Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Bhoutan, royaume hors du temps

Couverture du livre Bhoutan, royaume hors du temps

Auteur : Robert Dompnier

Date de saisie : 12/03/2015

Genre : Récits de Voyages

Editeur : Olizane, Genève, Suisse

Collection : Objectif terre

Prix : 23.00 €

ISBN : 9782880864323

GENCOD : 9782880864323

Sorti le : 20/03/2015

  • Les présentations des éditeurs : 24/09/2015

Ce récit constitue une introduction passionnante au Bhoutan, ce petit royaume qui a osé placer le bonheur dans ses valeurs cardinales. Les rares touristes qui s'y rendent sont immanquablement charmés par la découverte d'un pays coloré ayant su préserver un environnement culturel et naturel de toute beauté.

Robert Dompnier rapporte ici le témoignage de ses nombreux voyages jusque dans les coins les plus reculés du Bhoutan. Au-delà des paysages somptueux ou de l'architecture typique des dzong, l'auteur se lie aux habitants eux-mêmes, bergers, paysans, ministres ou membres de la famille royale, et fait partager au lecteur la richesse de ces rencontres. D'histoires en anecdotes, ce récit nous entraîne sur les chemins escarpés du Bhoutan où, à l'ombre des monastères-forteresses, le 21e siècle a une saveur bien différente qu'en Occident.

Passionné par la civilisation tibétaine, Robert Dompnier a effectué de très nombreux voyages au Bhoutan, durant les trente dernières années.

C'est au cours de ses longs séjours qu'il développe un goût pour la photographie et le reportage, afin de réunir textes et images de ses découvertes et rencontres en terres himalayennes.

Avec une carte du pays et cinquante photographies en couleurs.


  • Les courts extraits de livres : 24/09/2015

UN ROYAUME EN COULEURS

Avril 1987

Fuyant la chaleur qui accablait la plaine indienne, nous roulions à vive allure entre rizières et plantations de thé. Depuis plusieurs heures, notre voiture avait quitté l'aéroport de Bagdogra, poussiéreuse base civile et militaire située tout au nord du Bengale. Vélos, chars à buffles et taxis bringuebalants défilaient le long d'une route sans fin. Le voyage semblait interminable. Seule la traversée de quelques villages grouillants mettait un peu d'animation et remisait notre impatience. Ce jour-là, nous avions perdu tout intérêt pour l'Inde. Ses mille visages avaient cessé de nous séduire tant notre excitation était grande. Après en avoir rêvé pendant des mois, nous roulions enfin vers l'un des pays les plus reculés, les plus fermés et les plus étonnants du monde : le royaume du Bhoutan...

A cette époque, j'avais déjà beaucoup voyagé en Himalaya. Après avoir découvert le Ladakh et le Népal, le Tibet avait été pour moi un choc. La beauté sauvage des hauts plateaux où le ciel se reflétait dans des lacs turquoise, les montagnes enneigées encadrant les toits dorés des quelques monastères que les Chinois avaient épargnés, la simplicité rude des habitants et leur ferveur admirable envers le Dalaï-Lama m'avaient profondément touché. Avec émotion, plus d'une fois, j'étais retourné au Jokhang, la grande cathédrale de Lhassa, afin de me joindre au défilé interminable des pèlerins venus de tout le Tibet pour rendre hommage à la précieuse statue du Jowo.
On ne peut pas oublier le Tibet ; au cours de ces dix dernières années, chaque voyage du Tibet central à l'Amdo, du Kham au mont Kailash, m'avait comblé des plus grandes joies et des plus belles expériences. Prenant peu à peu le virus d'une tibétophilie ou d'une tibétomania incurable, j'avais étudié les cartes, parcouru les ouvrages, scruté les horizons pour voir jusqu'où ce joyau qu'est la civilisation tibétaine avait jeté ses ponts et étendu son influence. A pied, j'avais visité le Sikkim et les régions du nord du Népal à l'exception du Mustang et du Dolpo, interdits à cette époque. Mais les cartes indiquaient encore bien d'autres régions ayant puisé aux sources de la culture tibétaine. Tout à l'est de l'Himalaya, là où les derniers États indiens allaient butter contre les contreforts de la plus haute chaîne de la terre et du pouvoir chinois, un petit royaume se blottissait au coeur des montagnes. Coincé entre des géants d'un milliard d'habitants, ce pays presque inconnu vivait toujours, disait-on, hors du monde. Mais on ajoutait aussi qu'il était quasiment inaccessible et que seuls quelques privilégiés en avaient franchi le seuil. Le mystère n'en était donc que plus grand et l'attrait pour en franchir la porte, irrésistible. Après de nombreuses questions et interrogations, j'en découvris la clé d'accès. Contre forte rançon en dollars américains bien sonnants, de rares visiteurs étaient autorisés à parcourir le royaume. Aussi, à un retour du Tibet, via Katmandu et Delhi, nous sollicitions avec trois amis un visa de dix jours, maximum envisageable pour une durée dont le prix assassinait définitivement notre modeste budget. A l'époque, le tourisme était placé sous le contrôle de la Bhutan Tourism Corporation, organisme gouvernemental, qui vous procurait les visas et vous présentait la facture. Quand, enfin, à l'ambassade de Delhi, nous reçûmes le feu vert des autorités, nos bagages furent vite bouclés. Deux jours plus tard, nous embarquions à bord d'un avion d'Indian Airlines et, en deux heures, nous étions à Bagdogra, ville indienne à quatre ou cinq heures par la route de la frontière bhoutanaise.


  • Le mot préféré de l'auteur, avec LesMotsDesLivres.com : 24/09/2015

«Beauté»

Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia