Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

_ Daphné disparue

Couverture du livre Daphné disparue

Auteur : José Carlos Somoza

Traducteur : Marianne Millon

Date de saisie : 03/09/2008

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Actes Sud, Arles, France

Collection : Lettres hispaniques

Prix : 19.00 €

ISBN : 978-2-7427-7733-4

GENCOD : 9782742777334

Sorti le : 03/09/2008

Un voyage toujours aussi passionnant dans l'imaginaire de Somoza. Après la peinture et la poésie, il nous entraîne dans le monde fascinant de l'écriture. Profond et envoûtant, le monde éditorial se dévoile peu à peu pour notre plus grand plaisir.


«Je suis tombé amoureux d'une inconnue» est la première phrase d'un court texte incomplet écrit par Juan Cabo, écrivain à succès. Il l'a (ou l'aurait) écrit quelques heures avant un accident de la route qui le rendit amnésique dans un restaurant très littéraire... Il le retrouve dans un petit carnet énigmatique à sa sortie d'hôpital... A partir de ce court texte, Juan Cabo (ou José Carlos Somoza ou quelqu'un d'autre qui sait ?) oriente ou désoriente le lecteur dans une aventure entre fiction et réalité. La perspicacité de Juan Cabo et du lecteur seront mises à l'épreuve pour déceler le vrai du faux. L'amnésie engendre le doute chez l'écrivain, doute permanent sur la véracité des faits, des écrits, de la création littéraire («Il m'arrive une chose très bête, vraiment très bête, dis-je. Je suis écrivain, de sorte que je ne peux me fier à ce que j'écris. Qui sait si ce que j'ai écrit hier, je l'ai inventé ou vécu ? Et si je ne l'ai pas vécu, dans quelle mesure l'ai-je inventé ? Amnésique, comme je suis, comprenez-le, les mots en soi ne suffisent pas...»). Un terrible labyrinthe où le lecteur suit l'écrivain et le héros. L'auteur, spécialiste des Métamorphoses d'Ovide, saura-t-il retrouver son chemin et cette belle inconnue ? Intrigue palpitante au service et sur la création littéraire. Cette enquête originale et haletante à la chute inattendue réussira peut-être à faire douter le lecteur de l'assertion "la seule chose réelle d'un texte est l'auteur" ?

«Tu inventes, j'invente, nous inventons tous, personne ne peut vivre sans inventer.»

«Vous croyez que vous pensez librement, je crois que je pense librement, mais nous nous trompons tous les deux : en fait, nous pensons et nous faisons ce que cet être invisible nous ordonne - La vie fonctionne comme ça, mon ami. Nous sommes de simples personnages.»

«Le passé de tout être humain est identique à celui de tous ; nous ne nous différencions qu'au moment de le raconter»


Après un accident de voiture, Juan Cabo a perdu la mémoire. À son réveil, on lui apprend qu'il est un écrivain célèbre. Peu avant le drame, il a noté cette phrase dans son carnet : «Je suis tombé amoureux d'une femme inconnue.» Mais s'agit-il d'une allusion à un événement réel ou bien d'un début de roman ?

Daphné disparue a été publié en Espagne la même année que La caverne des idées, et de nombreux points de convergence existent entre les deux livres. Dans l'un et l'autre, Somoza noue et dénoue les fils de son écheveau favori : l'intrication du réel et de la littérature. Ses personnages vivent dans un monde où la ligne de partage entre réel et imaginaire n'est pas nettement tracée ; où l'essentiel n'est pas de démêler le vrai du faux, mais de savoir ce qui a du sens et ce qui n'en a pas. Ce sens ne cesse de miroiter, puis de filer entre leurs doigts comme de l'eau vive : expérience ô combien frustrante mais c'est peut-être justement dans cette frustration que réside le sens ! Émaillé de trouvailles cocasses et poétiques - ce restaurant fréquenté uniquement par des plumitifs qui passent plus de temps à écrire ce qu'ils voient qu'à manger, cette «muse professionnelle» posant pour des écrivains en mal d'inspiration, cet éditeur qui commande à plusieurs centaines d'auteurs le récit exhaustif d'une même nuit madrilène - Daphné disparue est une subtile méditation qui se lit comme un thriller : du Raymond Roussel revu et corrigé par Chandler ou Hammett. Un plaisir de lecture à la fois intense et raffiné.


Juan Cabo est un écrivain célèbre, mais il a perdu la mémoire.
Il cherche à retrouver le fil de sa vie, à mettre en mots la suite de cette mystérieuse phrase couchée sur son carnet : "Je suis tombé amoureux d'une femme inconnue", en faisant le parcours à l'envers.
Il rencontre de nombreux personnages qui se métamorphosent.
Tout s'emmêle, se démêle dans ce labyrinthe d'une histoire en construction. Où est la fiction ? Quels rôles jouent les protagonistes de cette histoire ? Qui est réellement Juan Cabo ? Qui est Muse Gabbler Ochoa ?
Plus nous avançons dans notre lecture, plus nous sommes envahis de questions, complètement pris dans la toile de la narration.
Récit en abîme, livre dans le livre, questionnement sur la création ; ce livre qui vous prend est une passionnante aventure dans l'imaginaire, la fiction pure, d'un irrésistible charme, en filigrane "Les Métamorphoses" d'Ovide.


  • Les présentations des éditeurs : 14/07/2012

«Je suis tombé amoureux d'une femme inconnue» : romancier à succès, Juan Cabo ne dispose que de ces quelques mots pour reconstruire son identité. Il les a couchés sur un carnet avant l'accident qui lui a coûté la mémoire. Mais l'inconnue est-elle une créature réelle ou de fiction ? De retour au «cercle littéraire», où il a dîné le soir de la tragédie, Juan Cabo y rencontre une poignée de figures équivoques puis un détective spécialisé dans les affaires littéraires, qui lui présente une «muse» vendant des postures aux écrivains en mal d'inspiration. Dans un étonnant dédoublement de la réalité, avec Les Métamorphoses d'Ovide en surimpression, les personnages finissent par trouver leur auteur et, grand instigateur de tous les stratagèmes, l'écrivain en vient à posséder un pouvoir à faire pâlir les dieux de l'Olympe.
Comme dans tous les romans qui suivront Daphné disparue, J.-C. Somoza excelle à brouiller les pistes, mais ici protagoniste et lecteur jouent à armes égales : ils ne disposent que du texte pour résoudre toutes les énigmes.

José Carlos Somoza est né à La Havane en 1959 et vit à Madrid Ses ouvrages, parus chez Actes Sud, La Caverne des idées (2002, Babel n° 604), Clara et la pénombre (2003, Babel n° 669), La Dame n° 13 (2005, Babel n° 793) et La Théorie des cordes (2007, Babel n° 911), sont traduits dans le monde entier.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia