Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. L'Apocalypse selon Fred

Couverture du livre L'Apocalypse selon Fred

Auteur : Philippe Setbon

Date de saisie : 20/08/2010

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Buchet Chastel, Paris, France

Collection : Littérature française

Prix : 24.50 €

ISBN : 978-2-283-02458-4

GENCOD : 9782283024584

Sorti le : 06/05/2010

Fred, 55 ans, écrivain en panne, est un gars comme vous, comme moi, sauf qu'il a un petit problème avec la réalité. Quand son vieux copain de lycée Zucchini, roi des plans foireux, débarque, sa vie va se transformer en (vrai ?) cauchemar, et ça va être encore plus compliqué pour lui de démêler la fiction de la réalité. L'apocalypse, la vraie, peut commencer... voilà un roman absolument différent, décapant et jubilatoire !


  • Les présentations des éditeurs : 22/01/2011

Depuis des années, Fred croit à l'apocalypse, à la grande catastrophe qui mettra un point final à l'histoire de l'humanité. Il est même convaincu qu'elle aura lieu de son vivant. Il espère seulement qu'elle ne tardera pas trop, afin d'en jouir en pleine possession de ses moyens. Mais c'est une apocalypse plus sournoise qui advient. En douce. Sans faire de bruit.
Fred a cinquante ans. Il a écrit de nombreux romans policiers, des scénarios. Il a même connu son heure de gloire et gagné beaucoup d'argent. Aujourd'hui, il traverse une véritable crise d'identité. Pour la première fois, il est en panne sèche. Il ne désire plus rien. Il est seul, abandonné de tous. Sans femme, sans ami, sans avenir. C'est dans le passé, un soir de beuverie, qu'il décide d'aller chercher le salut. Un simple coup de fil à son meilleur copain d'avant, qu'il n'a pas revu depuis trente ans. Et qui va faire de sa vie un enfer. Ou plutôt un autre genre d'enfer.

Philippe Setbon est dessinateur, scénariste, réalisateur et auteur de romans (Flammarion, Rivages).



  • La revue de presse Benjamin Fau - Le Monde du 25 juin 2010

Ce pourrait être un roman noir banal, se dit-on, pour se rendre compte aussitôt qu'on est à peine au premier quart de L'Apocalypse selon Fred et que certains détails, certaines fissures dans le récit, laissent deviner que ce n'est pas un livre comme les autres. Le fantastique s'invite soudain : les vampires existent sans que cela ne semble vraiment surprendre personne, un acteur de films de sabre japonais prend corps et conscience...
Dans ce jeu de combinatoire narrative qu'on pourrait craindre par trop abstrait, trop oulipien pour laisser entrer le monde extérieur, la première attention de Philippe Setbon a été de ne pas perdre le lecteur ("Le pari était de ne pas perdre le lecteur, tout en s'autorisant tout, d'être complètement libre comme on peut l'être dans un roman"), mais également de rendre compte d'une certaine réalité contemporaine...
Exemple rare de roman qui donne l'impression de se générer de lui-même, de grandir et de développer ses embranchements comme une plante fait croître tiges et feuilles, L'Apocalypse selon Fred est plus qu'un bon roman noir ou fantastique : c'est un formidable témoignage sur la fabrique du roman, le fonctionnement de l'imaginaire et la façon dont les hommes vivent avec leurs fantasmes, leurs regrets et leurs désirs.


  • Les courts extraits de livres : 20/08/2010

L'apocalypse, Fred l'avait vu arriver. Progressivement, année après année, il avait fini par se dire qu'elle surviendrait de son vivant. Espérant qu'elle ne tarderait pas trop, afin qu'il puisse en jouir en pleine possession de ses moyens. Mais dans l'esprit quelque peu dépressif de Fred, cette fin du monde (qui marquerait aussi la fin de ses soucis) allait se produire dans un torrent de flammes, dans le souffle incandescent d'une bombe à neutrons, ou dans un glorieux tsunami planétaire, qui engloutirait toute création humaine.
En fait, et à sa suprême déception, Fred avait fini par comprendre que l'apocalypse était bel et bien survenue, mais qu'il ne s'en était pas aperçu.
D'abord, Fred avait eu cinquante ans. Puis bientôt cinq de plus. Ensuite, il avait perdu un de ses sens favoris : celui du goût. Fred ne désirait plus rien. Ni le bon vin, dont il était si friand jadis, ni les femmes qui avaient pourtant occupé les trois quarts de ses pensées durant plusieurs décennies, ni le boulot. Fred avait réussi trop jeune et, par conséquent, vieilli trop vite. Ce n'est pas exactement ce que lui avait expliqué son psy, mais grosso modo, ça se résumait à cela. Autour de lui, les gens qu'il connaissait - amis, rivaux, parents - avaient commencé à mourir l'un après l'autre. Suivant ainsi l'ordre des choses, disons. Le peu de valeurs dont Fred avait toujours été certain s'effritait à une vitesse alarmante, et le monde tel qu'il était lui donnait la nausée.
Frédéric Justin, «Fred» pour les intimes, et pour les autres aussi d'ailleurs, avait longtemps eu la réputation d'un cynique, mais d'un cynique drôle et énergisant, qu'on aimait à inviter à des soirées parisiennes, parfois sur les plateaux de télévision, pour discourir sur son dernier roman avec une irrésistible fausse modestie, ou incendier les oeuvrettes de la concurrence, avec une confraternelle malveillance.
Mais Fred avait cessé d'être amusant, il s'était mis à ressasser, à ruminer, à parler du «bon vieux temps», des jeunes d'aujourd'hui qui ne comprenaient rien à rien, il s'était même mis à critiquer leur musique, leur goût vestimentaire. Mauvais signe, ça...
La récession avait laminé les économies de Fred, et dans la panique généralisée qui s'était installée, puis normalisée, comme un mode de vie somme toute admissible, Fred avançait à tâtons, priant le ciel qu'il lui épargnât les obstacles trop vertigineux, et atténuât la fréquence des coups dans la gueule.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia