Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Et que celui qui a soif, vienne : un roman de pirates

Couverture du livre Et que celui qui a soif, vienne : un roman de pirates

Auteur : Sylvain Pattieu

Date de saisie : 29/03/2016

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Rouergue, Arles, France

Collection : La brune

Prix : 21.80 €

ISBN : 9782812609893

GENCOD : 9782812609893

Sorti le : 06/01/2016

  • Les présentations des éditeurs : 30/03/2016

Comment écrire aujourd'hui un roman de pirates ? C'est le défi qu'a relevé Sylvain Pattieu, avec le souffle romanesque nécessaire au genre.
Avec lui, nous embarquons à bord de trois bateaux, de bons bateaux de bois de l'époque. Ils ont pour nom l'Enterprize, Le Florissant, le Batavia. Sur leur ponts, prêts à s'élancer vers le Nouveau Monde, une flopée de personnages fascinants, négriers ou esclaves, marchand de la Compagnie des Indes Orientales, compagnon vitrier, coureurs d'aventure et pionniers philosophes, prostituée bannie du Royaume de France ou soldat travesti. Bien sûr, des pirates viendront croiser leur route et bouleverser leurs destinées. Apparaissent aussi les propres fantômes, historiques ou personnels, de l'auteur.
Batailles navales, histoires d'amour, rhum, bagarres, rébellions, utopie, vengeance : Et que celui qui a soif, vienne foisonne d'intrigues croisées, comme l'exige tout roman d'aventure, mais c'est aussi une ode à la liberté et à l'égalité, un tableau vivant de ce que fut cette première mondialisation. Un livre exceptionnel, à la langue inventive, aux multiples lectures.

Né à Aix-en-Provence en 1979, Sylvain Pattieu est maître de conférences en histoire et enseigne dans le master de création littéraire à l'Université Paris 8-Saint-Denis. Au Rouergue, il a publié son premier roman, des impatientes (La brune, 2012 ; Babel, 2015) puis le bonheur pauvre rengaine (2013). Il est aussi l'auteur d'enquêtes littéraires, dont beauté parade (Éditions Plein Jour, 2015).



  • La revue de presse Sophie Joubert - L'Humanité du 24 mars 2016

Et que celui qui a soif, vienne, titre inspiré du Nouveau Testament, est un vrai roman de pirates épique et haletant, baigné de sueur et de sang, bruissant des combats pour l'or, les femmes et l'honneur. C'est aussi un livre peuplé de fantômes, où les sensations et les êtres chers font irruption en plein milieu d'une scène de bataille sur le pont du Florissant, de l'Enterprize et du Batavia...
Jouant avec les codes du roman d'aventures, il convoque le décorum de la piraterie  : le pavillon à tête de mort, la jambe de bois et le perroquet vert. Oscillant entre hommage et distance, il livre une réflexion sur la liberté et l'égalité, ses thèmes de prédilection... ?
Roman populaire et généreux, Et que celui qui a soif, vienne trace une constellation de grandes figures de révolutionnaires, de combattants prêts à mourir pour leurs idées, comme Melvin et Jean McNair, devenus pirates de l'air pour défendre la cause des Noirs.


  • Les courts extraits de livres : 30/03/2016

Ma mère et le loup

Le vieux loup retrousse ses babines, montre des dents encore solides, il grogne sourdement, son poids pèse tantôt avant tantôt arrière, car il ne sait pas s'il va bondir ou recevoir.

J'en ai écrit quelques-uns, des livres, et pourtant ma mère n'a vu que le premier. À la fin elle avait du mal à parler mais elle pouvait lire, la tête penchée un peu tordue, lunettes de traviole sur son nez.

Il a connu bien des combats, il a mis au pas plusieurs jeunes loups présomptueux et insolents. Tous ceux qui l'ont défié, il les a déchirés et dévorés.

Je préférais ça que la voir devant la télé, assise sur son fauteuil roulant ou allongée sur son lit de souffrance.

Il est grand de tête et de poitrail, pelage très noir, des touffes blanches lui sortant des oreilles et sur le ventre.

Avec les livres ses yeux pétillaient, qu'elle aime ou n'aime pas. Elle notait des petites indications sur la page de garde, la date à laquelle on le lui avait offert, notre prénom si c'était un cadeau pour elle, un avis parfois ou des détails utiles, avec quelques erreurs. Olivia Rosenthal, Que font les rennes après Noël ?, «collègue de Sylvain Paris 8, prix Médicis». Marie NDiaye, Trois femmes puissantes, «Goncourt 2009. Sylvain. Lu. Bien écrit». Ces petits mots je les relis et ça me touche.

Il en a eu de bonnes chasses, le vieux loup, de bons repas, toujours premier servi depuis qu'il domine son clan, de nombreuses années déjà.

Je l'emmenais au cinéma, aussi, les salles jamais bien adaptées, places réservées toujours trop loin, elle s'appuyait sur moi pour sortir du fauteuil, elle tremblait, je la prenais dans mes bras pour l'aider, on aurait dit un câlin, elle s'installait dans son siège, je rangeais sa chaise roulante devant les premiers rangs, au pied de l'écran. Quand le noir se faisait j'entendais toujours sa respiration un peu sifflante.

Le jeune est en face de lui, babines mêmement retroussées, poil plus brillant, muscles neufs et impatients.

Elle avait la larme facile devant l'écran et petit je guettais ses pleurs aux moments tristes, ça l'énervait. Mais regarde le film, elle disait, et elle s'essuyait du revers de la manche. C'était une manière de mettre à distance ma propre émotion.

Entre les deux loups un bout de gibier quelconque, un meilleur morceau dû au dominant, objet de la confrontation. Autour, trois louves et un autre loup, un jeune aussi, qui ont cessé de manger et qui attendent. S'ils étaient humains on les dirait perplexes.

(...)


  • L’amour des livres, avec Bonnelecture.fr : 30/03/2016

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Les livres tiennent dans ma vie une place débordante, je les achète, je les emprunte, je les prête, je les offre, je les transporte, je les conseille, je les lis à mon fils et ma fille, je les range tant bien que mal, je les ressors, jamais rassasié, en ouvrant un dès que j'ai refermé l'autre, parfois plusieurs à la fois : je suis un ogre des livres.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia