Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

A mon corps defendant, l’Occident

Auteur : Chahdortt Djavann

Date de saisie : 18/11/2007

Genre : Documents Essais d’actualite

Editeur : Flammarion, Paris, France

Prix : 19.00 / 124.63 F

ISBN : 978-2-08-120099-9

GENCOD : 9782081200999

Sorti le : 09/10/2007

  • Les presentations des editeurs : 19/11/2007

Que veut dire islamisme ?
Quelle a ete la responsabilite de l’Occident dans son avenement ?
Pourquoi le regime des mollahs veut-il se doter de l’arme nucleaire ?
A quoi ont servi les huit annees de la presidence du modere Khatami ?
Pourquoi Ahmadinedjad ?
Quelles sont la nature, la structure et la strategie du regime islamique ?
Pourquoi la politique internationale de l’Amerique et de l’Europe ont-elles ete desastreuses au Moyen-Orient ?
Faut-il construire des mosquees en France ?
L’Europe avec ou sans la Turquie ?
Dans cet essai, Chahdortt Djavann, en s’appuyant sur des faits etablis, nous apporte, avec brio, des analyses claires et etoffees ainsi que des elements de reponse.
L’auteur, tout en critiquant la politique occidentale, a choisi pour toujours son camp, meme si c’est a son corps defendant.

Nee en Iran en 1967, Chahdortt Djavann s’est fait connaitre par un vibrant plaidoyer pour la laicite, Bas les voiles (Gallimard, 2003). Elle est egalement romanciere.

  • Les courts extraits de livres : 19/11/2007

Extrait de l’introduction :

Au printemps 2005, l’Alliance francaise de Washington, avec la collaboration de quelques universites americaines, m’a invitee a faire une tournee de conferences aux Etats-Unis. Au meme moment, je m’engageais aupres de mon editrice a ecrire mon roman Comment peut-on etre francais ? Je l’ai termine fin septembre 2005 et, le 17 octobre, je suis partie pour l’Amerique. En un mois, je devais donner 16 conferences dans 12 villes ! En trois langues, francais, anglais, mais aussi farsi, je devais illustrer les problemes de l’islam politique face a la democratie et la laicite.
Mon itineraire paraissait simple sur le papier. Les douze villes et l’horaire des conferences tenaient en deux pages. Je n’avais aucune conscience de la notion de distance aux Etats-Unis, mais quand meme : 12 villes en un mois, meme en France, c’est beaucoup ! J’ai passe l’essentiel de mon temps dans les aeroports, les avions et les salles de conferences.
Cette tournee de conferences a ete une experience unique. J’ai pu mesurer la generosite du public americain, mais aussi sa curiosite. Les rencontres avec differents publics ont donne lieu a des discussions et a des questions dont je ne peux pas faire abstraction aujourd’hui. Des mon retour a Paris, j’ai commence a faire de serieuses recherches. En entreprenant de faire ce livre, je savais bien qu’il devrait conjuguer des temps differents et des themes differents, que ce serait la son interet principal, et aussi une difficulte majeure ; mais je n’imaginais pas que sa redaction serait aussi fortement bousculee par les heurts de l’actualite.
En Amerique, j’ai ete souvent interrogee, sur la compatibilite de l’islam avec la democratie, sur l’election d’Ahmadinejad, sur le programme nucleaire de l’Iran, sur sa volonte proclamee de rayer Israel de la carte. Ces questions m’ont ete posees ici aussi, en France, dans les debats, rencontres, conferences, cafes litteraires, interviews, emissions de radio ou de television auxquels j’ai participe depuis deux ans… Sur tous ces sujets, je constate a regret que j’avais bien raison de craindre et de denoncer le pire. Pendant les annees ou l’on saluait en Europe et surtout en France les ouvertures democratiques du regime iranien, mon opposition au regime des mollahs etait jugee radicale. Aujourd’hui, les ambitions nucleaires du regime islamique, son antisemitisme et sa haine d’Israel ne sont plus un secret ; on commence a parler de ses actes barbares et de la repression en Iran, des massacres d’etudiants opposants, des assassinats d’intellectuels, des prisonniers politiques, de la lapidation des femmes accusees d’adultere, de la pendaison des filles violees… Plus personne ne doute de l’implication du regime des mollahs dans le terrorisme au Proche et au Moyen-Orient, ce terrorisme qu’il soutient financierement, materiellement et politiquement. Ce qui hier encore relevait plus ou moins du tabou devient aujourd’hui une sorte de lieu commun repercute sur les ondes de la radio et de la television. Les temps changent. On lit dans les journaux que le Hamas est proche des Freres musulmans et que les Freres musulmans sont proches du regime iranien. On lit que les Freres musulmans, le Hamas, le Hezbollah, le Djihad islamique, comme beaucoup d’autres mouvances islamiques a travers le monde, sont finances en partie par les petrodollars du regime islamique d’Iran. L’heure de verite a-t-elle sonne ?