Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Le sculpteur

Couverture du livre Le sculpteur

Auteur : Scott McCloud

Traducteur : Fanny Soubiran

Date de saisie : 02/06/2015

Genre : Bandes dessinées

Editeur : Rue de Sèvres, Paris, France

Prix : 25.00 €

ISBN : 978-2-36981-124-4

GENCOD : 9782369811244

Sorti le : 19/03/2015

Qui n'a jamais rêvé comme Midas de transformer d'un revers de la main le monde qui l'entoure en or ? C'est l'incroyable don que se voit offrir David Smith, petit sculpteur en mal de reconnaissance. Bien entendu, ceci aura un prix... sa vie.

Cette réinterprétation du mythe de Faust explore ici l'un des maux de notre ère : la quête insatiable de célébrité au détriment de l'être.

Un roman graphique par un maître du genre, comme un tourbillon noir et bleu où s'entrechoquent supers pouvoirs, envolées lyriques et saillies mordantes sur le monde de l'art contemporain, le tout sur fond de love story hollywoodienne.

Tout simplement le blockbuster de l'été !


Époustouflant ! Et encore, le mot est faible... Scott McCloud est surtout connu pour L'Art invisible, un essai sur la bande dessinée, sous forme de... bande dessinée. Avec Le Sculpteur, il revisite le mythe de Faust et nous en livre une interprétation moderne et poétique.
David Smith est un jeune sculpteur, issu d'une famille d'artistes, il a fait la promesse à son père de s'accomplir dans son art et de graver son nom dans les mémoires... Mais la création est un chemin tortueux qui laisse parfois exsangue ; David, en mal d'inspiration, passe un pacte avec le diable. Celui-ci lui accorde le pouvoir de sculpter tout ce qu'il souhaite à mains nues (métal, bois, pierre..), en échange de sa vie : il a 200 jours pour créer son oeuvre, ensuite il mourra... Ces 200 jours sont un prix d'autant plus élevé à payer que David rencontre, au tout début du compte à rebours, le grand amour : Meg !
La force d'attraction de cette bande dessinée réside autant dans son histoire envoûtante que dans ses dessins d'une précision indescriptible ; ils nous transportent dans l'univers de ce sculpteur si attachant, dans des teintes bleutées, ils sont d'une rare profondeur et retranscrivent à la perfection les émotions et états d'âme des personnages. Cette BD ne s'intéresse pas seulement au désir de créer, cette aspiration à laisser son nom dans l'histoire, elle montre aussi la douleur qui accompagne souvent la création, les doutes, la solitude et la peur.
Le Sculpteur, c'est quasiment 500 pages de pure merveille, qui passent à une vitesse folle, qui nous happent quelques heures pour nous laisser ébranlés, un peu tristes peut-être, et surtout fascinés, à la fin de notre lecture ! Je le redis : époustouflant !


  • Les présentations des éditeurs : 11/04/2015

Un roman graphique exceptionnel ! La destinée hors du commun d'un jeune artiste new-yorkais, la grande aventure de la création et les interrogations qu'elle suscite.
David Smith consacre sa vie à l'art - jusqu'à l'extrême. Grâce à un pacte avec le diable, le jeune artiste voit son rêve d'enfance réalisé : pouvoir sculpter tout ce qu'il souhaite, à mains nues. Mais ce pouvoir hors norme ne vient pas sans prix... il ne lui reste que 200 jours à vivre, pendant lesquels décider quoi créer d'inoubliable est loin d'être simple. D'autant que rencontrer l'amour de sa vie le 11e jour ne vient rien faciliter !

Scott McCloud est l'auteur multi-récompensé de Comprendre la bande-dessinée, Faire de la bande dessinée, Zot !, ainsi que de nombreuses autres oeuvres de fiction et de non-fiction depuis une trentaine d'années. Théoricien de la bande dessinée et de la communication visuelle reconnu dans le monde entier, il intervient notamment sur le pouvoir de la narration auprès de Google, Pixar ou Sony. Ses réflexions, récits et inventions sont à découvrir sur son site Internet.



