Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

à la découverte du dit du Genji

Auteur : Murasaki Shikibu

Le Dit du Genji de Murasaki-shikibu est un texte fondateur de la littérature et de la culture japonaises. Écrit par une jeune femme au début du XIe siècle, ce roman-fleuve conte les aventures du prince Genji, Le Radieux, au coeur de la Cour impériale de Heian, l’actuelle Kyôto. D’intrigues amoureuses en manoeuvres politiques, le Genji mène une vie illustre accompagnée tout au long du récit par la poésie, la musique, la peinture, la danse et la nature.

Le Dit du Genji plonge le lecteur dans un tourbillon de personnages et de péripéties : au gré des 54 chapitres qui composent le roman, c’est près d’une centaine de personnages et de destins qui se croisent, pendant une période qui dure environ 75 ans. À cette multiplicité des personnages s’ajoute celle de leurs noms dans la traduction française de René Sieffert : les personnages principaux sont identifiés par un surnom littéraire, auquel se juxtapose parfois leur rang ou leur fonction officielle (cette dernière évoluant souvent au fil des ans). Le Genji est ainsi, au fil des pages, successivement appelé « Genji », « Sire Le Radieux », « Commandant Conseiller », « Général », « Grand Conseiller Surnuméraire », « Ministre du Dedans », « Grand Ministre », « Empereur Exalté », etc.
Cette accumulation des appellations et des péripéties constitue un obstacle de taille pour le lecteur, que nous avons souhaité lever en publiant aujourd’hui ce livre.