Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Ainsi parlait T.15 ; Victor Hugo

Auteur : Victor Hugo

« L’ensemble de mon oeuvre, proclamait Hugo, fera un jour un tout indivisible. Un livre multiple résumant un siècle, voilà ce que je laisserai derrière moi. » De fait, ses oeuvres complètes, publiées chez Jean-Jacques Pauvert, comportent pas moins de 53 volumes !
De Hugo que lit-on aujourd’hui ? Deux romans : Les Misérables, Notre-Dame-de-Paris. Et encore ,le cinéma et la comédie musicale y sont pour beaucoup ! Mais tout le reste de l’oeuvre – la poésie, le théâtre, les essais -, qu’en lit-on, qu’en sait-on réellement ?
Hugo est devenu un mythe : si, aux yeux de tous, pour la culture Shakespeare personnifie l’Angleterre, Dante l’Italie Cervantès l’Espagne, Goethe l’Allemagne, Hugo personnifie la France, et nul autre, pas même Molière ou Voltaire mieux que lui.
D’emblée, n’est-ce pas pour l’accueillir sa dépouille que l’église Sainte-Geneviève a été transformée en Panthéon à la gloire des « Grands Hommes » ? Hugo ne s’identifiait-il pas lui-même aux plus hautes valeurs de la France et de l’Humanité : « Autant qu’il est permis à l’homme de vouloir, je veux détruire la fatalité humaine ; je condamne l’esclavage, je chasse la misère, j’enseigne l’ignorance, je traite la maladie, j’éclaire la nuit, je hais la haine. Voilà ce que je suis, et voilà pourquoi j’ai fait Les Misérables. » Lire Hugo, bien sûr, il a tant à nous apporter aujourd’hui encore ! Mais par où commencer ? Les fragments rassemblés et présentés par Pierre Dhainaut, grand poète et lecteur passionné de Hugo, sont la meilleure introduction et la meilleure récapitulation de cette oeuvre toujours incontournable.