  • La revue de presse Quentin Girard - Libération du 26 mars 2015

«J'en sais plus, il est vrai, que tout ce qu'il y a de sots, de docteurs, de maîtres, d'écrivains et de moines au monde ! Ni scrupule ni doute ne me tourmentent plus ! Je ne crains rien du diable ni de l'enfer.» Ah, la certitude de l'artiste, résumée par les premières lignes du Faust de Goethe. Pour créer, il faut croire en soi. Avoir l'intime conviction que notre parole, de voyant, est supérieure à celle des autres. Quel malheur alors quand personne ne vous comprend, quel ressentiment ! A cela, deux solutions : arrêter tout, se laisser mourir, ou passer un accord avec le diable. Avec le Sculpteur, qui sort en France traduit chez Rue de Sèvres, l'auteur américain de comics Scott McCloud s'attaque à une question mille fois traitée : le pacte faustien...
Art, mort, grand amour et quelques injustices pour saupoudrer l'ensemble : tous les ingrédients, dans un dessin bleu et noir, sont réunis...
Le Sculpteur, pavé de 496 pages, est donc une sorte de pacte faustien pour lui-même, sa contribution à l'usage du monde de la BD. L'album était très attendu, et est déjà salué par la critique depuis sa sortie.


  • Les courts extraits de livres : 11/04/2015

MERCI...

À Mark Siegel, grâce à qui je suis resté sur le droit chemin, même quand ce n'était qu'un vague sentier ; il est le meilleur éditeur que je pouvais espérer à tous égards. Aux invincibles Calista Brill, Colleen AF Venable et Gina Cagliano de First Second. Et à l'éditeur Simon Boughton, qui a dit oui à chaque fois que les autres auraient dit non, et qui a ainsi fait toute la différence. (

À mon agent suprême, Judith Hansen, grâce à qui ma famille et moi-même sommes à l'abri du besoin, nourris et heureux depuis plus de vingt ans.

À mes coaches éditoriaux, Kurt Busiek, Larry Marder, Jenn Manley Lee, James Sturm, Vera Brosgol et Ivy Ratafia, grâce auxquels mes dessins et mon scénario ont progressé à chaque nouveau tournant.

À Matthew Mercer et Jennifer Newman, qui ont courageusement servi de modèles pour David et Meg et qui ont insufflé vie et spontanéité à mes personnages habituellement trop raides. Et à Lester Ratafia, mon beau-père, qui a servi de modèle pour le grand-oncle de David, Harry. Les, vous méritez un livre à vous tout seul. Un de ces jours peut-être.

À mes éditeurs fantômes, Robert Wefi et Charlie Kochman, qui m'ont donné de précieux conseds quand mon livre cherchait encore une maison.

À Carol Pond, pour ses relectures préliminaires et ses premiers commentaires, et aux lecteurs remarquables que sont Lori Matsumoto, Kaitiyn Sudol, Lauren Girard, Robynne Blume, Holly Ratafia, ma fille Sky, nos amis de Macmillan et nos éditeurs à l'étranger, qui m'ont offert les tout premiers retours et encouragements sur le projet finalisé alors que le livre faisait ses premiers pas au grand jour.

À John Roshell de Comicraft, qui a conçu notre police de caractères à partir de mon écriture ; disponible sur ComicBookFonts.com si vous souhaitez que je fasse le lettrage de votre prochain livre.

À Keith Mayerson et Christine Zehner, qui m'ont fourni un premier aperçu de la scène artistique à New York. Finalement, ce livre traite moins de cette communauté que de la vie et des désirs de mon personnage marginal, mais si certains détails sonnent faux, c'est à moi qu'il faut s'en prendre, pas à eux.

Au Web lui-même, ce n'est pas une blague, et à tous les photographes dont les photos en libre accès m'ont appris à dessiner un millier de petits détails de New York, là où mes propres dix mille photos échouaient.

(...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia