Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Aime

Couverture du livre Aime

Auteur : Dominique Sigaud-Rouff

Date de saisie : 28/01/2006

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Actes Sud, Arles, France

Collection : Domaine francais

Prix : 12.00 / 78.71 F

ISBN : 978-2-7427-5879-1

GENCOD : 9782742758791

  • Les presentations des editeurs : 14/05/2006

“Ma propre impuissance me sidere. Jusqu’au bout, elle me siderera. Je peux desirer l’enfant que je porte et le perdre. Je peux desirer l’enfant que je porte et faire l’inverse de ce qu’il faudrait. Je peux desirer l’enfant que je porte et que sa presence, dans le meme temps, me mette face a ce qui, en moi, rend cette presence difficile. Je sais que ces contradictions existent, ces contraires en soi. Celle-la est peut-etre la plus difficile a admettre. La vie est en jeu.” Une femme se decouvre enceinte. La plenitude de la maternite reprend ses droits pour elle une nouvelle fois. Mais l’espoir vacille et se perd. L’enfant a venir ne naitra pas. Portee par la necessite de comprendre ce qui s’est passe, en elle et autour d’elle, l’ecrivain analyse, a travers ce recit, non pas sa tristesse mais ce qui accompagne et genere cette tristesse, elle convoque au plus profond d’elle-meme la douceur, l’experience, le souvenir, mais aussi l’ambiguite et le double enfouis. Car il s’agit dans ce livre de revenir a cette part de silence, de peur et d’egoisme meles, a tous ces spectres de durete et d’orgueil entrevus des l’enfance dans le regard des meres. Il s’agit d’exhumer ces modeles avec – ou contre – lesquels nous construisons notre avenir, notre image et notre feminite, avec – ou contre – lesquels nous defendons nos desirs d’enfants. Interruption, perte, effacement, oubli. Les femmes parlent peu de ces innombrables absents. Ainsi s’impose ce recit qu’il faut lire et faire lire, porter pour pouvoir dire…

Dominique Sigaud-Rouff est romanciere Aime est son neuvieme livre.

  • La revue de presse Martine Laval – Telerama du 25 janvier 2006

Un recit a la premiere personne. Des phrases courtes, epluchees a l’extreme. Des mots crus, d’une sensibilite infinie. Une femme, Dominique Sigaud – qui signe desormais Sigaud-Rouff -, raconte son desir d’enfantement, et ses echecs…