Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

A bas la nuit !

Couverture du livre A bas la nuit !

Auteur : Adrien Goetz

Date de saisie : 29/04/2006

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Grasset, Paris, France

Prix : 17.00 / 111.51 F

ISBN : 978-2-246-70381-5

GENCOD : 9782246703815

  • Les presentations des editeurs : 14/05/2006

Qui est Maher ? L’homme dont tout le monde parle, sur qui chacun a un avis, dont tous pretendent connaitre les secrets ? Comment un jeune homme d’origine tunisienne, ne dans un quartier de la Plaine-Saint-Denis, se retrouve-t-il au premier plan du monde de l’art, des grands collectionneurs et des marchands parisiens ? Les ragots vont bon train. Une bien curieuse reussite ! Un beur ! Comment a-t-il pu heriter la collection de Laura Bagenfeld, la riche excentrique amie de Peggy Guggenheim et Clara Haskil ? Et prendre son nom ?
Un couple de conservateurs de musee le rencontre lors d’une fete a Florence. Sous leurs yeux, la petite amie de Maher, Jeanne, est enlevee. La rancon : sept tableaux de la collection Bagenfeld, que rien ne lie en apparence les uns aux autres. Le couple se retrouve entraine de la Suisse a l’Italie, en passant par une ile mysterieuse au coeur du Pacifique et les caves d’une cite de la Seine-Saint-Denis, dans une traque ou la personnalite de Maher est au centre de l’intrigue. Rejete par le monde des collectionneurs, paria dans sa cite, seul au monde, il emerveille et fascine, magnifique et pitoyable Gatsby des temps modernes.
Dans ce roman dont le narrateur est le couple de conservateurs, ecrit a la premiere personne du pluriel, les oeuvres d’art sont ainsi des personnages : Ucello, Watteau ou Caravage accompagnent comme des ombres le destin mysterieux de Maher.

Adrien Goetz est l’auteur de trois romans publies aux editions du Passage : Webcam (2003), La Dormeuse de Naples (Point Seuil, prix des Deux Magots et prix Roger-Nimier 2004), et Une petite legende doree (2005). Enseignant l’histoire de l’art a la Sorbonne, il collabore a Beaux-Arts Magazine. Il est secretaire general d’une ONG, Patrimoine sans frontieres, qui sauve des sites oublies a travers le monde.

  • La revue de presse Benoit Duteurtre – Le Figaro du 27 avril 2006

… Adrien Goetz (deja remarque pour Webcam et La Dormeuse de Naples), avec cet etrange roman qui rappelle les aventures de Tintin, tout en presentant les raffinements d’une litterature francaise encore etourdie par le beau style et les reves bourgeois.

Dans A bas la nuit, le personnage le plus pauvre habite un chateau plein de meubles anciens et de tableaux de maitre. Il s’agit du narrateur ou plutot des narrateurs, puisque l’auteur confie son recit a un couple d’historiens d’art en voyage de noces. Jusqu’au bout du livre, ils parlent d’une meme voix, a la premiere personne du pluriel. Invites dans une soiree a Florence, les tourtereaux se trouvent entraines dans une affaire de tableaux voles. D’une propriete en Suisse a une ile du Pacifique Sud, d’une maison de milliardaire a l’autre, ils suivent la piste malgre eux, croisent des personnages extravagants et bien croques…

on aimerait voir Adrien Goetz se confronter davantage au reel ; mais on salue l’effort de l’auteur pour faire souffler l’esprit romanesque sur ses passions artistiques et ses reves de particules.