Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. La vie secrète des arbres

Couverture du livre La vie secrète des arbres

Auteur : Peter Wohlleben

Traducteur : Corinne Tresca

Date de saisie : 29/08/2017

Genre : Environnement

Editeur : Les Arènes, Paris, France

Prix : 20.90 €

ISBN : 978-2-35204-593-9

GENCOD : 9782352045939

Sorti le : 01/03/2017

Plongée entre les racines d'une forêt.

Peter Wohlleben a travaillé pendant 20 ans en tant que forestier. Chargé de produire suffisamment de matière première pour l'industrie du bois, il a redécouvert peu à peu l'affection et l'admiration qu'il portait aux arbres quand il était jeune. C'est cet amour qu'il partage avec nous, armé des découvertes scientifiques des 50 dernières années. Dans cet ouvrage de vulgarisation devenu un véritable plaidoyer pour les forêts, Peter nous emmène à la rencontre d'une vraie communauté d'êtres vivants, avec leurs propres moyens de défense, de mémoire et de communication. Il gère désormais une forêt écologique, en accord avec ses principes.


  • Les présentations des éditeurs : 20/10/2017

Dans ce livre plein de grâce, acclamé dans le monde entier, le forestier Peter Wohlleben nous apprend comment s'organise la société des arbres.
Les forêts ressemblent à des communautés humaines. Les parents vivent avec leurs enfants, et les aident à grandir. Les arbres répondent avec ingéniosité aux dangers. Leur système radiculaire, semblable à un réseau internet végétal, leur permet de partager des nutriments avec les arbres malades mais aussi de communiquer entre eux. Et leurs racines peuvent perdurer plus de dix mille ans...
Prodigieux conteur, Wohlleben s'appuie sur les dernières connaissances scientifiques et multiplie les anecdotes fascinantes pour nous faire partager sa passion des arbres.
Après avoir découvert les secrets de ces géants terrestres, par bien des côtés plus résistants et plus inventifs que les humains, votre promenade dans les bois ne sera plus jamais la même.

Peter Wohlleben a passé plus de vingt ans comme forestier en Allemagne. Il dirige maintenant une forêt écologique. Son livre a été numéro un des ventes en Allemagne avec plus de 650 000 exemplaires vendus et est devenu un étonnant best-seller aux États-Unis. Il est traduit en 32 langues.



  • La revue de presse Pierre Le Hir - Le Monde du 1er juin 2017

Le narrateur - car c'est d'une sorte de conte naturaliste qu'il s'agit - nous invite, avec des mots simples mais avec la rigueur scientifique de son métier de forestier, à partager «le bonheur» de la fréquentation des forêts, source vivifiante de réflexion non seulement sur la place de la nature, mais aussi sur les sociétés humaines...
Pas à pas, comme un semeur de graines, il nous révèle le langage des arbres, capables de communiquer entre eux par les odeurs et par les signaux électriques qu'ils émettent, mais aussi par un étonnant réseau racinaire comparable à un «Wood Wide Web», toile souterraine où s'échangent des informations sur les insectes environnants ou la sécheresse du sol...
On y découvre aussi que les arbres sont régis par une véritable organisation sociale, fondée sur l'entraide et la solidarité. Au sein d'une même espèce et d'un même peuplement, ils échangent des éléments nutritifs par leurs systèmes racinaires...
Dans cet ouvrage passionné aux allures de classe buissonnière, le lecteur trouvera en définitive une revigorante école d'altruisme, pour ne pas dire d'humanité.


  • La revue de presse Arnaud Gonzague - L'Obs du 23 mars 2017

Oui, les arbres communiquent, apprennent, se souviennent, souffrent et même s'entraident. Certains vont jusqu'à partager la nourriture de façon égalitaire. C'est ce que nous apprend un ouvrage étonnant de Peter Wohlleben...
La lecture de son ouvrage nous fait même songer que certains arbres pourraient être rangés... à gauche sur l'échiquier politique. C'est le cas du sapin, du hêtre ou du chêne, qui n'aiment rien tant que vivre dans des communautés solidaires, partageuses, où l'on se serre les coudes. Si, par exemple, un chêne est attaqué par une chenille ou un quelconque ravageur (qu'il reconnaît grâce à la salive de l'intrus), il produit des signaux électriques qui libèrent des gaz dans l'air. Ses voisins, prévenus du danger, envoient illico des tanins amers et toxiques dans leurs feuilles et écorces. Sus à l'assaillant !...
Une vie intense, mais solitaire, traumatique et courte : c'est d'ailleurs le lot commun des arbres de nos villes, qui évoluent dans un état de quasi-maltraitance, insoupçonné. Parce qu'ils sont seuls, parce que le sol urbain est trop compact et empêche donc les racines de s'étendre, parce que l'air y est trop chaud, que les ramures sont systématiquement taillées par les services municipaux (ce que Wohlleben appelle «un massacre»).

Décroissant


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia