Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Une chienne

Couverture du livre Une chienne

Auteur : Wajdi Mouawad

Date de saisie : 14/03/2016

Genre : Théâtre

Editeur : Actes Sud-Papiers, Arles | Leméac, Montréal, Canada

Prix : 11.50 €

ISBN : 9782330060343

GENCOD : 9782330060343

Sorti le : 09/03/2016

  • Les présentations des éditeurs : 14/03/2016

Aujourd'hui. Dans un night-club de la péninsule arabique.

Alors que la Vierge-immaculée-miraculée essaie de réécrire l'Histoire pour se réapproprier son corps et les plaisirs qui lui reviennent, alors qu'Aphrodite-désir-du-monde se tourne vers le cinéma, Phèdre toujours passe du corps du père à celui du fils. Humiliée par Thésée, mais incapable de résister à la terrible inflammation de son coeur et au regard d'Hippolyte, elle repasse et trépasse - depuis que les dieux ont fermé boutique - à travers les siècles de l'odyssée féminine.

Connu pour la force de son théâtre épique, notamment le cycle Le Sang des promesses ('Littoral, Incendies, Forêts, Ciels), Wajdi Mouawad est aussi l'auteur du roman Anima, traduit en plusieurs langues. Son oeuvre a été saluée par de nombreuses récompenses, dont le prix littéraire du Gouverneur général du Canada en 2000 et le grand prix du théâtre de l'Académie française en 2009.


  • Les courts extraits de livres : 14/03/2016

UNE AMITIÉ

Une chienne est un surgissement, une dérive lente et continue, un accident intérieur provoqué par la rencontre avec un artiste exceptionnel, un metteur en scène doué d'une grâce inouïe, d'une sensibilité lyrique, cruelle, parfois effroyable, toujours brûlante d'humanité et qui sait défaire les mailles de la psyché des personnages les plus complexes sans ôter leur spiritualité. Ce n'est donc pas un cynique même si, chez lui, la rage et l'acidité d'une conscience désenchantée sont toujours à portée de main. Krzysztof Warlikowski est un démon révolté contre le conservatisme de l'enfer et ses mises en scène cherchent, dirait-on, à réinventer les paradis perdus.
Étrangement, je ne fréquente pas beaucoup de metteurs en scène. Peut-être parce que metteur en scène est un métier différent â ! auteur-metteur en scène. La mise en scène est un art éphémère quand l'écriture, elle, demeure. Ce qui est écrit est écrit, et le reste repose sous la pierre. Or si, pour ma part, je suis devenu auteur-metteur en scène, c'est avant tout parce qu'il m'était impossible d'attendre que quelqu'un - directeur de théâtre, metteur en scène ou quelque comité de lecture - daigne m'autoriser à exister. Il suffit d'inventer ses propres mots pour recouvrer une liberté insensée. C'est une évidence qui m'est apparue dès ma sortie de l'école de théâtre. Ce fut une chance ! Chance de découvrir une manière d'écrire au plateau avec et pour les comédiens, chance de ressentir le bonheur de donner corps à un monde que l'on porte en soi et chance de comprendre la puissance de la mise en commun de différentes écritures (textuelles, vidéo, sonores, plastiques), donnant lieu à une écriture polyphonique qui exigeait de moi d'être l'auteur et le maître d'oeuvre de cet ensemble de moyens d'expression. Auteur-metteur en scène, c'est être autant le bateau qui navigue sur les flots que les flots sur lesquels navigue le bateau. C'est une ivresse. En ce sens, rencontrer le metteur en scène dont je serai l'auteur est un fantasme que j'ai eu le bonheur de ne pas nourrir. Les couples Tremblay/Brassard, Koltès/Chéreau, Giraudoux/Jouvet ou encore Tchekhov/Stanislavski m'ont toujours paru être des cas sublimes, inatteignables, qui n'échoient qu'aux auteurs de génie. Je n'étais pas dupe de moi-même pour me laisser prendre à un pareil délire et j'ai préféré me débrouiller sans rien demander. Et voilà qu'à mon insu, de la manière la moins prévisible, provenant de l'endroit le plus insoupçonnable, un lien involontaire, d'une nature tout à fait modeste, s'est établi avec Krzysztof Warlikowski. De temps en temps, nous travaillons ensemble. Parcimonieusement. Cela est d'autant plus surprenant que tout, ou presque, nous sépare. Le style, la manière, la vie. Nos langues maternelles diffèrent, notre théâtre aussi, ainsi que l'histoire de la Pologne et celle du Liban, nos pays respectifs. Pourtant, notre rencontre a eu lieu, s'est approfondie, agrandie, avec confiance et simplicité.
Il faut dire qu'avec Krzysztof, les choses débutent toujours innocemment. La première fois, c'était en 2009, un coup de fil pour me demander si je voulais bien traduire en français Un tramway nommé désir de Tennessee William pour sa mise en scène à l'Odéon. Il avait besoin d'un texte éclaté, proche du canevas, pour y cheminer à son aise. Plus tard, en 2011, toujours au téléphone, lui à Varsovie, moi à Lyon, Krzysztof me demande un monologue pour Desdémone seule dans sa chambre avant l'arrivée meurtrière d'Othello et un autre pour Cordelia au chevet de son père Lear, et cela pour Contes africains, un montage qu'il réalisait à partir de trois tragédies de Shakespeare. J'ai bien entendu dit oui à chaque fois. Et chaque fois, j'ai écrit sans savoir ce que ces textes allaient devenir. Cela ne m'a jamais inquiété, jamais dérangé. Ce qui est à moi est à lui. Il peut en faire ce qu'il veut, couper comme il veut, déplacer ce qu'il veut. Écrire pour Krzysztof me conduit toujours vers une forme que je n'avais pas encore envisagée, et je réalise aujourd'hui que je tente de mettre en mots cette histoire, qu'il y a un lien invisible entre son instinct et l'endroit d'où j'écris. Une fraternité. Cela n'existe qu'avec lui. Nulle méfiance entre nous. Krzysztof n'est pas Thomas, il n'attend pas de voir pour croire. Il donne son accord. Le reste est travail, acharnement, exigence.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia