Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Eva

Couverture du livre Eva

Auteur : Carry van Bruggen

Traducteur : Sandrine Maufroy

Date de saisie : 18/03/2017

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Rue d'Ulm, Paris, France

Collection : Versions françaises

Prix : 23.00 €

ISBN : 9782728805600

GENCOD : 9782728805600

Sorti le : 18/10/2016

  • Les présentations des éditeurs : 18/03/2017

Eva (1927-1928) est le dernier roman publié par Carry van Bruggen. L'auteur manie avec finesse la technique du «flux de conscience», alors presque inconnue dans la littérature d'expression néerlandaise, pour nous faire partager les pensées et les interrogations de son héroïne. En quête d'authenticité dans sa vie intime et de vérité dans le domaine métaphysique, Eva s'efforce de démêler les aspirations contradictoires qu'elle ressent dans une société marquée par les interdits et les tabous. Porté par un style méditatif et poétique, le lecteur suit le cheminement intérieur de l'héroïne et accompagne sa réflexion sur des questions politiques, sociales et existentielles qui, malgré l'évolution qu'ont connue les sociétés européennes, nous touche encore profondément.

Carry van Bruggen

Carry van Bruggen (1881-1932) est l'une des voix les plus originales de la littérature néerlandaise. Elle grandit dans une famille juive orthodoxe dont le mode de vie et la religiosité lui inspirèrent ses souvenirs les plus doux comme ses remises en question les plus douloureuses et les plus radicales. Femme dans une société dominée par les hommes, juive dans un pays majoritairement chrétien, elle fut doublement confrontée aux préjugés et aux discriminations, dont elle s'efforça d'analyser les mécanismes. Sa pensée philosophique, dont on retrouve des échos dans sa production romanesque, explore la question des relations entre l'individu et la collectivité, la dialectique entre individualisme et conformisme.

Sandrine Maufroy, ancienne élève de l'ENS (Ulm), est maître de conférences à l'Université Paris-Sorbonne. Elle est l'auteur d'articles et d'ouvrages sur l'histoire de la littérature et des transferts culturels (France, Allemagne, Pays-Bas, Grèce) et a traduit en français des auteurs allemands et néerlandais.


  • Les courts extraits de livres : 18/03/2017

Le Nouveau Siècle

Hier soir, elle était déjà prête au-dessus des toits, les lanternes rousses y projetaient leur lueur, et cette nuit, elle s'est laissé descendre doucement - la neige. C'est la première neige de la nouvelle année, c'est la première neige du nouveau siècle - une neige qui régénère le monde. C'est aujourd'hui le Nouveau Siècle - hier le Siècle Dernier est parvenu à son terme. Cent années étaient passées. Un ballon bien gonflé, d'où cela s'écoulait, s'écoulait - finalement vide. Un vieux cordage usé, tout neuf il y a cent ans. C'est ainsi qu'ils plongent dans l'eau quand les navires vont à l'ancre, tu y assistes debout dans les roseaux, tu les vois descendre, ils touchent l'eau, ils brisent l'eau, et elle se referme... mais un jour, tu le sais, on les hissera de nouveau vers la lumière, et les navires quitteront de nouveau le port sous un soleil printanier - le siècle dernier est englouti pour toujours.
La neige s'étale par plaques sur le sol, la neige grimpe collée aux façades... et c'est tellement silencieux... et toute vie semble s'être retirée : c'est l'après-midi, c'est le Nouvel An. Et elle marche seule. La bonne est allée ouvrir, la porte s'est refermée et David était dans la maison, et dans une demi-heure elle y repassera. Et maintenant les échos meurent et elle se tourne vers ce qui lui est propre - ainsi qu'on tirerait de son obscurité un objet strictement personnel, recelé à l'insu de tous dans une petite boîte... cette chose qui lui est propre, ce secret, c'est de passer devant la maison, et ce sont les pensées.
Elle marche jusqu'au bout de la ruelle basse, sur la digue et dans l'odeur de neige. Cette odeur, ce sont les champs qui l'exhalent, c'est le vent qui l'apporte au-dessus de l'eau.
Les moulins se détachent raides et noirs dans cette blancheur, et les grosses coques des navires qui hivernent, contre le ciel, contre l'eau, inébranlables, gris sur gris. Cette maison, c'est celle où il habite, tournée vers l'eau - sa maison fermée, où tout est vide en ce moment, où tout doit être froid et bien silencieux - crépuscule éclairé par la neige. Derrière la porte, l'étroit corridor, le bac avec ses cannes, le portemanteau avec ses pardessus. Il manque une canne et un pardessus... il est en voyage. La première porte à droite, c'est la pièce où se trouvent la bibliothèque, le lustre bas, la table ronde où ils étaient assis, où ils s'assiéront de nouveau, ensemble, le livre entre eux. Dans cette maison carrée, entourée par son jardin enneigé, il vit seul. Autrefois il y avait aussi sa femme, qui est devenue folle et qu'il a fallu transporter ailleurs, qui est revenue une fois mais a dû repartir et a fini par mourir. Il y avait sa fille, qui est partie en Suède avec un Suédois, un négociant, et puis son fils, qui s'est noyé dans un océan sans vagues, un jour de calme plat, entre Bornéo et le Japon, et personne n'a jamais su comment... ou pourquoi. Et il aura cinquante ans en février.
C'est miraculeux, oui, de se rencontrer ainsi subitement, c'est miraculeux et naturel. Tu as attendu, tu avais gardé en toi-même une place libre pour cela. Tu le sais après coup... car ça n'aurait pas pu durer beaucoup plus longtemps...
(...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia