Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Antoine et Consuelo de Saint-Exupery : un amour de legende

Auteur : Alain Vircondelet

Date de saisie : 10/05/2005

Genre : Biographies, memoires, correspondances…

Editeur : Ed. des Arenes, Paris, France

Prix : 29.00 / 190.23 F

ISBN : 978-2-912485-85-4

GENCOD : 9782912485854

  • Les presentations des editeurs : 14/05/2006

Quand il rencontre sa femme, Antoine de Saint Exupery est directeur de l’Aeroposta Argentina. Taciturne et tete brulee, l’auteur de Terre des hommes est un aventurier et un eternel enfant. Consuelo Suncin Sandoval, deux fois veuve a vingt-sept ans, nee au Salvador, est une femme magnetique, volcanique et sensuelle. Leur histoire commence a Buenos Aires par des baisers en plein ciel et une lettre de quarante pages.

Un amour passionnel.

Ils sont fantasques, fusionnels et bohemes, toujours entre deux chambres d’hotel et en voyage perpetuel. Mais, rapidement, l’eblouissement des debuts fait place aux dechirures. Antoine fuit, revient, repart. Il n’aime jamais autant sa femme que de loin. Consuelo lui fait des scenes, le quitte, l’implore. Les amants terribles se separent a l’aube de la guerre.

Un amour de legende.

Consuelo rejoint son mari a New York en 1942. Dans une grande maison de bois, elle veille sur lui quand il ecrit l’histoire du Petit Prince. Saint Exupery la croque sous les traits de la rose. Merci d’avoir tenu a moi comme un petit crabe tetu, lui confiera-t-il avant de disparaitre, celebrant ainsi celle qui vivra trente ans encore dans le souvenir de son eternel mari.

  • La revue de presse Jacques Nerson – Le Nouvel Observateur du 2 juin 2005

Buenos Aires, septembre 1930. Une demi-journee ne s’est pas ecoulee, depuis qu’ils ont fait connaissance, qu’Antoine de Saint-Exupery presse deja Consuelo Suncin Sandoval de l’epouse: Quelles petites main ! Des mains d’enfan ! Donnez-les-moi pour toujour ! Cette cour a la hussarde n’est pas pour deplaire a cette Salvadorienne deux fois veuve, qui a 27 ans mais en avoue 22. Non, ce n’est pas une de ces Colette,… Daisy ou Gaby qui sont faites en serie et ennuient au bout de deux heures et que Saint-Ex, toujours galant, considere comme des salles d’attente. Pourtant, le jour venu, au moment d’inscrire son nom sur le registre de la mairie, le grand flandrin se met a chialer parce que Maman ne sera pas de la noce. Alors Consuelo demissionne : Je ne veux pas me marier avec un homme qui pleure. Bien sur, Tonnio a fini par la reconquerir et l’epouser religieusement le 23 avril 1931 – en presence de sa mere… Saint-Ex est un homme a bonnes fortunes. Un cavaleur invetere. Un faible qui ne sait pas resister aux cajoleries d’une jolie femme… Ce sont leurs amours tourmentees qu’Alain Vircondelet retrace ici avec l’aide de Jose Martinez Fructuoso, l’ancien secretaire de Consuelo, qui ouvre ici ses archives: photos, lettres, dessins, objets familiers… Ce livre est un vrai musee. Etymologie de musee : espace consacre a une muse.