Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Fille de joie

Couverture du livre Fille de joie

Auteur : Kiyoko Murata

Traducteur : Sophie Rèfle

Date de saisie : 27/04/2017

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Actes Sud, Arles, France

Prix : 21.80 €

ISBN : 9782330075682

GENCOD : 9782330075682

Sorti le : 05/04/2017

1903 au Japon, Aio Ichi vient d'être vendue par son père à la maison Shinonome, une maison du plaisir (close) très réputée, qui propose les services de prostituées. Son périple commence par sa défloraison par le maître des lieux, puis son apprentissage du métier.

Tous les jours elle va à l'école féminine où Mlle Tetsuko lui apprend, ainsi qu'à ses camarades, à lire, écrire, compter, composer des Haikus.
Tous les soirs, elle est à la disposition des clients. Ses gains rembourseront la dette contractée par ses parents.

Elle admire les deux oïrans, Mlle Shinonome et Mlle Murasaki, leur grâce, leur culture et leur assurance.

C'est le quotidien de cette maison qui nous est ici conté comme savent le faire les auteurs japonais. Aucune violence et beaucoup de poésie. Du tact pour les scènes difficiles et une vision enfantine, parfois naïve, souvent lucide. Un moment de lecture très agréable.


Japon. A l'orée du XXème siècle, Ichi, 15 ans, est vendue à une maison close réputée. Pour ses parents, pêcheur et plongeuse, vendre leur fille était la seule solution pour échapper à la pauvreté. Mais dès les premiers jours, Ichi comprend qu'elle aura bien du mal à s'adapter à ce nouveau monde. Pas particulièrement jolie ni élégante, Ichi se démarque surtout par son caractère fort et sa soif d'apprendre ! Profitant d'un nouveau décret obligeant les tenanciers à envoyer leurs filles à l'école, Ichi apprend tout ce qu'elle peut ! Si la courtisane chargée d'éduquer Ichi lui apprend la soumission, l'art de l'épilation, du savoir-vivre et de la séduction ; la maîtresse d'école veille quant à elle à ce qu'Ichi sache lire, écrire, et surtout compter !
Formidable roman, Fille de Joie nous propulse dans l'univers confiné des prostituées de l'ère Meiji, en suivant un personnage au caractère bien trempé qui découvre contre toute attente la possibilité du choix et de la révolte !


  • Les présentations des éditeurs : 14/04/2017

LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS

L'histoire que voici se déroule au Japon à l'orée du XXe siècle. A quinze ans, Ichi est vendue au tenancier d'une maison close par ses parents - seule possibilité de survie pour cette famille de pêcheurs. Pas vraiment belle, sauvageonne, l'adolescente parle une langue insulaire proche du chant des oiseaux, mais elle est néanmoins placée dès son arrivée sous la tutelle de la courtisane la plus recherchée du quartier réservé. Devenue l'une de ses suivantes, Ichi reçoit de la part de cette dame des leçons d'élégance, de savoir-vivre, elle est initiée aux rites de la séduction, à ceux de la soumission. Et malgré la violence de leur condition, il se trouve néanmoins en ces lieux une chance inestimable pour les prostituées, une possibilité d'échappées qu'Ichi va saisir : la loi oblige les tenanciers de maison close à envoyer leurs filles de joie à l'école.
Assidue, Ichi apprend à lire, à compter, à écrire, elle peut ainsi consigner sa nostalgie, décrire ses peurs quotidiennes. Avec le temps et soutenue par une institutrice, elle prend conscience du pouvoir que lui procure le savoir et, comme d'autres autour d'elle, décide de se rebeller.
Un livre marquant, basé sur l'histoire des prostituées japonaises de l'ère Meiji. Un roman émouvant, porté par le personnage d'une adolescente habitée par les courûmes d'une île du Sud de l'archipel et qui va, contre toute attente, découvrir en ces lieux de tourmente l'existence du choix, celle de l'opposition. Car bien au-delà du contexte c'est de la condition féminine que nous entretient ici, comme dans toute son oeuvre, Kiyoko Murata.

Kiyoko Murata est née en 1945 à Yawata. Après La Voix de l'eau (Actes Sud, 2005) et Le Chaudron (Actes Sud, 2008), adapté au cinéma par Akira Kurosawa sous le titre Rhapsodie en août et pour lequel elle reçoit le très prestigieux prix Akutagawa, elle n'a cessé d'être récompensée par le monde des lettres japonaises.


  • Les courts extraits de livres : 14/04/2017

SUR LES VAGUES

La fille arrivée d'une île du Sud ce printemps avait quinze ans.
Le ballot que lui avait remis sa mère contenait deux kimonos faits d'un assemblage de bouts de tissu, qui ressemblaient plus à des chiffons qu'à des vêtements aux yeux de quelqu'un de la ville, et deux ou trois espèces de jupons et de chemises. C'était tout ce dont elle avait muni sa fille avant leur séparation.
Du haut des falaises qui délimitaient son île natale sur trois côtés, on voyait des tortues de mer nager tranquillement dans l'eau transparente. Plus grandes que les hommes, elles se déplaçaient toujours par deux ou trois. Là-bas, le bleu de la mer était traversé de traînées d'un blanc laiteux dues au soufre émis par le volcan actif à l'est de l'île.
Elle avait eu l'impression d'arriver dans un pays étranger lorsqu'elle avait débarqué dans le port de Misumi à Kumamoto au bout d'un voyage de deux jours et deux nuits sur un bateau qui avait contourné la péninsule de Satsuma par l'ouest, en s'arrêtant dans un ou deux ports en route.
A terre, de splendides bâtiments comme elle n'en avait jamais vu bordaient la route. Elle avait été conduite dans une maison encore plus grande que les autres, où on l'avait fait entrer dans une petite pièce à côté d'un bureau. Quatre filles à peu près du même âge qu'elle y étaient assises, chacune accompagnée par un homme au visage patibulaire. Les hommes n'avaient pas tardé à partir. Les filles furent ensuite appelées l'une après l'autre dans la pièce contiguë, séparée de la leur par une cloison coulissante.
Celle qui y pénétrait la fermait derrière elle. Quelques secondes plus tard, on entendait un cri étouffé, pas très fort, comme surpris. Apparemment un homme attendait à l'intérieur, car une voix masculine, contenue, lançait : "Tiens-toi tranquille." Puis les deux voix se taisaient et le silence n'était troublé que par un bruit de tissu froissé.
Au bout d'environ trois minutes, la cloison s'ouvrait et la fille réapparaissait, le chignon écrasé et le kimono en désordre. Elle s'asseyait dans un coin de la pièce en rapprochant les bords de ses vêtements. La suivante était appelée. Elle aussi poussait le même petit "ah !" de détresse.
Le tour de la fille venue de l'île arrive.
- Aoi Ichi !
- Oui, souffle-t-elle comme si on lui avait donné une bourrade dans le dos.
Elle se lève et entre doucement dans l'autre pièce où un bel homme bien en chair, vêtu d'un kimono en tissu lisse et brillant, est assis en tailleur sur un matelas. Il respire la santé, son teint est florissant, ses cheveux noirs huilés luisent. L'adjectif "beau" désigne ce genre de personnes pour Ichi qui est née et a grandi sur une île pauvre. Son père est maigre et laid.
D'un geste, l'homme l'invite à s'approcher. Elle obéit, attirée par le moelleux futon de coton, comme une grenouille fascinée par un serpent. Il la fait basculer sur le dos, la soulève par les hanches, lui fait écarter les cuisses d'un mouvement fluide, introduit un doigt tiède dans son entrejambe, puis son sexe, qui est encore plus chaud. Ichi ouvre la bouche pour crier : "Ah." Elle a mal.
L'homme remue les hanches en comptant un, deux, trois, et se retire quand il arrive à neuf et dix. Il lui fait signe du menton de partir.
C'était l'inspection que le tenancier de la maison close faisait subir aux filles qu'il venait d'acheter.
Ichi se relève. Elle marche avec difficulté, comme si quelque chose était coincé entre ses jambes. Elle s'approche de la cloison en titubant et sort.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia