Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Animals

Auteur : Keith Ridgway

Traducteur : Aline Azoulay

Date de saisie : 01/02/2007

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Phebus, Paris, France

Collection : D’aujourd’hui. Etranger

Prix : 19.50 / 127.91 F

ISBN : 2-7529-0236-0

GENCOD : 9782752902368

Sorti le : 01/02/2007

Acheter Animals chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 08/06/2009

Il suffit de peu pour entrer dans le royaume de l’etrange, pour que l’angoisse devienne notre pain quotidien.
De peu, vraiment. D’un rat dormant de son dernier sommeil apercu un matin dans un caniveau londonien. D’un chien etique et obsedant. Une vision derangeante peut faire vaciller le reel et declencher une sarabande d’hallucinations. Le narrateur d’Animals en fait l’experience. Quelques secondes suffisent a le metamorphoser en un exalte, un fou, un possede a deux doigts du meurtre. Passe maitre dans l’art d’explorer les arcanes de l’ame humaine et de traquer les demons interieurs.
Keith Ridgwav ne pouvait que donner densite, ampleur et beaute a ce cauchemar eveille qu’est Animals. Le roman peut se ranger au cote du fameux Horla de Maupassant. C’est dire s’il a toutes les chances de devenir un livre culte.

Keith Rigway est ne a Dublin en 1966. Son premier roman, Mauvaise pente (Phebus, 2001). a ete salue comme un chef-d’oeuvre par Colm Toibin et Colum McCann. En France, il a ete couronne par le prix Femina etranger. Avec Puzzle (Phebus, 2004), livre ambitieux, complexe, violent, Ridgway a ete reconnu comme l’un des plus grands ecrivains irlandais contemporains.

  • La revue de presse Mathieu Lindon – Liberation du 8 mars 2007

Ca commence quand le dessinateur qu’est le narrateur tombe dans la rue sur une souris morte….
Tiens, une souris, oh, elle est morte. J’ai pense Tiens, une souris morte. Il faudrait se faire une idee de la consistance du corps. Avec le stylo, non plus outil artistique mais instrument prehensile…
Keith Ridgway est ne en 1966 a Dublin. Animals est le quatrieme livre de lui que traduit Phebus, apres les romans Mauvaise pente et Puzzle et le recueil de nouvelles En temps normal (voir Liberation des 18 octobre 2001 et 21 avril 2005). La precision a laquelle tache de parvenir le narrateur de ce troisieme roman, l’ecrivain l’a dans son ecriture et sa psychologie. Il fonctionne a la fois par precisions et ellipses…
Durant la premiere partie du roman, tout se passe comme si le narrateur etait doue malgre lui d’hyperrealisme. Il n’y a pas que ses yeux a etre victimes de cette malediction, c’est tout son etre. Ses sentiments, ses sensations sont exageres. Ce n’est pas que le monde est hostile en soi, c’est qu’il n’y a pas d’autre facon de l’interpreter.