Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Ainsi parlait ; Thoreau: dits et maximes de vie (édition bilingue français/anglais)

Auteur : Henry David Thoreau

De Henry David Thoreau, on ne connaît en France le plus souvent que Wal- den, réflexion sur l’économie, la nature et la vie simple menée à l’écart de la société, et son essai sur La Désobéissance civile, qui, réédités dans les an- nées 60, sont devenus pour les jeunes de mai 1968 des références absolues.
En réalité l’oeuvre de Thoreau est immense et encore largement non traduite en français : aux nombreux essais, récits et romans, il faut ajouter le Journal rédigé de 1837 à 1861 ainsi qu’une énorme correspondance.
Et peu d’auteurs ont eu un rayonnement aussi vaste et durable dans les domaines les plus divers : dans le domaine politique, il a exercé une influence essentielle sur Gandhi ou Martin Luther King, mais aussi sur l’écologie poli- tique ou la pensée libertaire. En littérature, sur Romain Rolland, Stevenson, Henry Miller ou Hemingway. Tolstoï s’enthousiasme pour La Désobéissance civile et le traduit en russe. En musique, John Cage voit en Thoreau son maître.
Pénétré d’humanisme gréco-latin, Thoreau voit dans l’amour et le respect de nature la source de toute sagesse : « Toutes les formes naturelles – feuilles de palmier et glands, feuilles de chêne, sumac et cuscute – sont autant d’aphorismes intraduisibles » (Journal, août 1845). Le naturaliste, le moraliste et le pacifiste sont chez lui un seul et même homme.