Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Stairway to heaven : un voyage initiatique

Couverture du livre Stairway to heaven : un voyage initiatique

Auteur : Soeur Sofie Hamring

Traducteur : Veronica Tournier

Date de saisie : 18/05/2016

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Editions Emmanuel, Paray-le-Monial, France

Prix : 18.00 €

ISBN : 9782353894970

GENCOD : 9782353894970

Sorti le : 05/11/2015

  • Le courrier des auteurs : 25/05/2016

1) Qui êtes-vous ? !
Je suis née à Stockholm en 1959, ayant ainsi grandi dans une des cultures les plus matérialistes du monde. Depuis 25 ans je suis soeur dominicaine et vis dans un petit monastère contemplatif au sud de la Suède.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
La recherche du sens par une quête spirituelle intense à travers le monde, et à travers des mondes...
Commençant par un concert rock, aboutissant à l'entrée au monastère.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
L'appel muet lancé dans la nuit, avait été entendu.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Stairway to Heaven, du groupe rock Les Zeppelin.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Que le vide intérieur peut être comblé. Que les pires échecs peuvent devenir des marchepieds vers le Haut.
Que la vie est une belle aventure où l'Amour nous guette.


  • Les présentations des éditeurs : 25/05/2016

«And she's buying a stairway to heaven», chante Robert Plant lors d'un concert de rock de Led Zeppelin. Cela doit être en 1973 à Stockholm. J'ai treize ans, je suis perdue très loin dans la foule, une canette de bière à la main, et pour moi le mot ciel n'a aucun sens. Je ne peux pas imaginer, dans le vide intérieur absolu qui m'habite, qu'un jour je trouverai un escalier dressé vers le ciel et que je commencerai à grimper vers les étoiles.

À la fin des années 1970, la jeune et intrépide Sofie décide de se mettre en route pour chercher la vérité à travers le monde. Un kibboutz israélien, un ashram indien, les plages australiennes, le yoga, rien n'apaise sa soif spirituelle... jusqu'à ce qu'elle rencontre le Christ. Devenue religieuse, elle relit aujourd'hui ce voyage initiatique. Ses aventures nous révèlent la grande délicatesse d'un Dieu qui vient à notre recherche jusque sur nos chemins les plus tortueux.

Soeur Sofie Hamring est une religieuse dominicaine très connue en Suède, où ses ouvrages rencontrent un vif succès.


  • Les courts extraits de livres : 25/05/2016

Le feu des souvenirs

Debout devant le feu, j'arrache une à une les pages de mon journal et les jette dans le brasier où elles disparaissent. Les années, les souvenirs, les pensées, les citations forment une flamme ardente avant de retomber en cendres. Dans la colonne de fumée qui s'élève du jardin de cette petite maison de la région de Stockholm, on reconnaîtrait presque l'odeur d'encens d'un ashram, la fleur de miel d'un sentier de méditation, la senteur acre de la marijuana, le curry indien, les parfums exotiques et la puanteur des bidonvilles, l'air pur et léger des régions montagneuses du Népal, la moxa fumante des acupuncteurs. Une vague odeur de vêtements s'échappe aussi d'entre les pages, comme s'ils avaient séché dedans comme des fleurs. Ces vêtements usés jusqu'à la corde, tellement portés qu'ils ont fini par prendre la forme de mon corps. Une robe bédouine brodée, un tee-shirt aux manches déchirées, cadeau de Matthew, une jupe couleur abricot brodée de fil d'argent, oeuvre d'un tailleur de Pondichéry. Tout cela, symboliquement livré au feu, brûle comme un vieux parchemin, comme une partie de moi-même. Entre les pages calcinées, quelques poètes et maîtres à penser laissent entendre un dernier soupir : Hesse, Dylan, Castaneda, Sri Aurobindo...
Faut-il vraiment que je détruise tout cela ? «Dont think twice, it's alright !»] chante Dylan de sa voix rauque, tandis que la guitare, symboliquement jetée au feu, brûle en même temps que le texte et les accords, qui me restent pourtant dans les doigts après toutes ces soirées passées dans les auberges de jeunesse, où les joints passaient de l'un à l'autre et où chacun à sa guise devenait pour un instant Dylan, Joni Mitchell, John Lennon, Janis Joplin ou quelque autre idole.
En quelques heures, les années 1970 à 1984 disparaissent à tout jamais : depuis ce jour de Noël de mes dix ans où j'ai reçu en cadeau un agenda à couverture rouge jusqu'au jour où j'ai brusquement cessé de tenir mon journal. La vie avait pris une telle consistance qu'il n'était plus nécessaire de l'écrire et la plume m'est tombée des mains.
Une page nouvelle s'est ouverte désormais et je jette au feu tout le passé. Je veux entrer au couvent avec un bagage léger. Encore plus léger que celui que j'avais emporté en Inde et qui ne contenait que quelques vêtements, un savon, du dentifrice, un sac de couchage et le guide de voyage : Across Asia on the Cheap.
Avant que tout ne disparaisse au feu, je lis un peu au hasard une citation ou une pensée au frère Joseph, assis dans l'herbe à côté de moi. «Il n'est pas difficile de croire en Dieu, avais-je écrit, mais que Dieu puisse m'aimer moi, c'est absolument impossible.» Tel était bien le fond de ma pensée il y a quelques années. Ce n'était ni accès de mélancolie, ni spéculation philosophique, mais un cri désespéré. Je peux maintenant brûler cet appel au secours, la bouteille jetée à la mer peut se briser. À quoi bon garder les traces de cette angoisse alors qu'elle a disparu, comme volatilisée à la chaleur d'un feu autrement plus ardent. Avec un sentiment d'invulnérabilité, j'arrache aussi cette page de mon journal et je la jette au feu. J'ignore encore tout des chemins de la foi, qui passent par bien d'autres nuits.
(...)


  • L’amour des livres, avec Bonnelecture.fr : 25/05/2016

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Les livres pour moi sont comme du pain, essentiels à l'esprit, nourriture, goût de vie.


  • Le mot préféré de l'auteur, avec LesMotsDesLivres.com : 25/05/2016

«Oui» par Soeur Sofie Hamring
«Oui». Toujours essayer d' adhérer à ce qui advient, ne pas s'opposer au réel, même quand il nous contrarie ou blesse.
Se laisser faire, sans pour autant manquer de résistance, mais - tel un surfer - naviguer sur les vagues des évènements de la vie. Choisir librement quand il faut plonger et quand il faut s'envoler.
Souplesse, abandon et acceptation.


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2017 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia