Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. L'étrange affaire Portal : un fait divers entre deux mondes (1973-1975)

Couverture du livre L'étrange affaire Portal : un fait divers entre deux mondes (1973-1975)

Auteur : Emmanuel Deun

Date de saisie : 16/04/2016

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Imago, Paris, France

Prix : 20.00 €

ISBN : 9782849528556

GENCOD : 9782849528556

Sorti le : 17/02/2016

Retour sur une tragédie française ultra-médiatisée avant de sombrer dans l'oubli. Des gens de toute la France comme du monde entier, des écrivains, et même quelques illuminés, se mobilisèrent entre 1973 et 1975 pour défendre la famille Portal condamnée à être expulsée de son domaine agricole. Emmanuel Deun rouvre le dossier d'un déni de justice tout en dressant un panorama éloquent de la France provinciale et rurale sous le septennat de Valéry Giscard d'Estaing. L'auteur remonte aux origines de l'affaire en commençant par la généalogie de la famille Portal et l'histoire de leur domaine. Il démêle la complexité de l'héritage à l'origine du drame tout en dénonçant les malversations de notables locaux, les violences policières, les complicités de l'institution médicale, l'aveuglement de la justice et le parti-pris de certains médias. Emmanuel Deun éclaire les zones d'ombres et remet de l'ordre dans cette affaire aux multiples rebondissements qui n'avait pas le moindre arrière-plan politique. Il la déchiffre magistralement d'un point de vue psycho-sociologique et rend justice à Marie Agnès Portal, dernière survivante de cette tragédie que l'on qualifiait à l'époque de balzacienne.


  • Le courrier des auteurs : 13/04/2016

1) Qui êtes-vous ? !
Quelqu'un qui choisit de décrypter le monde par la psychanalyse des faits divers.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Même les paranoïaques ont des ennemis !

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"C'est l'histoire d'une pauvre famille en armes dans un joli château déglingué. C'est une histoire digne d'un scénario de Verneuil ou de Chabrol. Pourtant, c'est une histoire vraie."

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
La chanson de Barbara : "Mon enfance". "J'ai eu tort, j'ai voulu revoir le coteau où glisse le soir, bleu et gris ombre de silence..."

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Les errances de la folie, la beauté de la terre protestante du Tarn-et-Garonne et la France des années 70.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Plein ! Le moins inavouable est d'enrichir l'industrie du tabac !

7) Comment vous vient l'inspiration ?
En roulant en scooter sur la Moyenne Corniche entre Nice et Monaco.

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ?
Elle s'appelait Monique Larrat, elle était ma prof de lettres quand j'étais au lycée. Elle m'a donné le gout des livres et l'envie d'en écrire.

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lecteur) ?
"Le château de ma mère" de Pagnol m'a sans doute autant impressionné que le petit château de La Fumade où s'est déroulé "L'étrange affaire Portal". Plus tard, Dino Buzatti et le héros de "L'Étranger" de Camus m'ont appris l'absurdité des choses. Tristan Vox, le héros radiophonique d'une des nouvelles du "Coq de bruyère" de Michel Tournier m'a convaincu de la magie des voix de radio.

10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
Je sais à quoi ils me servent : à vivre les vies que - sauf miracle de la science - je ne vivrai pas !


  • Les présentations des éditeurs : 16/04/2016

Entre 1973 et 1975, l'affaire Portal suscita des centaines d'articles de presse, des couvertures de Paris Match, d'innombrables reportages télévisés, voire même, en raison des vives réactions qu'elle provoqua dans l'opinion publique, des débats à l'Assemblée nationale.
Ruinée, une famille noble du Sud-Ouest de la France refuse d'être expulsée, suite à une vente aux enchères de son domaine, et se retranche dans son château, armes à la main. Autour du cercueil du père, décédé entre-temps, Anna Portal et ses deux enfants, âgés d'une vingtaine d'années, défieront durant plusieurs mois les forces de l'ordre. Finalement, dans la nuit du 10 janvier, le manoir est pris d'assaut par le G.I.G.N. : le fils est tué, la mère et la fille, déclarées démentes, sont internées. Et le feuilleton ne s'arrête pas là...
Retraçant les multiples rebondissements de ce fait divers hors norme, Emmanuel Deun relate la vie des Portal sous le feu des médias, met en relief les dysfonctionnements de la police et de la justice, ainsi que la trouble utilisation de l'institution psychiatrique. Il brosse le portrait des personnalités hautes en couleur au coeur de cette très singulière histoire sonnant le glas du monde rural, provincial et traditionnel, dans la décennie qui suivra Mai 68.

Emmanuel Deun est psychologue clinicien et psychanalyste. Il a publié «C'est mon jour de chance», Addiction au jeu et fausses croyances (Éditions In Press, 2013).


  • Les courts extraits de livres : 16/04/2016

Extrait de l'avant-propos

Tout a commencé avec une couverture de Paris Match. En 2012, je me rendis dans la maison où j'ai grandi. Je montai au grenier et chassai l'ennui en feuilletant la collection de Paris Match de mon père. Elle y sommeille depuis quarante ans. Elle commence à la fin des années 1950 et s'achève en 1976, l'année où mon père est décédé.
Alors que j'empoignais un peu par hasard les cinquante-deux numéros de l'année 1975, défilèrent devant moi les visages de ceux qui, assez logiquement du fait de leur notoriété, faisaient la une du célèbre magazine : le président Giscard d'Estaing et sa famille, Alain Delon, Françoise Giroud, Caroline de Monaco, Romy Schneider, Sheila et Ringo, Jackie Onassis, Les Beatles, Amin Dada... Parmi ces visages et ces noms connus, une photo de couverture passa sous mes yeux. Deux femmes y posaient de part et d'autre d'une cheminée en marbre sur laquelle était posé un téléphone gris à cadran rond, du modèle que tous les Français de plus de quarante ans connaissent. Autour, un mur délabré, un papier peint déchiré, hors d'âge. A gauche, une femme d'une cinquantaine d'années, bien en chair, en robe noire, portant un étrange chapeau blanc. Sur la droite, une jeune femme debout tient entre ses mains un maigre bouquet de fleurs rouges. Comme l'autre femme, elle porte une robe noire. Toutes deux ont l'air triste et le regard un peu perdu. Le gros titre de ce Paris Match du 6 mars 1975 annonce : «La vérité sur les Portal.»
Intrigué par cette couverture étrange, je me plongeai dans la lecture du dossier annoncé à la une. Je compris que l'article était une sorte de point final à une histoire qui tenait les Français en haleine depuis deux ans, que cette histoire avait mobilisé les médias, le monde politique et, comme on dit, «les plus hauts sommets de l'État». Je compris aussi que ce dossier spécial et cette couverture avaient été précédés de nombreux autres articles du célèbre hebdomadaire à gros tirage. Je regardai alors les piles des années 1973 et 1974 et la succession des articles sur l'affaire Portal me permit de reconstituer la trame d'une histoire extravagante.
Captivé par le sujet, je compilai durant les mois qui suivirent tout ce que je pus trouver sur l'affaire Portal : des centaines d'articles de journaux, une cinquantaine d'extraits de journaux télévisés, d'émissions spéciales, de reportages, deux ouvrages complets consacrés à l'affaire parus en 1975. En quelques mois, je devins une sorte d'expert de l'affaire Portal, sans doute même le plus grand expert mondial sur le sujet -parce que le seul - tant il est vrai que, quarante ans après les faits, cette histoire est tombée dans l'oubli.
Au cours de l'été 2012, je me rendis sur les lieux, dans le Tarn-et-Garonne. Je découvris le domaine de La Fumade et son joli petit château qui fut le théâtre des faits et je rencontrai des protagonistes de l'affaire, à la manière d'un journaliste ou d'un policier qui poursuit son enquête.
Parmi toutes ces sources, un adjectif revint encore et encore : balzacien. A en croire tous ceux qui avaient écrit sur l'affaire et tous ceux qui en avaient parlé ou en parlaient encore, l'affaire Portal était une affaire balzacienne. Pourtant, si la référence a du sens, il me sembla très vite que l'affaire Portal était aussi une exceptionnelle fenêtre sur la France des années 1970 et qu'elle constituait un récit à deux entrées : l'une, romanesque, par son incroyable scénario, l'autre, historique et patrimoniale, par ce qu'elle racontait de son époque.


  • L’amour des livres, avec Bonnelecture.fr : 13/04/2016

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Écrire est un voyage en solitaire ; lire est un voyage organisé. J'ai réussi à glisser dans ma valise un petit bout de mon désir.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia