Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Une enfance en Guinée : au coeur de la brousse

Couverture du livre Une enfance en Guinée : au coeur de la brousse

Auteur : Philippe Chesnay

Date de saisie : 01/06/2017

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Jean Picollec, Paris, France

Prix : 15.00 €

ISBN : 9782864774563

GENCOD : 9782864774563

Sorti le : 31/03/2017

  • Les présentations des éditeurs : 09/09/2017

En ce temps-là, la guerre enflamme le monde. À 5000 kilomètres de Paris, un pays d'Afrique occidentale qui ne fait pas les titres des journaux, la Guinée, alors française, est parcourue par une ligne ferroviaire qui, de Conakry à Kankan, à l'embouchure du Niger, traverse une contrée sauvage.
Au milieu du parcours, en un point de brousse isolé s'installe, envoyée par les Chemins de fer français, une famille avec leurs deux enfants de six et sept ans, le père étant chargé de l'exploitation d'une partie de la ligne.
Ce livre est l'histoire de cette aventure, hors du commun : la vie quotidienne en milieu sauvage et parfois dangereux ; la délicate cohabitation avec des populations si différentes ; l'isolement dans une contrée où sévissent encore tant de maladies endémiques...
Mais c'est aussi et surtout l'histoire d'un enfant de six ans, amoureux d'une locomotive, et qui, au long de ce livre, découvre un monde nouveau peuplé d'animaux féroces et de populations dont les moeurs le déconcertent. Original et empreint de fraîcheur, il nous offre un tableau spontané de l'Afrique, sans chichis ni parti-pris.

Tout en menant une longue carrière dans l'aéronautique civile, Philippe Chesnay a, occasionnellement, exercé une activité de journaliste indépendant qui s'est concrétisée par la publication d'articles, de reportages et de deux ouvrages sur l'histoire contemporaine du Chili où il a résidé cinq ans. C'est peut-être cette expérience africaine, si jeune, qui Ta déterminé à consacrer une grande partie de son existence à vivre à l'étranger, de l'Asie du Sud-Est, en passant par l'Afrique du Nord et l'Amérique latine... d'où il a recueilli tant de souvenirs qui enrichissent les nouvelles qu'il prend, aujourd'hui, plaisir à écrire.


  • Les courts extraits de livres : 09/09/2017

Extrait du prologue

La nuit est tombée d'un coup. La villa, blanche, est plongée dans l'ombre, envahie d'une végétation qu'on devine riche et fleurie. Des bandes d'oiseaux pépient dans les arbres. On entend le ressac de l'océan tout proche. Une brise marine, tiède et fétide, apporte un semblant de fraîcheur dans la touffeur du soir. Le ciel est chargé, la lune absente, l'atmosphère lourde et oppressante. On imagine des présences dissimulées qui nous observent.
Je trottine dans les jambes des parents, prêt à m'y réfugier si un danger survient. Jamais je n'ai eu aussi peur de ma vie. Quand est-ce que ce sera fini, l'Afrique ? Il n'y a que des Noirs. Mère dit que c'est parce qu'on est en Afrique. Est-ce que nous deviendrons des Noirs si on vit en Afrique ?
Nous franchissons les quelques marches qui donnent accès à la véranda. En retrait, trois boys que nous n'avions pas encore remarqués, pieds nus, sobrement vêtus de chemisettes et de shorts blancs se tiennent à l'entrée de ce qui semble être le salon. Ils paraissent encore plus désorientés que nous.
L'éclairage dans les pièces, auxquelles quelques meubles disparates donnent un semblant de vie, est parcimonieux. Des ventilateurs tournent inlassablement au plafond de chaque salle. Le décor, dans son dépouillement nous apparaît austère et, surtout, triste et désolé.
Au loin, dans le bruissement d'une circulation désordonnée, se lève déjà cette symphonie mystérieuse de la nuit africaine. Dans un coin, nos bagages ont été déposés. Notre guide nous invite à nous installer. Il viendra, une heure plus tard, nous chercher pour le dîner.
Père est enchanté, Mère plus réservée. Mon frère et moi parcourons les pièces en courant. «C'est là notre chambre ?» Deux lits jumeaux couverts d'une moustiquaire qui descend du plafond font comme des lits à baldaquin. Les boys ont dressé une table avec des rafraîchissements. Ils ont des têtes sympathiques et sourient de toutes leurs dents. «Comment tu t'appelles ?» demande mon frère : «Goma, missié.» «Moi, c'est Pierre-Yves.» «Oui, missié Pièrives.» J'interviens précipitamment : «Moi, j'ai six ans. T'as un frère, toi ?»
Ils parlent un drôle de français, simplifié, mais que nous comprenons bien. L'un d'eux commande aux autres et paraît fier de ses prérogatives. Il assure les parents que nous pourrons demeurer sous sa surveillance pendant qu'ils dîneront en ville, qu'ils seront trois pour veiller sur notre sommeil. Ma mère paraît hésiter mais Père tranche en leur faveur : «Nous n'allons pas y aller à reculons. Faisons confiance à ces garçons. Je ne doute pas qu'ils nous le rendront tout naturellement.» Première expérience africaine qui ne se révélera jamais décevante.
Tôt couché après un dîner rapidement expédié, je montre à Mère d'un doigt curieux comme un insecte qui escalade la cloison à laquelle est adossé mon lit, si petit qu'il en est transparent et qu'on distingue son squelette ocre : un scorpion. Inoffensif, mais peut-être le dernier né d'un couple d'adultes qui niche à proximité. Heureusement, la moustiquaire nous prémunit, mon frère et moi, de ces redoutables visiteurs.


  • L’amour des livres, avec Bonnelecture.fr : 09/09/2017

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Pénétrer librement l'univers des connaissances ou les fruits de l'imagination d'autrui sans même avoir à se déplacer.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia