Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Actrice

Couverture du livre Actrice

Auteur : Stephane Carlier

Date de saisie : 11/05/2007

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Pocket, Paris, France

Collection : Pocket. Best, n 12906

Prix : 5.80 / 38.05 F

ISBN : 2-266-16018-4

GENCOD : 9782266160186

Sorti le : 19/04/2007

  • Les courtes lectures : Lu par Agathe L’Huillier – 08/06/2007

Telecharger le MP3

Agathe L’Huillier – 08/06/2007

  • Les presentations des editeurs : 12/05/2007

Comme tant d’autres de sa generation, Claudine Berger fut l’une des vedettes du cinema francais des annees 1970 auxquelles la decennie suivante fut fatale. Et les souvenirs qu’elle evoque avec le journaliste charge de rediger sa biographie ne soulignent que trop la realite de ses projets actuels : le premier film d’une jeune realisatrice qui peine a trouver preneur, un telefilm dont elle quitte le plateau des le premier jour de tournage, ou encore le doublage d’un dessin anime. Dans son journal comme dans sa vie, ceux qui l’entourent – sa fille, son agent, certaines stars, quelques amis – ne font plus que passer et, pour Claudine, le temps semble venu d’abandonner ses dernieres illusions. A moins que le destin, et son propre talent, ne lui offrent une derniere chance…

(…) un beau portrait de femme. Le monde du cinema est croque avec malice et credibilite.
Florence Bourgain – Le Figaro Magazine

  • Les courts extraits de livres : 12/05/2007

Avril

le 3

Ne trouvant plus d’emploi comme actrice, Miou-Miou travaille comme caissiere au Mac-Mahon, un cinema pres de l’Etoile. Le public s’y rue, mais c’est pour la voir elle, et non les films, ce qui a le don de l’irriter et pour effet de la rendre agressive. Elle parle a ses clients comme a des chiens. Comme une retrospective Rosatti a lieu dans cette salle, on m’a chargee de lui expliquer qu’il faut qu’elle change d’attitude. Je me rends au Mac-Mahon et commence a lui parler… Apres, je ne sais plus. Je me suis reveillee en m’entendant prononcer cette phrase : Tu pourrais quand meme faire un effort !

le 7

– Deux choses… Elle ecrase sa cigarette.
– D’abord, j’ai confirme Almarao…
– Almarao. Le Portugal. Le prix.
– Ah, oui.
– Ca y est, c’est fait, c’est confirme…
Le telephone sonne. Elle soupire et hurle a Lea, dans le bureau voisin, de prendre l’appel. Elle marque une pause, s’assure que Lea prend, et enchaine :
– Donc, tu pars trois jours, du 18 au 20 mai. 18, 19, 20. Je te prepare tout ca et je te l’envoie.
Je hoche la tete. Elle poursuit :
– Alors, la bonne nouvelle…
– Le Portugal est deja une bonne nouvelle !
– Oui, les Portugais sont tres sympas… Mais j’ai encore mieux : un Mercredi de la vie !
– Quel titre !
– Non, ce n’est pas le titre, c’est… A cet instant, Lea passe la tete par la porte :
– Paule, c’est Richard.
– Je le rappelle, dis-lui que je le rappelle.
– Il appelle de Sao Paulo…
– Bon, je prends. Lea disparait. Paule me demande de l’excuser et soupire a nouveau. Ses mains cherchent son paquet de cigarettes.
Son telephone sonne. Elle extrait une cigarette du paquet, l’allume et decroche :
– Richard, old bird, comment vas-tu ?….