Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Abrégé de l’histoire de Port-Royal (EDITION DE JEAN LESAULNIER ; PREFACE DE PHILIPPE SELLIER)

Auteur : Jean Racine

Oeuvre secrète de Jean Racine, l’Abrégé de l’histoire de Port-Royal est également une oeuvre inachevée : un véritable écrivain s’attaquait pour la première fois à composer une histoire de la célèbre abbaye. Le manuscrit mystérieux disparut jusqu’au jour où un libraire inconnu en fit paraître une première partie, suivie, vingt-cinq ans plus tard, en 1667, d’une autre édition : elle présentait la première, avec une deuxième partie.
Louis Racine se rendit compte aisément que l’ouvrage de son père ne couvrait que les deux tiers du siècle, et il ne pouvait lui échapper que Jean Racine projetait de dépasser 1665-1669. D’autre part, quand, pour qui et pourquoi Racine a-t-il entrepris de composer cette ” histoire ” : serait-ce pour le nouvel archevêque de Paris ? Serait-ce pour présenter une apologie pieuse de Port-Royal ? Ne serait-ce pas pour s’inscrire dans une longue tradition historiographique que l'” enfant de Port-Royal ” se proposa d’offrir à ses futurs lecteurs ce chant joyeux et serein ?
Au jugement de Boileau ” c’était le plus parfait morceau d’histoire que nous eussions en notre langue. “