Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Pieux mensonges

Couverture du livre Pieux mensonges

Auteur : Maile Meloy

Traducteur : Hélène Papot

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Ed. de l'Olivier, Paris, France

Collection : Littérature étrangère

Prix : 20.00 €

ISBN : 978-2-87929-437-7

GENCOD : 9782879294377

D'abord il y a Yvette et Teddy ; viennent ensuite leurs filles, Clarissa et Margot, et puis c'est au tour d'Abby, Jamie et les autres. Un mariage et tout commence. Santa Barbara, Californie, les années 40 : Yvette et Teddy deviennent mari et femme.
A partir de là, les générations défilent ainsi que les temps changent. Au départ, c'est la guerre dans le Pacifique et voilà déjà arriver celle du Vietnam. Une famille se fonde, se construit puis se disperse peu à peu, chacun fait son chemin. Ce sera Hawaii, la Louisiane pour certains, pour d'autres ce sera le nouveau Mexique ou encore la France. Des départs qui font certes avancer, mais qui s'apparentent souvent à une fuite au goût subtil du mensonge. Car, sous le couvert d'une petite famille catholique bien comme il faut, en voilà une plutôt dégingandée dont les membres dérapent tour à tour. Chacun fait comme il peut face à son propre destin qui, d'ailleurs, n'est pas nécessairement très heureux, ou du moins peu conventionnel. Et puis rien n'arrive jamais au bon moment, tout semble si compliqué, alors c'est la fuite, le mensonge : un voyage en France afin de dissimuler une grossesse, une mère et une fille qui échangent leurs rôles, la fausse identité d'un père. Bref, il y a de quoi se poser des questions, alors on s'interroge :
Existerait-il une quelconque influence sur notre destin ? Pourquoi sommes-nous bornés dans notre malheur et surtout dans nos erreurs ? Mais finalement, ce qui intrigue le plus Tee Jee, le petit dernier de la lignée, c'est la mort avec toute l'injustice, le mystère et le chagrin qu'elle suscite. Malgré tout, les réponses demeurent floues, alors quand Tee Jee demande à son père si Dieu existe et qu'il n'a toujours pas de réponse claire, celui-ci confie alors à sa grand-mère qu'il ne veut pas grandir. Car voilà la difficulté ; on ne sait jamais où l'on met les pieds, et où que l'on aille un mensonge nous rattrape. De «pieux mensonges» ? Pas très catholiques en tous les cas, mais protecteurs et respectueux d'un ordre familial, ou simplement du bonheur de l'autre.


Un livre drôle, généreux, et désopilant dans lequel l'auteur, Maile Meloy, porte un regard sans complaisance sur une famille de la "middle class" américaine. Nous la suivons à travers le 20e siècle, de la Seconde Guerre mondiale à nos jours, dans une fresque familiale où les défauts des héros sont décortiqués sans complaisance.
Un «pieux mensonge» va placer les personnages dans des situations incongrues, drôles, parfois dramatiques, mais toujours jubilatoires.
Maile Meloy conserve un certain recul, ne juge pas ses personnages et laisse ainsi le lecteur libre de les aimer ou de les détester.
Coups de théâtre, révélations se succèdent dans un univers déjanté qui fait penser à celui de John Irving. Un livre à lire absolument ! ! ! !


  • Les présentations des éditeurs : 09/06/2009

Qu'est-ce qu'une tragédie ? C'est une histoire de famille qui tourne mal. En 400 pages étourdissantes, Maile Meloy raconte la saga des Santerre, une famille américaine pas comme les autres. Et c'est un demi-siècle d'histoire qui défile sous nos yeux en accéléré. De Pearl Harbor à aujourd'hui, ce roman mené tambour battant redonne ses lettres de noblesse au mélodrame : coups de théâtre, coïncidences, révélations, tout s'enchaîne dans ce récit où la vérité finit par triompher du mensonge.



  • La revue de presse Eric Neuhoff - Le Figaro du 22 juin 2006

(...) Pieux mensonge est rempli de moments touchants, de destins croisés, de détails révélateurs. Dans la famille Santerre, on garde pour soi la recette des oeufs façon John Wayne. Les oncles couchent avec leur nièce, une nuit d'égarement, et évitent de s'en vanter. En quelques lignes, l'auteur décrit la situation d'un divorcé : «Henry découvrit d'un coup l'étendue de sa réalité. Sa fille de vingt-deux ans enceinte d'un inconnu, rongée par un cancer qu'elle refusait de soigner, et devenue catholique fervente, et son ex-femme dans les bras d'une spécialiste en gâteaux de mariage.» La grand-mère qui allait rencontrer le Pape est agressée dans une ruelle de Rome. A la fin, tout le monde se retrouve en traînant les pieds. Les messes d'enterrement se confondent avec les réveillons de Noël. Le temps a passé. Ils sont là, cabossés, se souriant avec gêne, vaguement étonnés de s'entendre. On ignore qui est cette Maile Meloy, mais elle a une prose limpide et mélancolique, le chic pour raconter la première fois qu'on voit son père comme un homme âgé...


  • Les courts extraits de livres : 12/07/2006

Ils avaient été heureux pendant leurs trois mois de vie de couple, à Santa Barbara. Les endroits où l'on jouait de la musique ne manquaient pas, Yvette le faisait danser jusqu'à l'épuisement, sur un rythme effréné - si Teddy avait déclaré forfait elle aurait jeté son dévolu sur quelqu'un d'autre. Elle irradiait de bonheur en dansant : l'arc immense de son sourire glissait sous le bras de Teddy, lorsqu'il la faisait tournoyer. Pendant les interminables journées d'attente, l'image d'Yvette en train de pivoter sur elle-même, l'apparition de son sourire, envahissait le cerveau de Teddy. Il en vint à haïr la bande de Pacifique qui les séparait.

Sur le porte-avions où les occupations étaient trop rares et le temps trop long, son esprit obnubilé par Yvette ressemblait à un engrenage qui tourne fou, incapable d'établir une connexion pour libérer son énergie. Son commandant avait vu juste en l'autorisant à passer trois mois à la maison, mais ce n'était pas suffisant pour qu'une femme comme Yvette se sente mariée. La savoir seule en Californie, elle qui avait tellement l'habitude d'être aimée - son père, ses frères, ses oncles, tout le monde l'adorait - était insupportable.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia