Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Ame et archetypes

Auteur : Marie-Louise von Franz

Traducteur : Monique Bacchetta | Jeanne Kohli-Dangel | Etienne Perrot

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Psychologie, Psychanalyse

Editeur : la Fontaine de Pierre, Paris, France

Prix : 25.00 / 163.99 F

ISBN : 978-2-902707-51-5

GENCOD : 9782902707515

Acheter Ame et archetypes chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le journal sonore des livres : Lu par Charles Lieber – 07/01/2010

Telecharger le MP3

  • Les presentations des editeurs : 29/11/2006

Les archetypes, a la maniere des instincts, faconnent les comportements humains. Lorsque nous nous mettons a l’ecoute de nos reves ou laissons monter en nous des images, des impressions ou des emotions, nous entrons peu a peu en contact avec la profondeur de l’inconscient, avec les structures archetypiques. Et un dialogue s’instaure entre l’inconscient et le conscient, un dynamisme se cree, qui mene a une certaine realisation de soi.
Parmi les grandes images archetypiques qui jalonnent ce chemin que C.G. Jung a appele processus d’individuation, nous pouvons rencontrer dans nos reves un animal secourable, un arbre de vie, l’esprit du mal, le royaume de l’au-dela, la grande Mere, le Pere esprit, ou encore des mandalas, des formes geometriques evoquant la totalite… Souvent, ce sont des lieux et des personnages familiers qui incarnent ces entites, conferant a notre quotidien une ampleur nouvelle.
Pour decrire et expliciter les processus inconscients et leur integration dans notre monde conscient, Marie-Louise von Franz part frequemment dans cet ouvrage, comme dans un grand nombre de ses ecrits, de contes de fees, de mythes, de legendes et de reves.

Marie-Louise von Franz (1915-1998) a ete l’une des plus proches collaboratrices de C.G. Jung. Avec une grande acuite de pensee et une implication de tout son etre, elle a approfondi de nombreux aspects du monde interieur. A cote d’etudes tres fouillees sur les contes de fees, elle s’est consacree a l’alchimie, a l’analyse du role des nombres, aux rapports entre la matiere et la psyche et, aussi, aux liens existant entre l’individu et la collectivite.

  • Les courts extraits de livres : 11/12/2006

Pour les etres humains, les formes qui mettent des limites aux instincts sont les tabous et les coutumes religieuses, qui, pour peu qu’on les observe de l’interieur, refletent le sens de nos instincts a l’aide d’images et de symboles. La religion est donc a l’origine le systeme regulateur psychologique qui ordonne nos instincts et nos pulsions. C’est uniquement lorsque les systemes religieux se figent dans un formalisme rigide qu’ils deviennent negatifs et s’opposent aux instincts. Normalement, l’esprit et la pulsion instinctive constituent une paire compensatoire d’opposes qui se completent harmonieusement l’un l’autre. Dans un nombre incalculable d’exemples historiques, la tension des opposes s’exercant entre l’esprit et l’instinct est devenue negative – ce qui est egalement apparu dans notre propre culture au cours des siecles derniers. Dans ces cas, l’inconscient engendre de nouveaux symboles religieux destines a retablir le contact entre les deux et a restaurer en l’homme la memoire de sa nature originelle. (p. 289)