Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. La clé d'être : harmonise la musique de ta vie

Couverture du livre La clé d'être : harmonise la musique de ta vie

Auteur : Marc Vella

Date de saisie : 30/01/2016

Genre : Guides et conseils pratiques

Editeur : Vega, Paris, France

Prix : 19.90 €

ISBN : 9782858297856

GENCOD : 9782858297856

Sorti le : 27/01/2016

  • Le courrier des auteurs : 28/01/2016

1) Qui êtes-vous ? !
Marc Vella Pianiste nomade Prix de Composition à l'ENM de Paris, 1er Prix de Composition à Rome au TIM, concepteur de la Caravane amoureuse, écrivain, conférencier...

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Une réponse à la question de Shakespeare : "Être ou ne pas être, telle est la question."
Une réponse à notre désir d'envol. En contrepoint nous avons dans ce livre le thème d'Icare, de sa chute qui l'amène à la Porte du Ciel.
Comment la chute peut-elle se transformer en envol ?
Ce livre est une invitation à Être pleinement, professionnellement, sexuellement, humainement.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Quoi qu'il arrive, aime...

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
La symphonie fantastique d'Hector Berlioz
Et si c'était la mienne, sans doute "La porte des Mondes"

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Un regard bienveillant et confiant sur soi, les autres, le monde

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Je n'ai pas de rituel, vraiment désolé ! Quand je suis en période de réalisation d'un livre, j'écris partout, en plein milieu de la nuit, parfois à table, quand on me conduit, au milieu d'une discussion.

7) Comment vous vient l'inspiration ?
Une nécessité face à laquelle je ne peux déroger. Je dois écrire ces mots qui me traversent. Je sens qu'il y a en ceux-ci des réponses précieuses, des clés nécessaires pour les autres.

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ?
J'ai toujours aimé écrire mais des petites choses, une page, deux pages pas plus... Je me rappelle une phrase écrite à 15 ans alors que j'étais en pensionnat : "Si lumière tu dois être plus tard, tout comme elle, tu devras te consumer pour les autres." Cette phrase m'avait bouleversé. elle me révélait que j'étais capable de profondeur. Toute mon enfance on m'avait tellement dit que je n'étais capable de rien... Cette phrase, ce fut un choc pour moi. Elle fut un catalyseur, elle m'a permis de rejoindre les poètes que j'étudiais alors, à savoir, Baudelaire, Musset, Rimbaud. J'ai osé croire à l'adolescence que je leur ressemblais. Alors en ce temps là, tout en improvisant au piano comme un Liszt, Chopin Rachmaninov, j'écrivais des poèmes en lesquels je mettais ma soif, mes peurs, mes doutes, mes espérances...
Cependant, jamais je n'aurai pu m'imaginer capable d'écrire un livre...
25 ans plus tard, en 2003, je rencontrais Alain Noël, directeur de publication aux Presses de la Renaissance. Après un concert auquel il avait assisté, il me demanda si j'avais déjà écrit ma vie. Ma réponse fut négative. Il sortit son carnet de chèque, mit une somme dessus et me le donna. "Dans neuf mois, je veux ton histoire écrite." C'est comme cela qu'est né mon premier livre Le pianiste nomade qui a connu un réel succès. Écrire ce livre fut un vrai bonheur. Depuis, j'aime écrire, c'est devenu une passion aussi forte que composer de la musique.


  • Les présentations des éditeurs : 30/01/2016

En musique, des clés sont nécessaires pour organiser les sons : la Clé de Sol, la Clé de Fa, la Clé d'Ut.

La Clé d'Être s'applique à la musique de la vie. Elle harmonise ce que vous êtes, avec, inévitablement vos «fausses notes», commises ou subies.
Parce qu'elles n'ont pas cette clé, de nombreuses personnes ne «s'accordent» pas la joie. Pour un couple, s'accorder n'est pas toujours simple.
Alors, pour masquer la dissonance générale, nous essayons d'être parfaits, performants, efficaces.
Mais cette exigence de la perfection détruit tout, la planète et les hommes.

Être imparfait, maladroit, inconséquent, n'est pas une tare, c'est inhérent à notre nature. Cela nous offre la plus belle aventure qui soit et sans doute la seule : celle de nous transformer et de chercher l'harmonie.
Alors avec ce que nous croyons être nos failles et nos défauts, ouvrons avec délicatesse nos ailes et, sans peur, sans honte, offrons notre envol au monde.

Marc Vella est compositeur, pianiste nomade et concepteur de la Caravane amoureuse. Il parcourt le monde avec son piano à queue, improvisant des concerts sur une place de village, une dune ou au beau milieu d'un bidonville, pour célébrer l'humain et promouvoir la paix. Il est également conférencier et l'auteur de plusieurs ouvrages.


  • Les courts extraits de livres : 30/01/2016

Extrait de l'avant-propos de Bernard Groom et Patricia Roudil

Conférence sur Éloge de la fausse note
Soirée avec un personnage extraordinaire

«L'éloge de la fausse note» - tu es sérieux ? Je me demandais bien ce que cachait cette antinomie. Une erreur pouvait-elle être belle ? Rien ne présageait, quand je partais à Sarlat ce soir-là, que j'allais vivre l'une des expériences les plus remarquables et marquantes de ma vie...
Le cinéma Rex à Sarlat est un lieu de rencontres ponctuelles entre producteurs de films et public, dans le cadre de l'association Mythes et Réalités. Cette association atypique est gérée par des gens généreux, dont Marthe Vialle, directrice du cinéma, qui ont à coeur de partager des expériences cinématographiques nouvelles et différentes pour offrir un autre regard sur l'homme. Marc Vella était à l'affiche ce soir-là : un pianiste et compositeur hors norme, et un homme qui, à lui tout seul, change durablement notre perception du monde. Rencontre avec une personne extraordinaire...
D'abord, le film, d'une beauté émouvante et envoûtante, nous mène dans l'univers intime, philosophique et musical du compositeur. Ensuite, Marc prend le micro et, sous forme de questions-réponses avec le public, nous présente sa vision du monde. Tout le message du film prend vie, le compositeur tisse les mots dans l'air comme un vrai maestro et nous mène loin de nos pensées habituelles de doute et de peur. Nous sommes subjugués, envoûtés à nouveau, cette fois par la force de son esprit et la clarté de sa conviction. Pour lui, le doute n'existe pas : nous sommes sur cette planète pour une raison, celle de refléter l'Amour rencontré dans le regard de l'autre.
Nous prenons brièvement connaissance de son parcours, tellement remarquable, celui d'un jeune pianiste et compositeur au talent mondialement reconnu et de sa décision, à vingt-cinq ans, de quitter la vie professionnelle tracée pour lui, pour partir sur la route des pays pauvres... avec son piano. Partir pour partager une vision - celle de la musique qui peut ouvrir la porte de l'Amour et de la beauté humaine. Pendant près de trente ans, couvrant plus de deux cent cinquante mille kilomètres, traversant quarante pays, et devant des milliers de gens, Marc pratique les mêmes gestes : il joue du piano, tracté sur une remorque, au beau milieu de villages africains, traversant les dunes du Sahara ou les campagnes d'Inde et du Pakistan, faisant défiler les paysages de Bulgarie ou de Roumanie..., et partout il invite les gens à jouer avec lui, à découvrir ce que c'est que de faire de la musique, de se réjouir dans la création.
Finalement, il parle de la «fausse note», et, là, Marc nous réserve une surprise, mieux, un secret, et celui-ci n'est pas anodin : «Les fausses notes : ça n'existe pas !» Très simple et très court, son message d'amour. Il n'y a pas de fausse note dans la musique - et, mieux encore, «il n'y a aucune fausse note en nous !» Nous pensons tous qu'il y a une fausse note en nous - une imperfection pour laquelle nous ressentons de la culpabilité et faisons une autocritique profonde. Pourtant, très vite, en regardant ce musicien divin inviter un débutant à jouer avec lui au piano, pour improviser un quatre-mains, il met en pratique son idée «révolutionnaire» ; nous comprenons alors la profondeur de son message. Marc voyage avec son «petit grand piano» comme nous mettons une valisette sous le bras, et ce soir-là il partage sa «thérapie par la musique» avec nous.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia