Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Ahmed, le maître des corps

Auteur : Christian Borromée

Emmenée en esclavage par des pirates barbaresques, la comtesse de Souvary se retrouve libérée à Toulon après quelques années. Elle repasse sa vie au harem. La captivité, qui tombe sur des femmes qui perdent toute liberté et tout repère, est e royable à supporter. Nues, épilées, elles sont contraintes à obéir par des châtiments répétés.
Ahmed, qui dirige le harem, est un noir immense, ventripotent, imprévisible, qui passe de la colère, à de longs silences, au rire éclatant ou à l’humour le plus humiliant. La comtesse subit la fureur de son maître, pour être épargnée en d’autres occasions. La comtesse se demande si elle n’est pas traitée d’une manière di érente de celle de ses compagnes. Tout change le jour où Ahmed l’habille et lui dit qu’il va l’emmener avec lui pour e ectuer des accouchements. Des rapports ambigus vont se nouer entre la comtesse et Ahmed.
Ils paraissaient heureux de parler ensemble, mais on ne pouvait rien dire de plus. Juste quelques allusion voilée aux mystères de la femme, entre l’humiliation et le culte d’un amour sans désir.