Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Une mer d'huile

Couverture du livre Une mer d'huile

Auteur : Pascal Morin

Date de saisie : 19/07/2017

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Rouergue, Arles, France

Collection : La brune

Prix : 13.80 €

ISBN : 9782812614378

GENCOD : 9782812614378

Sorti le : 16/08/2017

  • Les présentations des éditeurs : 11/08/2017

Depuis toujours, Danielle accueille les siens chaque été dans sa villa de la Côte d'Azur. Pour la première fois, redoutant sans doute la répétition à l'identique des repas, promenades et soirées, et puis aussi la fatigue, la vieille dame a engagé une employée de maison, Prisca.
Prisca est une jeune femme étrange, ni jolie ni laide, souriante et distante. Une énigme, qui d'emblée déstabilise Danielle et les siens, une famille de scientifiques peu enclins à partager leurs émotions. Mais n'était-ce pas l'espoir secret de Danielle ? Femme forte et malicieuse, désormais à la retraite après avoir été une neurologue reconnue, elle a toujours aimé étudier la physiologie de l'âme. Prisca en train de jardiner ou de nager, Prisca jouant avec ses boucles d'oreille, va être la météorite tombée d'une autre planète, qui, soudain, révélant leurs manques et leur frustrations, va les remettre en mouvement.

Le sixième roman de Pascal Morin est magnétique, tout en lumière et sensations. «Avez-vous un rêve ?» interroge-t-il ses personnages et avec eux, ses lecteurs. Dans les magnifiques paysages méditerranéens, une parabole subtile sur la vie, comme nécessaire renouveau perpétuel.


  • Les courts extraits de livres : 11/08/2017

Les roches météoritiques sont bien plus communes qu'on ne le pense. Elles sont composées des mêmes éléments que la Terre. Semblables à de vulgaires cailloux, elles en jonchent secrètement la surface. Il faut un oeil aguerri pour les reconnaître, à part, peut-être, dans les grands déserts où leurs traînées s'étirent sur des kilomètres, constellations de pierres noires sur le sable blanc. Il existe des hommes qui ont fait de leur chasse un métier.

Danielle effleura le rostre noir et effilé des feuilles ventrues des agaves d'Amérique. Si elle avait appuyé plus fort, elle s'y serait blessée, mais le geste était tendre, elle retrouvait en eux de vieux amis. Elle resta là quelques instants, relut le prénom de son petit-fils, «Arthur», gravé par sa main enfantine dans la chair de ces plantes mirifiques, les deux agaves géants qui encadraient la volée de marches. Le tissu cicatriciel conserverait pour toujours ces caractères malhabiles : «Arthur». Le gris bleu métallique de leurs si dangereuses feuilles, qui portait cette parure de graffitis végétaux, était là cette année encore. Comme tout le reste. Comme la maison, solide, qu'elle avait tant de plaisir à retrouver, et le monde, pérenne. Les artefacts disposés par les hommes et la nature exubérante. Ils étaient là. Juste là. Pour toujours. Et pourtant, le temps passait et Danielle avait parfois l'impression qu'il ne lui en restait plus beaucoup. Elle venait de fêter ses soixante-quatorze ans.
Le chauffeur de taxi qui l'avait déposée devant la maison lui avait donné sa carte, lui disant de ne pas hésiter à le rappeler pour qu'il la reconduise à la gare, une fois les vacances finies, mais Danielle n'avait aucune envie de penser à son départ, elle était toute à la joie de retrouver sa maison, l'odeur de l'eucalyptus du jardin, le plumage des palmiers et l'exubérance des agaves. Elle savait déjà qu'elle égarerait cette carte comme elle avait égaré toutes les autres auparavant, puisque c'était Pierre-Marie, son fils, qui arriverait le surlendemain, qui, à la fin des vacances, la reconduirait à Paris.
Cela faisait quarante-cinq ans, très exactement, qu'elle venait ici passer le mois d'août et elle avait l'impression que le paysage, le tracé du jardin et les lignes art déco de l'architecture de la maison et puis la baie, et Le Cap Nègre, au loin, étaient ancrés en elle depuis des siècles. Oui, elle en possédait une carte mentale précise, élaborée dans des zones multiples de son cerveau, par des millions de connexions neuronales, que réveillait la moindre sollicitation de ses sens. Qui l'aurait su mieux qu'elle ? Les sons, par exemple. Le chant des oiseaux de la région. Le murmure atténué des vagues, à cette hauteur. Le crissement si particulier des insectes dans la nuit chaude. Les entendre ce soir-là raviva aussitôt le souvenir de les avoir entendus tant de fois, lors de nuits d'été semblables à celle-ci, si bien que passé et présent se superposèrent sans peine, donnant plus de profondeur au temps.
(...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia