Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

A tete reposee

Auteur : Pascale Lemee

« Pendant plusieurs mois me venait à l’esprit l’air de 1, 2, 3, nous irons au bois ; chaque fois je réinventais les paroles, puis un jour j’ai dit le titre : A tête reposée. Dès lors je savais qu’un texte existerait, qu’il existait déjà dans la fin de 97, rue de Jersey (*). Un texte que je n’avais pas pu écrire dans cette parole coupée, qui ici enfin s’épuiserait.
Il s’agissait de donner à cette parole un corps, d’oser le regarder, de l’accompagner aussi dans cette façon qu’il aurait d’éprouver l’histoire, et d’aller avec lui au bout de ce qui devait être dit, comme un passage obligé, parce qu’il fallait que cela soit dit.
Il est des histoires dévoilées qui font fin et cependant offrent la possibilité d’autres textes qu’elles nourrissent, cette fois, souterrainement. »