisie : 22/01/2015

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Actes Sud, Arles, France

Collection : Babel

Prix : 6.70 €

ISBN : 9782330038175

GENCOD : 9782330038175

Sorti le : 04/02/2015

  • Les présentations des éditeurs : 22/01/2015

Contraint de quitter la grande compagnie Goshima, Nobu a fondé un établissement privé de cours préparatoires au lycée, le jucu Tonbo, qui connaît une belle réussite. Il reçoit un jour la visite inattendue d'un homme qui fut lui-même un élève de son père, lequel s'est suicidé quinze ans plus tôt dans la tourmente suivant la mort d'un lycéen rebelle. Cette rencontre permettra à Nobu de jeter un nouvel éclairage sur un sombre épisode de sa jeunesse.

Née au lapon, Aki Shimazaki vit à Montréal depuis 1991. Sa pentalogie Le Poids des secrets comprend Tsubaki, Hamaguri, Tsubame, Wasurenagusa et Hotaru (Prix littéraire du Gouverneur général du Canada 2005). Avec Mitsuba (2006) et Zakuro (2008), elle amorçait un autre cycle romanesque, Au coeur du Yamato, dont Tonbo (2010) est le troisième volet. Il est suivi de Tsukushi (2012) et de Yamabuki (2013).


  • Les courts extraits de livres : 22/01/2015

Le ciel est immaculé. Il est deux heures de l'après-midi. Je marche sur le chemin de la digue en observant les pêcheurs sur la berge. La rivière coule du nord au sud et se jette dans la baie de Tokyo.
C'est le chemin habituel pour me rendre à mon juku. Il me faut une bonne heure à pied. Un peu fatigant, mais c'est bon pour moi qui manque d'exercice. C'est aussi l'occasion de réfléchir à mon travail. J'aime cette promenade. En semaine, le chemin est presque désert : on croise peu de gens, surtout des pêcheurs assez âgés. Il m'arrive souvent d'échanger avec eux quelques mots.
Il souffle une brise du nord. Je relève le col de mon blouson.
C'est la mi-mars. Le vent est encore froid, mais on sent qu'il se réchauffe de jour en jour. La berge est ensevelie sous des chatons de saules. Des rossignols chantent dans les pruniers, dont les fleurs viennent de tomber. Ce sera bientôt la saison des fleurs de pêchers et de cerisiers. Nous sommes déjà à la fin de l'année scolaire. Le temps s'écoule vite.
Cette année, les collégiens en terminale du juku ont tous réussi le concours d'entrée du lycée de leur choix. Ils ont travaillé assidûment jusqu'à la veille de leurs examens et j'ai fait de mon mieux pour les aider. Dès que les listes des admissions ont été affichées, ils m'en ont informé, très excités. Ils passent maintenant les examens de fin d'année dans leurs collèges.
En marchant, je songe à une proposition de ma femme, Haruko.
Elle adore chanter et désire organiser une chorale avec ses collègues de l'hôpital. Les répétitions auraient lieu dans une des salles de mon juku, les samedis à seize heures, après la fin des cours pour adultes. Haruko souhaite que je trouve un professeur pour son groupe. D'ailleurs, nos deux enfants aimeraient à présent apprendre le piano. L'idéal serait, dit-elle, quelqu'un qui fasse les deux, diriger la chorale et enseigner le piano. Elle ajoute : «Je préférerais quelqu'un ayant de l'humour.»
Pianiste et chef de chorale doué du sens de l'humour et qui puisse travailler les samedis après seize heures... «Comment trouver une telle personne ?» Je pense à monsieur Miwa l'ancien propriétaire du bâtiment qu'occupe mon juku, où il vendait des instruments de musique. Il connaît beaucoup de musiciens. Je tâcherai de le contacter aujourd'hui.
Je ralentis en remarquant un pêcheur assis sur une roche. Il attend nonchalamment de sentir des coups sur sa ligne. Sa casquette chic attire mon attention. Je ne pense pas l'avoir déjà vu. Il tourne la tête vers moi, une cigarette à la bouche. Il a une soixantaine d'années et porte des lunettes à monture noire ronde. Son visage ovale évoque quelqu'un de familier, mais je ne peux pas me rappeler qui exactement. Je m'incline. Il me fait un signe de la main. Derrière lui, l'eau resplendit sous le soleil doux de l'après-midi.
Je me remets à marcher.
La rivière me fait penser à ma ville natale, Kobe. Près de chez mes parents coulait une grande rivière menant jusqu'à la baie Osaka. L'eau était pure. Je m'y baignais avec mon frère. Au printemps, mon père y allait pour pêcher et cueillir des tsukushi.
Soudain, je sens la douleur m'envahir : devant mon esprit passe l'image de mon père, seul au bord de l'eau. Sa silhouette de dos reste immobile, longtemps, comme s'il était déjà mort. A ce moment, je réalise qu'il aurait soixante ans cette année.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia