Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

A la rencontre des Romains

Couverture du livre A la rencontre des Romains

Auteur : Magali Wiener-Chevalier

Date de saisie : 20/05/2007

Genre : Jeunesse a partir de 9 ans

Editeur : Castor poche-Flammarion, Paris, France

Collection : Castor doc

Prix : 8.50 / 55.76 F

ISBN : 978-2-08-163458-9

GENCOD : 9782081634589

Sorti le : 04/05/2007

  • Les courtes lectures : Lu par Joachim Salinger – 25/06/2007

Telecharger le MP3

Joachim Salinger – 31/05/2007

  • Les presentations des editeurs : 25/06/2007

Quelle etait la vie quotidienne des Romains ?
Quel role avaient les esclaves ? Qui etaient les gladiateurs qui se battaient dans l’arene ? En combien de temps l’Empire romain s’est-il construit ?
Ce livre repond a vos questions, en donnant a voir, chapitre apres chapitre, les points essentiels de la civilisation romaine : les differents ages de la vie, le pouvoir politique, l’armee, la religion, les loisirs…

  • Les courts extraits de livres : 25/06/2007

Des nuits bruyantes

Pour eviter les accidents et permettre aux pietons de se deplacer plus facilement, une loi votee en 50 avant J.-C, lex Julia Municipalis, interdit la circulation du lever du soleil a la dixieme heure (milieu de l’apres-midi), sauf pour les chars de ceremonie, les convois qui transportent des materiaux de construction et enlevent les ordures. Les nuits sont donc bruyantes et le poete Martial se plaint du vacarme des roues a jantes metalliques sur les paves : La nuit, tout Rome passe juste a cote de mon lit.

Une Rome de marbre

Au F siecle apres J.-C, l’empereur Auguste renove les monuments et se lance dans une politique architecturale ambitieuse pour creer une nouvelle Rome. Il fait batir de nombreux temples, construire un nouveau forum, le Forum d’Auguste, pour celebrer la victoire sur les assassins de Cesar. Pour ces constructions, on utilise principalement le marbre blanc et le marbre de couleur, ce qui fait dire au nouvel empereur qu’il a transforme une Rome en brique en une Rome de marbre.