Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Jean Pruvost

enseigne l'histoire de la langue française

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Lucie Desaubliaux

séduit par son écriture au scalpel et ses dialogues imparables

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Anne B. Ragde

est l'une des plus grandes romancières Scandinaves,

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Les personnages de Jacques Vandroux

lui offrent des nuits balanches

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Virginie Despentes

est l'auteure notamment de "Les Jolies choses"

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jordan Harper

est originaire du Missouri

José Luis Zárate

est considéré comme un pionnier des littératures fantastiques au Mexique.

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Michal Ajvaz, figure littéraire tchèque,

est considéré comme un écrivain majeur aux États-Unis

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Jérôme Garcin

reçoit le prix du Parisien magazine, avec Le voyant

Pierre Raufast

a toujours un carnet sur lui, pour noter les nouvelles idées

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Olivier Houdé

se passionne pour l'intelligence en construction chez les enfants...

Arnaud Le Guern

offre un petit manuel attachant, à destination des juilletisto-aoûtiens en errance...

Michal Ajvaz

écrit à Prague des ouvrages de fiction, de philosophie et des essais.

Denis Lachaud

explore les nouvelles formes de contestation...

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Kinga Wyrzykowska, née à Varsovie,

a appris à lire, conter, rêver en français...

Naïri Nahapétian

née à Téhéran, parle, écrit et rêve en français...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Sandrine Collette

partage sa fascination pour la puissance incontrôlable de la nature...

Les lecteurs du Monde

découvrent le portrait de Denis Soula...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Joëlle Miquel

aimerait partager la générosité des coeurs ouverts...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

Jérôme Ferrari

livre son plus beau texte depuis Où j'ai laissé mon âme...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Elmore Léonard

a résumé son art en «Dix règles d'écriture»...

DOA

est romancier à la Série Noire, Gallimard...

Russell Banks

affectionne la nouvelle...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Raphaëlle Riol

écrit nécessairement en compagnie de mon chat...

Océane MADELAINE

est céramiste et écrivain

Maurice Ravel

rejoint Bar-le-Duc, puis Verdun, en mars 1916...

Valérie PARENT

est amoureuse des chats...

Arrigo Lessana

a été chirurgien du coeur pendant plus de trente ans...

Riad Sattouf

est né d'un père syrien et d'une mère bretonne...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Russell Banks

revient avec douze nouvelles qui sont autant de pépites...

Jean Rolin

est du côté des rêveurs...

Mathieu Burniat

raconte la passion de la cuisine...

Patrick Modiano,

Prix Nobel de littérature, raconte le mystère de l'inspiration et son amour infini des librairies...

Francine Perrot

invite à découvrir les trésors qui sont en nous...

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Les énergies du mal en psychothérapie analytique jungienne

Couverture du livre Les énergies du mal en psychothérapie analytique jungienne

Auteur : Bertrand de La Vaissière

Date de saisie : 26/01/2016

Genre : Psychologie, Psychanalyse

Editeur : Dauphin, Paris, France

Collection : Psychologie jungienne

Prix : 25.00 €

ISBN : 9782716315609

GENCOD : 9782716315609

Sorti le : 07/01/2016

  • Le courrier des auteurs : 20/01/2016

1) Qui êtes-vous ? !
Je suis thérapeute, analyste, jungien, témoin donc et, quand la nature s'en mêle, éveilleur.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Le mal, et comment métaboliser les énergies qui y conduisent si elles ne sont pas considérées.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
La puissance de négation est, selon Jacob Boehme, un des attributs de la divinité.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
L'ouverture de Don Giovanni ou Les répons de l'office des ténèbres de Carlo Gesualdo.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Ce sentiment d'impérieuse nécessité de nous distinguer résolument des forces, des images et des pensées qui nous traversent et peuvent s'emparer de nous.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Non

7) Comment vous vient l'inspiration ?
L'intuition est suivie par beaucoup de travail. Parfois le sujet est suffisamment obsédant pour que le livre s'écrive tout seul, pourrait on dire, c'est à dire en fait en fonction des forces physiques qui sont disponibles. Parfois c'est une lutte à mort accompagnée de doutes.

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ?
Enfant je n'aimais pas les livres. L'importance de la créativité littéraire s'est fait sentir vers l'âge de trente ans.


  • Les présentations des éditeurs : 26/01/2016

Les énergies du mal font partie de notre réalité quotidienne. Nous pouvons tous y être confrontés directement ou indirectement. La dépression et les différentes atteintes psychopathologiques personnelles ou dans l'entourage, les maltraitances familiales ou professionnelles en attestent. De même les conséquences des influences négatives et des unilatéralités d'une culture, les exactions idéologiques ou confessionnelles, les expriment.

L'engagement en psychothérapie est une nécessité pour certains dans la mesure où il permet de mieux prendre en compte la souffrance et ouvre une possibilité de libération de l'être.
La question se pose aussi de savoir si les forces qui sont à l'oeuvre, et sont susceptibles de conduire au mal tant sur le plan individuel qu'au niveau collectif, peuvent faire l'objet d'un travail conscient en psychothérapie, en vue de les intégrer ou de leur donner une place différente.
Quelle peut être la forme de ce travail ? Correspond-il à ce que les traditions et les philosophies ont depuis toujours préconisé ? Qu'apporte-t-il de nouveau ?

L'engagement dans la voie de l'individuation est une des réponses à la question du mal dans la mesure où toute analyse approfondie est une descente en enfer, une confrontation avec l'adversaire nécessaire (le diable), et une intégration singulière des énergies nucléaires qui travaillent l'homme.

Ce livre poursuit l'investigation entamée dans le premier ouvrage de l'auteur, Le travail des rêves en psychothérapie analytique jungienne, qui mettait l'accent sur le travail de l'inconscient et la clinique du processus alchimique. Issu d'une longue pratique analytique ce nouvel ouvrage montre à quel point le processus, à l'oeuvre dans les rêves des patients, impose de rencontrer l'ombre et le mal. Et comment tout individu a la possibilité, dans une certaine mesure, de se défaire de l'emprise du mal ou de modifier son rapport à lui.

Bertrand de la Vaissière, né en 1949, est analyste et conférencier. Il exerce la psychothérapie analytique jungienne et organise des groupes de travail en région d'Avignon et sur Paris. Il publie des articles dans diverses revues.


  • Les courts extraits de livres : 28/01/2016

Extrait du préambule

La question du Mal reste lancinante

Les manifestations du mal nous interrogent. Même quand on a la chance d'appartenir à des ensembles de territoires ou à des sociétés qui sont relativement épargnés par les désordres et les violences dus à la surpopulation, aux jeux des intérêts économiques, aux exactions idéologiques et confessionnelles, à l'insuffisance d'éducation et à d'autres bouleversements écologiques de nature imprévisible. Si l'on n'est pas soi-même physiquement et sensiblement touché par le mal, il suffit de se brancher sur les différents réseaux d'information pour en percevoir la rumeur et il est rare que spirituellement ou intellectuellement on n'en soit pas affecté.

Lorsqu'on vit dans des contrées où l'ordre politique et l'organisation de la société sont très relatifs, il suffit de franchir le seuil de sa demeure. On y constate aujourd'hui une récurrence de l'histoire des peuples qui s'expose jusqu'à la caricature. L'arbitraire et la barbarie ont toujours su appuyer leurs justifications sur des mythologies. Ils se camouflent et se renforcent aussi derrière des protestations idéologiques, des prétentions dites religieuses, des affirmations ethniques ou nationalistes.

♦ La spectaculaire échelle politique

Ce qui fait qu'un sujet ou l'ensemble d'un groupe bascule du côté du mal radical a été analysé par Jung en termes de possession par des images archétypiques et d'effacement de l'individu par l'homme collectif. Ses interventions publiques à partir de la fin des années vingt et notamment son article Wotan publié en 1936 ont insisté sur de tels dangers.

Que le crime de masse soit aussi perpétré au nom d'une rationalité délirante et sans qu'aucune fonction de sentiment ne mette un frein à cette ivresse froide, est apparu à plusieurs reprises au XXe siècle. Qu'il s'agisse :

- Des actes des «Organes» de la dictature soviétique, et de l'extermination des paysans de Crimée par Staline au nom de la dékoulakisation ;
- De l'extermination dans les camps de l'industrie de la mort et de l'assassinat des victimes «non conventionnelles» : dix millions d'hommes, de femmes et d'enfants dont cinq millions de juifs, principalement ceux de l'Europe centrale (le Yiddish land) dont l'anéantissement a été méthodiquement organisé par les nazis qui revendiquaient le monopole de l'élection, de la pureté raciale et idéologique ;
- Des génocides commis par les Khmers rouges en vue de purifier la société de ses résidus intellectuels et bourgeois ;
- Des folies méthodiques et hallucinées à la fois perpétrées par les Hutus ;
- Du génocide arménien ;
- De l'actualité récente ou moins récente ;
- Et de tout ce qui pourrait s'ajouter à cette liste.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia