Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

3 metres au-dessus du ciel

Auteur : Federico Moccia

Traducteur : Monique Baccelli

Date de saisie : 00/00/0000

Prix : 13.00 / 85.27 F

ISBN : 978-2-07-055074-6

GENCOD : 9782070550746

Acheter 3 metres au-dessus du ciel chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 18/07/2006

Jeunes et dechaines, ils s’aiment
jusqu’a decoller de terre,
jusqu’a toucher le ciel.
Plus que ca.
Au moins.., trois metres au-dessus du ciel !
Mais ils ne sont pas seuls: il y a le lycee,
les parents, la bande de copains qui derape
et franchit les limites…

Une histoire d’amour haletante.

Le livre culte de la jeunesse italienne.

  • Les courts extraits de livres : 18/07/2006

Le livreur veut lui remettre le paquet, mais quand l’homme voit Step, il se precipite sur la porte en essayant de la refermer. Step ne comprend pas, mais instinctivement il se jette en avant. Il met le pied au milieu de la porte et la bloque. Le livreur recule pour tenir son carton en equilibre. Pendant que Step est la, le visage appuye sur le bois sombre et froid, a travers la fente, il le voit. Il est pose sur un fauteuil a cote de son manteau de fourrure. Brusquement il se rappelle. Ce sac, c’est pour Noel que son frere et lui le lui ont offert. Rage, desespoir, desir de ne pas etre la, de ne pas en croire ses yeux decuplent ses forces. Il ouvre grand la porte en flanquant l’homme par terre. Il entre comme un fou dans le salon. Et il voudrait etre aveugle plutot que de voir ce qu’il voit. La porte de la chambre a coucher est ouverte. La, entre les draps froisses, avec un visage different, meconnaissable pour lui qui l’a vu mille fois, il y a sa mere. Elle est en train d’allumer une cigarette d’un air innocent. Leurs yeux se rencontrent, et en un instant quelque chose se brise, s’eteint pour toujours. Et ce dernier cordon ombilical d’amour est lui aussi rompu, et tous deux, en se regardant, hurlent en silence, pleurent a chaudes larmes. Puis, lui s’eloigne, tandis qu’elle reste la, dans le lit, sans un mot, se consumant comme la cigarette qu’elle vient d’allumer. Brulant d’amour pour lui, de honte pour elle-meme, pour l’autre, pour cette situation. Step va lentement vers la porte. Il s’arrete. Il voit le livreur sur le palier, pres de l’ascenseur, avec ses toasts a la main, qui le fixe en silence. Puis tout a coup des mains se posent sur ses epaules : Ecoute… C’est l’homme.