Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Virginie Despentes

est l'auteure notamment de "Les Jolies choses"

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jordan Harper

est originaire du Missouri

José Luis Zárate

est considéré comme un pionnier des littératures fantastiques au Mexique.

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Emmanuelle Pirotte

est ovationnée par les libraires et la presse (dont François Busnel)

Michal Ajvaz, figure littéraire tchèque,

est considéré comme un écrivain majeur aux États-Unis

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Didier Daeninckx

raconte un beau souvenir de librairie (voir ses réponses au questionnaire décalé)

Jérôme Garcin

reçoit le prix du Parisien magazine, avec Le voyant

Pierre Raufast

a toujours un carnet sur lui, pour noter les nouvelles idées

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Diane Meur

réinvente brillamment le genre de la saga...

Olivier Houdé

se passionne pour l'intelligence en construction chez les enfants...

Arnaud Le Guern

offre un petit manuel attachant, à destination des juilletisto-aoûtiens en errance...

Michal Ajvaz

écrit à Prague des ouvrages de fiction, de philosophie et des essais.

Denis Lachaud

explore les nouvelles formes de contestation...

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Anne Poiré et Patrick Guallino

aiment les chats et la bonne humeur...

Frédéric Couderc

salue la force et la bienveillance de Nelson Mandela

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Kinga Wyrzykowska, née à Varsovie,

a appris à lire, conter, rêver en français...

Naïri Nahapétian

née à Téhéran, parle, écrit et rêve en français...

Aki Shimazaki

née au Japon, vit à Montréal...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Sandrine Collette

partage sa fascination pour la puissance incontrôlable de la nature...

Fanny Chiarello

est lauréate du Prix Orange du Livre 2015...

Les lecteurs du Monde

découvrent le portrait de Denis Soula...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Joëlle Miquel

aimerait partager la générosité des coeurs ouverts...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

Jérôme Ferrari

livre son plus beau texte depuis Où j'ai laissé mon âme...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Elmore Léonard

a résumé son art en «Dix règles d'écriture»...

DOA

est romancier à la Série Noire, Gallimard...

Russell Banks

affectionne la nouvelle...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Arnaldur Indridason

dépasse le thriller...

Raphaëlle Riol

écrit nécessairement en compagnie de mon chat...

Océane MADELAINE

est céramiste et écrivain

Cécile Huguenin

est une nomade...

Maurice Ravel

rejoint Bar-le-Duc, puis Verdun, en mars 1916...

Valérie PARENT

est amoureuse des chats...

Arrigo Lessana

a été chirurgien du coeur pendant plus de trente ans...

Riad Sattouf

est né d'un père syrien et d'une mère bretonne...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Russell Banks

revient avec douze nouvelles qui sont autant de pépites...

Jean Rolin

est du côté des rêveurs...

Mathieu Burniat

raconte la passion de la cuisine...

Patrick Modiano,

Prix Nobel de littérature, raconte le mystère de l'inspiration et son amour infini des librairies...

Francine Perrot

invite à découvrir les trésors qui sont en nous...

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Dictionnaire amoureux de San-Antonio

Couverture du livre Dictionnaire amoureux de San-Antonio

Auteur : Éric Bouhier

Date de saisie : 28/03/2017

Genre : Littérature Etudes et théories

Editeur : Plon, Paris, France

Collection : Dictionnaire Amoureux

Prix : 25.00 €

ISBN : 9782259243421

GENCOD : 9782259243421

Sorti le : 05/01/2017

  • Les présentations des éditeurs : 15/03/2017

«Assimilée à une "littérature de gare", l'oeuvre de Frédéric Dard, dit San-Antonio, a tardé à être reconnue comme majeure. Mais l'engouement du public pour ces aventures était tel qu'elles suscitèrent bientôt la curiosité des critiques et des intellectuels, comprenant enfin que ces romans cachaient aussi une vision réjouissante et féroce de la société.
Ce dictionnaire tente d'éveiller la curiosité sur l'homme et les aspects riches de sa création littéraire unique. Comment évoquer avec amour le si prolifique Frédéric Dard ? Devant l'ampleur de la tâche, le plus simple était de faire comme l'auteur : tous les matins, afficher une page blanche, surmonter l'angoisse et laisser place à l'imagination désordonnée. Avec une idée forte que San-Antonio semblait me souffler à l'oreille : "Faut qu'on le capte bien, le grand, qu'on s'imprègne à fond de lui, qu'on pige son beau talent, [...] et puis, tu comprends : qu'on ait envie de le choper par le cou pour l'accolade de la tendresse, histoire de bien se sentir un homme auprès de cet homme-là."»

Médecin, publicitaire, muséographe, enseignant et écrivain depuis dix ans, Eric Bouhier a une véritable passion pour l'oeuvre de San-Antonio. L'écriture de ce dictionnaire amoureux est l'aboutissement d'une lecture assidue depuis l'adolescence et d'un travail de recherche mené ces vingt dernières années avec des proches de Frédéric Dard et des membres d'une association dédiée à entretenir la mémoire de l'écrivain.



  • La revue de presse Delphine Peras - L'Express, mars 2017

Un dictionnaire rend hommage à Frédéric Dard, un homme jovial et généreux, mais aussi une personnalité bipolaire broyant du noir avant d'éclater de rire. Il honore le pourfendeur de la connerie humaine et l'alchimiste de néologismes croquignolets. Mazette, en voilà un maous hommage qui l'aurait botté ! Un pavé à l'image de Frédéric Dard (1921-2000), tout en truculence, irrévérence, humour et tendresse. De l'originalité aussi. De l'admiration plutôt que de la dévotion.


  • La revue de presse Macha Séry - Le Monde du 19 janvier 2017

Tout fut démesuré chez Frédéric Dard (1921-2000). Ce ­Dictionnaire amoureux de San-Antonio le rappelle...
Le père du commissaire San­-Antonio sut marier, après Louis-Ferdinand Céline, grâce et grossièreté. Il fit entrer l'humour carabin à l'université et donna de la verdeur au polar.


  • Les courts extraits de livres : 15/03/2017

AVANT-PROPOS
HORS DE PROPOS
MAIS QUI VIENT À PROPOS

En dictionnariste consciencieux, je ne doutais pas de l'intérêt d'écrire un avant-propos à cet ouvrage. Bref historique du projet, méthode de travail, revue sommaire des sources consultées, assurance au lecteur d'une motivation constante, d'une passion, que dis-je ? d'un amour pour le sujet traité, etc. ; les thèmes à aborder ne manquaient pas. San-Antonio était coutumier de cet exercice, souvent prétexte à des mises en garde jubilatoires. Au fil de mes lectures san-antoniennes, je découvris même l'un de ses avant-propos en forme de jeu de mots, celui ci-dessus, en lettres capitales. Mais, comme on le verra tout au long de ce livre, le lecteur n'est jamais au bout de ses surprises avec cet auteur à l'imagination sans cesse en ébullition. Aussi, quel ne fut pas mon amusement de lire, en introduction aux exploits béruréens racontés dans La Sexualité, la dispense d'avant-propos suivante : Habituellement, un avant-propos, ça s'écrit après le bouquin. L'auteur qu'a des remords au carburo. Qui s'aperçoit, l'affreux connard, qu'il n'a pas exprimé le total de sa pensée. Qui plaide non coupable pour son oeuvre ! Veut donner l'explication du comment, du pourquoi, du bidule ! Se drape dans de fières implorations. Bref, s'excuse en somme... Je sais des livres que le pauvre tourmenté a affublés d'une préface, d'un avant-propos, de notes liminaires, d'un avertissement, d'une postface et d'un «en matière de conclusion» qui feraient bâiller un dentier dans son verre de flotte.
Bref, le préliminaire d'un jour était contredit le lendemain par un sermon sans appel. De quoi briser l'élan d'un artisan écrivain, qui plus est s'attaquant à l'avant-propos et venant juste d'achever la rédaction de deux préfaces ! En réalité, tout San-Antonio est déjà dans cette contradiction. On en découvrira d'autres dans ces pages ! Il se reconnaît aussi dans ce type de provocation et de sentence péremptoire où se côtoient jeux de mots, orthographe fantaisiste, syntaxe approximative, argot, comparaisons savoureuses. En un mot commençant, la rébellion contre l'ordre littéraire établi ; une obsession dévorante, un désir insatiable !
Heureusement, une longue fréquentation de l'auteur m'a habitué à ces innombrables digressions qui sont les palimpsestes et l'âme même de son oeuvre. Je les prends parfois avec le sourire, la plupart du temps avec tendresse, toujours avec respect pour l'incroyable liberté qu'elles sous-entendent, celle d'un écrivain bienveillant, jamais satisfait, et d'un homme sensible, rongé par le doute, constamment attentif aux autres, tout en désespérant de l'humanité. Mieux, je prends ce doute à mon compte dans ce dictionnaire plein d'amour. Il n'est pas le fait d'un biographe scrupuleux ni d'un historien patenté, mais celui d'un inconditionnel bien mal à l'aise à l'idée de donner son avis sur un des plus grands écrivains contemporains. Effrayé à la perspective de mal le restituer par excès d'admiration. Qui suivre ? Frédéric Dard lui-même quand il dit : C'est un peu facile de se faire une opinion sur un auteur à travers les histoires qu'il invente !, ou Patrick Modiano pour qui : «Oui, le lecteur en sait plus long sur un livre que son auteur lui-même» ? Œuf corse, les deux, mon capitaine, ne manquerait pas d'ajouter Bérurier, un personnage qui nous accompagne tout au long de ce dictionnaire. Alors, perplexe, j'ai écouté Victor Hugo, il réconcilie tout le monde et rassure l'auteur intimidé : «Il est impossible d'admirer un chef-d'oeuvre sans éprouver en même temps une certaine estime de soi. Il y a dans l'admiration on ne sait quoi de fortifiant qui dignifie et grandit l'intelligence. L'enthousiasme est un cordial.»

(...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia