Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Acouphènes et protéodies : retour vers une écoute sereine

Couverture du livre Acouphènes et protéodies : retour vers une écoute sereine

Auteur : Jacques Aime

Préface : Joël Sternheimer

Date de saisie : 08/08/2017

Genre : Médecine, Santé

Editeur : Quintessence, Aubagne, France

Collection : Ressources & santé

Prix : 13.00 €

ISBN : 9782358052122

GENCOD : 9782358052122

Sorti le : 10/07/2017

  • Les présentations des éditeurs : 11/08/2017

À partir d'une expérience clinique portant sur cent patients souffrant d'acouphènes, l'auteur présente une étude médicale originale dont les caractéristiques permettent d'envisager un nouveau paradigme thérapeutique s'appuyant sur la Thérapie Sonore Fonctionnelle (TSF). Cet outil novateur de traitement anti-acouphènes se présente sous la forme d'écoute de séquences musicales codées (protéodies) proposées aux patients avec un protocole d'écoute s'étalant sur une durée de soins soniques d'un trimestre.

Après un rappel cyto-biochimique expliquant les mécanismes intimes cellulaires gérant la biosynthèse des protéines, l'auteur propose l'étude physique de ces «médicaments musicaux» découverts par Joël Sternheimer.

La maladie acouphénique est étudiée cliniquement avec le détail des différents tests et évaluations proposées lors du bilan médical classique en insistant sur le rôle psycho-acoustique de la latéralité de chaque oreille.

Le protocole TSF est détaillé afin d'expliquer les différentes phases de soins, notamment les conditions d'écoute et les effets physiologiques sur le patient.

L'étude clinique proprement dite est abordée avec des statistiques épidémiologiques originales et un chapitre consacré aux résultats très encourageants de cette thérapie hors du commun.

Le but de ce livre est d'apporter une information nouvelle de soins thérapeutiques faciles à mettre en place et destinés à tout patient porteur d'acouphène handicapant. Cette thérapie sonore peut être pratiquée par tout professionnel de santé désireux de soulager et aussi de guérir ses acouphéniques en souffrance.

Médecin spécialiste ORL depuis 1978, le Dr Jacques Aime traite des patients acouphéniques depuis presque quarante ans et a développé une technique de soin basée sur cette expérience.


  • Les courts extraits de livres : 11/08/2017

Historique

Mon histoire personnelle avec les acouphènes débute tôt dans ma jeunesse. Passionné par les sciences physiques, je réalisais notamment des expériences de chimie avec mon ami, Pierre. Dans les années 1960-1965, le début de la conquête spatiale nous donnait une impulsion créatrice pour fabriquer et envoyer une mini-fusée artisanale dans l'espace. Au cours d'une malencontreuse manipulation pendant la confection du carburant de l'engin, un mélange détonant explosa accidentellement à proximité de mon camarade. Ce traumatisme sonore le laissa partiellement hypoacousique et accompagné d'acouphènes résiduels.
Durant mes études médicales et ensuite pendant ma spécialité de ORL, le traitement des acouphènes restait illusoire : utilisation de vasodilatateurs cérébraux (croyance vasculaire), de vasculotropes (croyance circulatoire) ou d'anti-comitial à faible dose (croyance épileptique) avec des résultats inconstants tenant certainement plus à l'effet placebo qu'au produit actif lui-même. J'ai même utilisé dans les années 1990 le Tinnitop, stimulateur électrique avec des électrodes autour de l'oreille acouphénique couplé à une sonothérapie dégressive ; les résultats décourageants m'ont fait arrêter rapidement l'expérience.
Ma quête du traitement anti-acouphène passa par la case psychosomatique à la fin du XXe siècle par la découverte fortuite lors d'une conférence de la possibilité de donner un sens à la maladie et donc de trouver des solutions pour la guérison. C'est ainsi que l'étude de la psychogénéalogie et du décodage biologique m'ont permis d'avancer dans cette recherche du Graal sans pour autant découvrir le remède miracle. En bio-psychogénéalogie le conflit des acouphènes peut correspondre à une définition comme «le silence est insupportable» ou «trop de silence, donc je rajoute du bruit» ou «la mise en alerte» du patient à la manière d'une sirène d'alarme. Ces explications ne m'ont pas entièrement satisfait et n'ont pas spécialement guéri les patients malgré leur prise de conscience ou la réalisation de gestes symboliques de libération.
Mon travail s'est ensuite orienté vers les thérapies comportementales type TCC, EMDR et autres techniques de thérapie brève avec l'aide d'une psychothérapeute. Elle utilisait en outre dans son activité de thérapeute un outil de déprogrammation acoustique avec l'aide d'un audiomètre modifié alternant sur les deux oreilles des sons purs calibrés. Les résultats intéressants de ces séances modifiaient la perception et le ressenti des acouphènes en diminuant l'intensité sans pour autant les faire disparaître (phénomène d'habituation). C'est à cette époque (2009) que j'ai participé au premier colloque de PAFREPA à Paris où étaient réunies les différentes équipes pluridisciplinaires nationales pour le traitement des acouphènes regroupant des ORL, des audioprothésistes, des psychothérapeutes, des sophrologues... en fait des personnes s'intéressant à cette pathologie résistant à tout traitement conventionnel. J'ai donc intégré un groupe de travail qui s'est formé à Nîmes avec des médecins ORL libéraux et hospitaliers accompagnés de thérapeutes et prothésistes (auditif et même dentofacial) pour prendre en charge ces patients difficiles à soigner et trouver des solutions de soulagement avec une écoute de leur pathologie mal comprise par l'entourage et les médecins eux-mêmes.
Le déclic s'est produit à l'occasion du Congrès «Ouantique Planète» à Aix-en-Provence au printemps 2014 où j'ai découvert un conférencier original, Jean-Marie Baumier, présentant un sujet inédit : «Les protéodies : dualité musique/acides aminés mise en évidence par la physique quantique». Après cette présentation, j'ai compris que je venais de découvrir un moyen thérapeutique inédit et probablement efficace pour traiter les acouphènes.
J'ai donc dès l'automne suivant entrepris un cursus de formation pendant un an sur Paris.
Le protocole mis en place pour traiter les acouphéniques avec les protéodies a démarré par la suite et c'est cette expérience clinique que je vais décrire.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia